Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 juin 2010 7 06 /06 /juin /2010 15:49

frise 06 06 853Eh bien oui, nous avions imaginé que la visite du sud de cette région constitué de trois presqu'îles très découpées et montagneuses allait être un moment exceptionnel, et nous avons été déçus, ce ne fut pas un point d'orgue ...

 

Nous avons quitté Stagire en imaginant Aristote, petit garçon courant sur la plage et faisant des pâtés de sable avec ses petits amis, sous l'oeil de son papa, médecin du roi ... Direction le Mont Athos.

rd10 06 05 814La "Montagne Sainte" ne se visite pas, elle n'accueille pas de touristes, seulement des pèlerins mâles munis d'un laissez-passer obtenu de longs mois après que la demande en ait été faite auprès du bureau de la Sainte Direction des pèlerins du Mont Athos à Théssalonique (14 odos Karamanli). Nous le savions, mais nous voulions approcher la frontière de cette république théocratique dont le statut a est fixé par un décret grec de 1926.

rd10 06 05 821-1

Nous avons traversé une forêt d'épicéas, d'ifs, de chênes verts, de châtaigniers et de genets en fleurs avant d'arriver dans les collines de Nea Roda au centre de l'isthme, tout près du canal de Xerxès tracé sur nos cartes.

 rd10 06 05 833

Et sommes arrivés à Ouranopolis (la cité du ciel), qui donne l'impression d'être aujourd'hui un haut lieu touristique. Il faut dire que des bateaux transportant des touristes des deux sexes et de tout âge font le tour de la presqu'île, à 500 mètres de la côte ce qui permet un aperçu des monastères et des sites exceptionnels. Mais le temps était trop gris pour que nous ayons envie de ça. Visites virtuelles en cherchant "monastères Mont Athos" sur le net et aussi en  cliquant ici puis sur "page suivante" un reportage intéressant en français avec de belles photos peut être lu même par les femmes !

rd10 06 05 C 474

Marchands de cartes postales, de livres (Mont Athos et cuisine grecque),  d'icônes, de poteries et de nombreux bijoux, or et pierreries (Il y en a tant que ça surprend. Mais nous sommes sous influence orientale alors c'est peut-être normal !) entourent la place devant le vieux bâtiment-forteresse.

Nous n'avons pas vu le canal de Xerxès en passant, et je demande quelques précisions à la dame qui emballe mes achats. Nous devons y passer et ne pouvons pas le manquer !

 

Nous reprenons la route en restant très attentifs pour ne pas manquer le  canal que le roi Perse Xerxès, occupant cette région de la Macédoine en 480 av JC, avait fait creuser pour que sa flotte n'ait plus à affronter les terribles conditions de navigation à l'extrémité de la presqu'île.

rd10 06 05 834

Et nous avons failli nous étrangler en trouvant ceci au bord d'une lande ! Le canal a été si bien comblé que les historiens et archéologues en ont cherché longtemps les traces dans l'isthme, là où les textes d'époque le décrivaient.

 

Camille avait bien besoin de vraies vieilles pierres après ces deux déconvenues. Et lorsqu'il a vu le panneau "sanctuaire d'Ouranopolis" il a suivi son envie de découverte. Un long chemin assez sablonneux et décaissé nous a conduit, entre les champs de céréales menacés par les gros nuages noirs et quelques éclairs jusque ici !

rd10 06 05 837

Quelques pierres qui avaient dû être des colonnes, couchées près d'un abri bas de tôle ondulée ... En nous courbant bien nous avons pu apercevoir un espace dégagé qui semblait de terre battue, entouré des bases de murs ... Vide le sanctuaire, totalement vide. Tout comme celui qui était de l'autre côté du chemin. Pas très large pour faire demi tour, car il vallait peut-être mieux partir d'ici avant qu'un orage transforme le chemin en bourbier.

Nous avons repris la route pour la presqu'île de Sithonia et sa belle route côtière. La partie nord-est est sublime, parsemées d'îlots. Somptueuses villas et chemins privés dans le maquis. Les autres sont très pentus, et nous ne pouvons espérer passer la nuit ici.

rd10 06 05 847

Quelques vieux villages se sont transformés en stations balnéaires toutes neuves où se retrouvent beaucoup de Bulgares, Roumains et Allemands. Pas d'espaces pour camping-car ici non plus. Aussi nous sommes-nous retrouvés dans un terrain de camping, sans machine à laver.

Le lendemain nous avons fait une longue étape à Sarti,

rd10 06 06 857

station balnéaire très fleurie

rd10 06 06 852

où l'on pratique la planche à voile et la pêche des poulpes.

rd10 06 06 856

Le séchage, c'est sur la plage. Peut-être est-ce une façon d'attirer la clientèle pour les restaurants en face ?

rd10 06 06 854

Nous y avons aussi trouvé un supermarché avec un riche rayon de vins locaux. Nous allons procéder à des tests grandeur nature maintenant.

rd10 06 06 864

Toute petite étape à Porto Koufo et sa crique très fermée qui doit être un mouillage de tout repos, avant d'arriver dans les immenses vignobles Karras. Ils sont entièrement clôturés sur des kilomètres.A la cave nous voyant un petit train qui permet de visiter ces hectares de vignobles et de vergers. Impressionnant ! Quelques tours de roue plus loin nous arrivons à la marina toute neuve Porto Karras, du nom du riche armateur John Karras qui est le promoteur de tout ceci. Ce n'est qu'à Nikita que nous avons trouvé une si jolie plage que nous allons y rester un peu !

rd10-06-06-C-484.jpg

OK, il y a encore des chaises longues, mais pas d'occupants, et en leur tournant le dos c'est encore mieux !

rd10-06-07-C-486.jpg

Partager cet article

Repost 0
Published by Camille et Pierrette - dans Camping-car
commenter cet article

commentaires

Recherche

Liens