Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 décembre 2013 4 05 /12 /décembre /2013 19:18

Rotisson 00J'ai écrit un récit de notre sortie de jeudi dernier que je ne retrouve plus ... Les mystères du monde virtuel.

Donc nous étions 24 personnes, dont certaines avaient un grand besoin de houx pour leurs décors de fêtes. Le houx, c'est dans la forêt de Rotisson que nous le trouvons. Du moins le pensions-nous.Nous sommes allés jusqu'au hameau de Beaumazet, un peu après Saint Laurent du Pape.Rotisson 05Nous avons suivi exactement le même itinéraire que l'an dernier, sommes montés par la rive gauche du ravin jusqu'à BoinierRotisson 12puis vers Pierre Gourde où nous ne sommes pas montés aux ruines du château, il y avait trop de bise. Nous avons continué en laissant le hameau de Chastan sur notre droiteRotisson 01vers le col de Gilhac où les Ponts de Chaussées d'Ardèche semblent attendre beaucoup de neige.Rotisson 02Nous étions à l'orée de la forêt de Rotisson qui s'étend loin de l'est à l'ouest.Nous avons longuement poursuivi vers le col de la Mure jusqu'au hameau de Combeau, où les alentours de la maison de Ginette nous accueillent toujours, même en son absence. Certains ont choisi la cave, d'autres un mur bien exposé à l'abri du vent.Rotisson 03Entre dezux gorgées de bouillon ou deux bouchées de nourriture chaude nous papotons ; les messieurs apportent leur contribution de potins et de vraies nouvelles. C'est ainsi que nous avons su que Robert, notre meneur avait 78 ans.Rotisson 07Bravo Robert et bon anniversaire ! Levons nos timbales de café à ta gloire. Nous te souhaitons de continuer à nous mener pendant les dix prochaines années, tous dans les mêmes conditions physiques. Photo de groupe très particulière cette semaine : Robert au milieu de toutes les dames du groupe. Aucune ne s'est cachée !Rotisson 04Et maintenant demi-tour pour la cueillette du houx convoité. Nous avons pénétré dans le bois de genêts, de pins, de chênes, de broussailles jusqu'au grand houx dont les très nombreuses boules du sommet semblaient nous narguer.Rotisson 08Il n'y en avait pas à notre hauteur ! Nous sommes allés plus loin, les premiers et les plus grands se sont haussés sur la pointe des pieds, se sont étirés et le sécateur prêté par Genevieve est tombé parmi les feuilles mortes. Mais quand, mais où ? Rotisson 10Il a fallu à André beaucoup de temps pour le retrouver, que les heureux cueilleurs ont passé en se partageant le butin, alors que les autres essayaient de ne pas se refroidir en cherchant les rayons de soleil.

 

Rotisson 09Rotisson 11

Robert a sifflé, c'est le signal de rassemblement, nous nous sommes comptés ; Robert a resifflé et André a fini par revenir tout content de rendre à Geneviève son sécateur.

Et maintenant descente rapide jusqu'à Pierre Gourde où nous avons pris le sentier en rouge sur la carte pour rentrer aussi vite que possible.

Partager cet article

Repost 0
Published by Camille et Pierrette Filippi - dans Randonnées
commenter cet article

commentaires

Recherche

Liens