Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 décembre 2012 4 13 /12 /décembre /2012 16:55

frise12 12 13 013Le ciel est gris, les prévisions météorologiques locales annoncent la pluie. Robert a ses programmes spéciaux pour des journées comme ça, qui permettent des replis rapides.

Les randonnées sur les montagnes autour de Loriol sont de celles-ci.

Fany qui file toujours comme une flèche ouvre la voie jusqu'à la crête du bois de Lagier.rd12 12 13 002De là nous tournons au nord vers le mont Brian par la draille Chapoutier.rd12 12 13 003Nous rencontrons des chasseurs, engageons un brin de conversation qui peut durer lorsque les gens d'ici déclinent leur identité : il y a toujours deux personnes qui ne tardent pas à se trouver une parentèle ou une connaissance commune.

Là ce sont des chasseurs de Grâne qui souhaitent chasser le sanglier sur les terres délimitées par les panneaux ACCA de Grâne. Ils ne sauraient même pas penser regarder derrière eux si leurs chiens se mettaient à aboyer sur les terres de Cliousclat ou celles de Loriol ...

rd12 12 13 004Nous les laissons à leur attente et continuons vers Brian sud, négligeons le point culminant avec son bataillons d'antennes relais pour continuer ver le sud, puis le creux de la combe qui sépare les deux collines que nous avons gravies ce matin.

Ceux qui filent sans regarder autour n'ont pas vu les pieds de mouton qui ressemblent à des pierres blanches dissimulées sous les feuilles de chênes.rd12 12 13 008Nous nous sommes tous mis à chercher et avons aussi trouvé quelques petits gris. Voici de quoi faire quelques poêlées d'automne ! Certains champignons ne craignent pas le froid et les gelées !

Au creux du vallon passe un ruisseau, et juste à côté les habitués connaissent un endroit à l'abri du vent. Quelques ruches y sont installées pour cette raison, et nous y prenons notre pique-nique.rd12 12 13 010Les abeilles sont endormies au chaud de leur abri enveloppé de feuilles plastique et de treillage métallique, mais je préfère quand même me mettre en face, et non pas juste le dos aux ruches comme le font les plus optimistes d'entre nous.rd12 12 13 011Le plus pessimiste a choisi de se mettre à l'abri d'une grosse bobine, la pluie va peut-être finir par arriver !

Nous avons rapidement avalé notre repas et les chocolats qui le suivent afin de reprendre notre marche. Il ne pleut pas encore  mais l'humidité dans ce vallon est très fraîche.

Nous avons dû marcher très vite pour contourner le mamelon, revenir sur Loriol et arriver aux voitures juste au moment où la pluie commence à tomber. Il n'est pas encore 14 heures.

Aussi Nicole et Robert nous ont invité à prendre une infusion et manger quelques muffins familiaux pour éclairer cette randonnée des jours gris.rd12 12 13 016

rd12 12 13 017rd12 12 13 015

Partager cet article

Repost 0
Published by Camille et Pierrette Filippi - dans Randonnées
commenter cet article

commentaires