Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 décembre 2011 4 01 /12 /décembre /2011 17:16

frise 11 12 01 006Oui, lorsque j'arrive robert me dit, avec un petit air malicieux, que nous allons marcher à Combovin. Mais Robert, nous y sommes allés mardi ... Rien n'y fait, même l'arrivée de Claudette qui lui dit que le groupe de Montmeyran y était il y a 48 heures !

Ce n'est pas une plaisanterie. Mais Robert nous a démontré qu'il peut organiser de nouvelles randonnées autour de ce village niché au creux de nombreuses collines constituant les premiers monts du Vercors, parcourues par des chemins qui partent presque dans tous les sens, vers les "pas" qui mènent au plateau.

Nous avons suivi les flèches "Laval" et "le relais" d'un mat de randonnée situé au nord du village. Et très rapidement nous l'avons dominé. Au-delà du vallon de la Véore on distingue le donjon de Barcelonne qui brille d'un éclat blanc sous le soleil pâle de début décembre.rd 11 12 01 003La température est encore bien douce et nous devons vite nous arrêter pour "nous défaire" un peu. Nous traversons un très joli hameau et ne tardons pas à arriver à Branchet. Tiens, il y a un mois, nous étions venu jusqu'ici en voiture ...

Nous avons traversé des prairies où, là aussi, sont plus ou moins dissimulés quelques vieilles machines agricoles qui finissent de rouiller, (il n'y a donc pas qu'en Ardèche ?) puis nous sommes livrés à une analyse des crottes sous les arbres où l'odeur d'un troupeau de brebis ou d'une harde de chevreuils attirait l'attention. Les "crottologues" du groupe nous ont fait remarquer que les crottes les plus petites étaient les plus fraîches, confirmation que ce sont celles des animaux sauvages, les troupeaux de Branchet sont rentrés dans les étables depuis longtemps.

Qu'il est long le chemin qui grimpe dans le sous-bois, et que je n'avais jusqu'alors que descendu. Les distances ne sont pas tout à fait les mêmes suivant que l'on monte ou que l'on descende ! Nous avançons le nez sur le sentier et un peu autour. Trouvailles du jour : quelques petits gris mais surtout de grands cercles de pieds de moutons qui sont si bien dissimulés sous les feuilles. Heureusement, lorsqu'on en trouve un il suffit de soulever les feuilles voisines pour trouver les autres. Attention à ne pas marcher dessus !rd 11 12 01 017

Michèle est plus souvent la première que la dernière, mais aujourd'hui sa récolte explique que nous profitons de notre attente au pas de Gauffet pour l'attendre.

Nous sommes redescendus par le chemin forestier jusqu'en haut de Branchet (ah, oui ! c'était vraiment un détour) et avons pris le chemin à gauche qui va nous mener jusque sur le plateau. C'est long ici aussi. Ange est passé devant, pour trouver avant Michèle, Nicole ou Mimi les champignons qui se présentent dans le sous-bois. Les conditions favorables ne sont plus réunies : il n'y en a plus, ou des chercheurs sont passés avant nous !

Il est presque midi lorsque nous arrivons au sommet, longeons un chemin de crêtes bordé de buis qui finit par déboucher sur une grande prairie.rd 11 12 01 008désertée par les troupeaux. Nous avons passé le pas de Fontfrèn (merci le GPS qui nous donne des renseignements que nous ne trouvons nulle part ailleurs dans la documentation dont nous disposons).

Et voici la source qui doit porter ce nom !rd 11 12 01 007D'après les si nombreuses marques de piétinements qui l'entourent, elle doit être l'abreuvoir des troupeaux aux beaux jours et ensuite des animaux sauvages. On aperçoit d'ici le moutonnement des montagnes qui descendent doucement jusque dans la plaine du Rhône, et très au loin, les montagnes du Vivarais.

Pique-nique ai milieu des arbustes , en essayant de nous mettre à l'abri du vent froid qui souffle sur notre droite, et remonte rapidement jusqu'en haut du plateau. Nous avons vite rangé tout pour continuer. Le soleil a disparu depuis longtemps derrière les nuages, notre linge du matin ne séchera pas, alors autant repartir.rd 11 12 01 009Au nord les falaises dominées par la Grande Dent de Combovin, devant nous un grand chemin tracé par les roues des machines.rd 11 12 01 010Et si nous supposons avec le président André que les chars romains y sont passés, nous pouvons penser que ce sont les roues gauloises qui les dessinés. Mais les empreintes que nous y voyons aujourd'hui sont celles de tracteurs et de sabots de bovins !

Nous avons rejoint le pas de Boussière, et sommes descendus jusqu'à Combovin par le sentier que nous avions monté mardi. Il est vraiment plus impressionnant à descendre qu'à monter !

Alain me dit le goût qu'il a pour les arbres insolites, et en a remarqué un sur ce sentier quelques années plus tôt. Ses branches dessinent un cercle parfait. Mince, je ne l'ai pas vu en montant ! Il est toujours vrai que ce que nous voyons en allant, est très différent de ce que nous percevons en revenant, quel que soit le moyen de locomotion utilisé.rd 11 12 01 013Le voici enfin ! Et il faut bien le regarder car maintenant il est mort. Et comme beaucoup d'autres que nous avons croisés, il se pourrait qu'un jour une grosse rafale de vent le jette à terre.

Thierry a espéré que nous montions à la chapelle sainte Marguerite puisque nous sommes revenus très tôt aux voitures. Mais peine perdue, la majorité refuse, se contentant des chiffres du jour : 14 kilomètres avec 900 mètres de dénivelé cumulé.

Faire découvrir la chapelle miraculeuse de Sainte Marguerite à notre benjamin sera un bon prétexte pour revenir à Combovin, n'est-ce pas Robert ?

Partager cet article

Repost 0
Published by Camille et Pierrette Filippi - dans Randonnées
commenter cet article

commentaires

Faby 07/06/2012 09:37

Bonjour,
Puis-je avoir les topos des randos autour de Combovin.
J'adore cevillage.Mais je faistj la même balade.
Par avance merci

Camille et Pierrette Filippi 07/06/2012 21:23



Je crois qu'il y a des chemins qui partent dans toutes les directions à Combovin. Où trouver des itinéraires ? Sur une carte de l'IGN. Sûrement que l'office de tourisme de la Drôme a édité
quelques fiches. Il vous faudrait leur téléphoner ou appeler la mairie de Combovin qui pourrait vous diriger mieux que moi.
Bonnes randos dès que le beau temps sera revenu.



Recherche

Liens