Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 mars 2014 4 27 /03 /mars /2014 17:26

Trou du Furet 00

Le temps est superbe, l'air un peu vif, la journée sera belle à l'abri !

Nous avons laissé les voitures au sommet de Poët Laval, entre mur d'enceinte et cimetière et sommes partis à la droite du poteau marqué "les Côtes 420 mètres" par un sentier que je prenais pour la première fois.

Il monte tout de suite, de façon sensible. Nous sommes rapidement plus haut que les tours du village derrière nous.Trou du Furet 01Il est tracé entre les buis, les chênes, les pins et quelques feuillus encore nus. De grosses pierres sont souvent retenues par les racines qui maintiennent des marches. Nous sommes à l'abri du vent, bien exposés au soleil et nous avons rapidement chaud.Trou du Furet 02Les jours de pluie il doit être plus ruisseau que chemin !

L'itinéraire que nous avons pris (Trou du Furet 2.8 km) est bien marqué par deux traits de peinture fraîche, rouge et jaune. 2,8 km c'est peu pour franchir un dénivelé de 450 mètres ! Une pause de temps en temps est bien appréciée. C'est une journée faune : un chevreuil dans les prairies le long de la route, un autre entre les derniers bouquets d'arbres du côteau,Trou du Furet 03et enfin un animal plus petit lorsque nous avons atteint le sommet ! Voilà pour les amis des bêtes.

Sur le plateau les amateurs de fleurs ont vu leurs efforts bien récompensés. Christine, Marie, Ahmed et Edgar m'appellent à grands cris, je reviens sur mes pas en courant pour découvrir une merveille, une anémone pulsatille des montagnes ! Il y a plus de vingts ans que je n'en avais pas vu dans les pelouses sèches ! Marie a bien dégagée les herbes sèches qui l'entouraient, moi les crottins des chevaux que l'on trouve sur ce plateau, et allongée devant la découverte je l'ai délicatement photographiée !03 Mars Pulsatille de montagne Trou du FuretIl y en avait une à fleur unique à côté, et à quelques pas une touffe sortait de terre. Ce sont les seules que nous ayons vues. Peut-être seront-elles plus nombreuses dans quelques jours ? Pas sûr, Flore Alpes dit qu'on la trouve juste après la fonte des neiges.

Beaucoup plus nombreuses ont été les ibéris des rochers, beaucoup plus discrètes.03 Mars Ibéris des rochers 1 EyzahutSur le plateau où le mistral peut être redoutable (aujourd'hui il est simplement vif et froid) elles sont rasantes, et sur les rochers solidement accrochées au sol par une grosse tige parfois très ligneuse.03 Mars Ibéris des rochers 2 EyzahutQuant à l'érodium bec de grue il est rare et discret ...

La vue depuis cette prairie perchée est magnifique. C'est la plaine de Montélimar qui s'étend à nos pieds, entourée de montagnes couvertes de forêts, dont la Forêt de Saoû et le Grand Delmas au loin, au nord.Trou du Furet 04

Nous avons fait un grand détour à l'opposé du Trou du Furet pour allonger un peu l'itinéraire, pour attendre que midi arrive et pour trouver un endroit abrité pour notre pique-nique. Le feuillage des buis est particulièrement efficace pour couper le vent, et pour une fois nous nous sommes serrés entre ces arbres pour être à l'abri.

Enfin à midi nous avions presque fini de manger, ça nous a laissé beaucoup de temps pour apprécier le défilé de desserts, de friandises et de café avant que Robert siffle la fin du repos. Sieste papoteuse pour beaucoup, observation des chevaux dans une prairie lointaine pour Michel et Alain, et même vraie sieste pour quelques rares personnes du groupe ... A 13h 30 Robert donne le signal du départ.

Nous nous approchons de temps en temps du bord des falaises, cherchons à reconnaître les villages, Eyzahut, Pont de Barret, Puy Saint Martin, Cléon d'Andran ... Trou du Furet 06En approchant du Trou du Furet la pelouse laisse place à une grande dalle, et nous entrons dans un monde minéral.Trou du Furet 07Coup d'oeil sur les sommets qui encadre ce trou, passage escarpé pour passer sur le plateau depuis Eyzahut, que nos meneurs trouvent trop dur pour un groupe aussi important que celu d'aujourd'hui, 25 personnes. Nous l'avons échappé belle !Trou du Furet 08Car le voici le dernier passage avant le plateau, que Martine et deux "explorateurs" sont allés voir de près.Trou du Furet 09Trop d'air qui arrive en trombe depuis la vallée, et envahit avec puissance ce passage pour franchir la montagne pour tous les autres qui préfèrent que la photo de groupe soit prise juste à côté, où les rochers protègent et le soleil chauffe !Trou du Furet 10Je crois qu'il y a encore quelques personnes qui ont réussi à se cacher ... Et moi j'ai pris la photo.

Nous avons pris pour repartir le chemin par lequel nous étions arrivés les fois précédentes. Après quelques centaines de mètres le sentier devient tout doux, horizontal et couvert de sable fin.Trou du Furet 12A l'énorme cairn il faut tourner à gauche. La plupart des messieurs ont voulu une photo de groupe masculin, "souvenir de nos compagnons si agréables". La réponse donnée fut "attention, vous êtes juste où il faut pour vous faire lapider !"Trou du Furet 13Le sentier descend doucement jusqu'à Font Estrèche, puis remonte dans la forêt d'adret où le soleil a continué à nous chauffer agréablement en ce début de printemps où les arbres sont nus.Trou du Furet 14A 16 heures nous avons bouclé notre randonnée, dont les performances sont approximatives : nous avons découvert que les différents GPS du groupe ne donnent pas les mêmes renseignements. Moi qui croyait que c'était une technique fiable !

Partager cet article

Repost 0
Published by Camille et Pierrette Filippi - dans Randonnées
commenter cet article

commentaires

Recherche

Liens