Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 juin 2010 5 18 /06 /juin /2010 05:42

frise 06 18 1447.... Et Camille a brusquement tourné pour suivre une flèche "Source de l'Achéron".

Ouhhhhh, Camille veut voir de près ce fleuve, "se coltiner" son mythe ! Nous allons finir sérieusement notre voyage !

J'avais soigneusement écarté le Nékromantéion il y a un mois et demi en arrivant, pensant que la visite d'une des portes des Enfers et de l'oracle des Morts n'étaient pas absolument nécessaires. Nous y voici presque revenus.

 

D'abord ce qu'en dit le Guide bleu : "L'Achéron descend du mont Souli dans une gorge sombre et encaissée avant de réapparaître sous forme de marécage près de son embouchure, dans un paysage désolé.

Ces particularités peu engageantes valurent au fleuve d'être assimilé au fleuve Achéron, de la mythologie, que les âmes devaient traverser pour parvenir aux Enfers.

Selon la légende Achéron , fils du Soleil et de la Terre, avait été changé en fleuve souterrain par Zeus, car il avait osé fournir de l'eau aux Géants qui s'étaient révoltés contre le futur maître des dieux. Dans les textes littéraires latins, l'Achéron a fini par désigner les profondeurs de l'enfer. rd10 06 18 1451Le Cocyte, son affluent, est rempli de boue et de limon. Il passait pour s'abreuver des larmes des morts sans sépulture et, à ce titre, méritait bien son nom qui signifie "rivière des Lamentations". Sur ses rives les défunts qui n'avaient pas été ensevelis selon les rites erraient pendant 100 ans au milieu des roseaux en tendant les bras vers l'autre rive. Les autres, après s'être acquittés de leur obole auprès de Charon, prenaient place à bord de sa barque pour rejoindre le royaume des Enfers."

Après une telle mise en condition nous avons été surpris de trouver que son auteur avait soigneusement omis les particularités que nous avons, nous, choisies. Il y a toujours plusieurs lectures d'un même sujet ...

D'abord nous avons trouvé de nombreuses résurgences,

rd10 06 18 1444

tellement agréables sous de grands arbres, que de part et d'autre de la rive des bars ont ouvert de grandes terrasses où les visiteurs du 21ème siècle viennent passer des heures de repos.

L'eau bouillonne entre les cailloux, sourd sous un rocher ou du creux d'une petite anfractuosité, ou tout simplement d'une petite cuvette de sable. Ce sont les sources les plus calmes que l'on puisse imaginer.

rd10 06 18 1445

Puis l'eau, abondante saute les galets et les branches moussues, court entre ses rives boisées et riches de fougères et de prêles vers des clairières où des bancs invitent au repos. Ici ou là des sébiles enchaînées à la paroi rocheuse invitent à se rafraîchir. Cette eau a-t'elle quelques vertus encore aujourd'hui ?

Ce qui n'a pas dû changer c'est sa course depuis la montagne Souli vers le soleil,rd10 06 18 1443et le Nékromantéion un peu au sud.

Il est nécessaire de rappeler la définition des Enfers antiques : "séjour des morts sur lequel règne le dieu des profondeurs, Hadès."

Et en voyant cette eau impétueuse, vert émeraude, bleu aigue marine,  peu profonde, roulant sur ses galets,

rd10 06 18 1442b

vers laquelle les grands platanes courbent leurs branches comme pour en saisir la fraîcheur

 rd10 06 18 1441

comment ne pas penser que c'est au voyage le plus lumineux que l'on puisse imaginer qu'elle nous entraîne irrésistiblement !

Nous avons tellement aimé notre relecture du mythe du fleuve Achéron à franchir pour atteindre le monde des Morts que nous sommes restés là pendant deux jours, sous les platanes à regarder ce fleuve.

 

On peut aussi se livrer ici à diverses activités plus prosaïques et sportives telles que la randonnée, le canoë-kayak, l'équitation. Chacun choisit comme il veut !

Partager cet article

Repost 0
Published by Camille et Pierrette - dans Camping-car
commenter cet article

commentaires