Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 juillet 2012 4 19 /07 /juillet /2012 21:30

Sous l'égide de la Lyonnaise de Banque-CIC, et sous le regard bienveillant de Dieu-le-père qui nous ouvre les bras, nimbé de soleil, au-dessus de son nuage baroque, nous avons passé une soirée enchanteresse, pleine de spiritualité, sous influence italienne.rd12 07 19 048Franck-Emmanuel Comte et son Choeur et Orchestre du Concert de l'Hostel Dieu, ses solistes en ont été les principaux facteurs. Mais pas seulement !

Le choix du programme de ce concert "Wolfi entre ombres et lumières"  a participé à cette magie :

- Miserere en la mineur KV 85 et De Profundis (KV 93 ?) de Mozart suivis du Miserere d'Allegri pour la part d'ombre, de recueillement et de repentance ;rd12 07 19 006où les solistes ont excellé : Anthéa Pichanick, mezzo soprano, Hugo Peraldo, ténor et Eric Chopin, basse.rd12 07 19 011

- Exsultate jubilate KV 165, Regina coeli en si bémol majeur KV 127 de Mozart pour la part de lumière et de joie. Je reprends les mots de Philippe Andriot pour Exsultate Jubilate : " avec les vocalises immatérielles ... image du génie angélique et détaché des contingences terrestres " que j'applique à l'interprétation de Heather Newhouse rd12 07 19 034qui nous a transmis tant d'émotion, de ferveur, de tendresse et d'allégresse !

En bis nous avons entendu un extrait des Vèpres pour un confesseur (merci Etienne !) plein de nuances.

Belle équipe de solistes (qui reprennent régulièrement leur place dans le choeur) dont  Marie-Frédérique Girod, à gauche de Franck-Emmanuel Comte que je n'avais pas encore nommée.rd12 07 19 056

Magnifique concert. Merci Monsieur Comte, surtout continuez à venir régulièrement au festival Saoû chante Mozart comme vous en avez pris l'habitude depuis 1999. Et merci Monsieur Fuoc !

Partager cet article

Repost 0
Published by Camille et Pierrette Filippi - dans Saoû chante Mozart
commenter cet article

commentaires

vuillemin 22/07/2012 12:00

J'ai assisté à cet excellent concert et approuve entièrement vos commentaires.Je garderai à l'oreille la remarquable interprétation de l'Exultate par Heather Newhouse.Et pour la mémoire visuelle,
j'aimerais bien garder en mémoire sa robe, au verso tout aussi remarquable.Si il y a photo, je suis preneur.Merci.

Camille et Pierrette Filippi 23/07/2012 09:34



Oui, il y en a une, mais très floue. On ne voit pas le joli laçage et les godets bleus qui en sortent ... Dommage pour nous aussi.



Recherche

Liens