Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 juillet 2010 5 02 /07 /juillet /2010 13:04

frise 07 01 0121er Juillet 2010. La Flûte enchantée, transcrite par Jean-Pierre Arnaud, interprétée par l'ensemble Carpe Diem et Nicolas Genest à la trompette, dans une mise en scène de Michaël Maïno.

Les chanteurs j' en dirai leur nom en les présentant !

 

Surprenant orchestre pour "la Flûte enchantée" ... Tout est surprenant dans la transcription et la conception de Jean-Pierre Arnaud, comme il nous avait déjà surpris l'an dernier. Ici la lecture de la plaquette programme nous aide beaucoup. La démarche de l'ensemble Carpe Diem et de son fondateur y est ainsi présentée :

"L'ensemble Carpe Diem fonde son identité sur l'interprétation en petits effectifs d'oeuvres composées pour de grands orchestres permettant à tous et partout l'accès au répertoire symphonique, d'opéra et de ballet. Ce pari passe nécessairement par une réécriture la réorchestration. Cette alchimie, qui consiste à extraire la quintessence de partitions conçues dans la démesure orchestrale ... dévoile des essences nouvelles. ... elle introduit la valeur essentielle de surprise à l'égard de grandes pages de musique qui s'en trouvent transfigurées, parfois magnifiées."

(Je vous dis bien que le programme est indispensable en vous le proposant !)

rd10 07 01 001Voici sur la scène du Théâtre de verdure de Nyons, l'ensemble carpe Diem et le trompettiste Nicolas Genest. Ambiance bar sud américain. Borsalinos et costumes rayés avec gilets.

Surpris, intrigués, étonnés, désorientés, intéressés, amusés, tels semblent être mes interlocuteurs à la fin du premier acte.

Le deuxième acte était du même climat.

rd10 07 01 004rd10 07 01 006 

Quelques images :Tamino a surmonté ses épreuves, délivre Pamina et ils sont enfin ensemble ; et enfin Papageno rencontre la jeune et belle Papagena !

 rd10 07 01 007

Monostatos entraîne la Reine de la nuit dans le complot contre Sarastro.

rd07 01 010

Beau final qui réunissait tous les artistes.

A la sortie les mots avaient changé : "bien, enchanteur, brillant, éblouissant, parfait pour un soir d'été, enchanteur". J'ai trouvé qu'il y avait aussi beaucoup d'humour, et je suis sûre que le facétieux Mozart là-haut sur son nuage devait jubiler. Il devait beaucoup aimer les voix des jeunes artistes qui avaient chanté ce soir :

rd07 01 019 

de gauche à droite, Anne Périssé, Anne-Emmanuelle Davy et Leïla Benhamza parfaite Reine de la Nuit !

rd07 01 017 

Baptiste Jore et Théophile Alexandre, haute-contre et très surprenant Monostatoset. Finalement ce choix illustre bien le caractère hors norme du méchant personnage !

Présentation d'autres interprètes après le concert dans la forêt de Saoû le 23 juillet où cette Flûte enchantera encore ses spectateurs.

Partager cet article

Repost 0
Published by Camille et Pierrette - dans Voyages musicaux
commenter cet article

commentaires