Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 mai 2010 1 31 /05 /mai /2010 10:10

frise 31 05 C 312Il y a beaucoup de façons de bien commencer une journée en Grèce pour des visiteurs. Aller se promener dans Makrinista alors que le village semble encore dormir en est une.

En quittant Portaria ce village perché  se découvre à un détour de la route. Nos amis nous en avaient chanté les charmes. Et ils avaient raison. Quant à nous, nous avions raison d'y terminer notre découverte du Pélion car c'est tellement beau que les autres villages auraient pu pâtir de la comparaison !

rd10 05 31 627

C'est un village particulièrement protégé (on y refuse toute construction qui ne serait pas strictement conforme à la tradition) et préservé (pas de voiture, pas d'engins à moteurs). Tout comme avant !

Il faut donc trouver une place aussitôt que possible avant les premières maison du quartier  Brani où le ravissement commence tout de suite.

  rd10 05 31 598

C'est la meilleure vue sur Volos dont on puisse rêver ! Et on comprend bien le surnom de "balcon du Pélion" qui lui a été attribué.

rd10 05 31 591

rd10 05 31 592

rd10 05 31 593La place du quartier sert de parking aux gens du village, mais ça ne parvient pas à en gacher l'attrait. Un ruisseau chante sur les pierres de son lit, une fontaine de marbre offre son eau claire et potable, des bancs à l'ombre des platanes multiséculaires, des ruelles pavées qui partent vers les quartiers hauts et bas et une terrasse de café qui n'est pas encore tout à fait réveillée : ça inviterait presque à rester ici.

 

Nous choisissons la rue en face qui semble la plus facile. Des maisons traditionnelles, des balcons qui déversent des jardinières de fleurs, des commerces qui proposent des produits artisanaux (?)

rd10 05 31 C 337

rd10 05 31 619et nous arrivons sur la ravissante place du Bazar. Drôle de nom qui doit rappeler une activité aujourd'hui disparue !

Nous aurions peut-être pensé à l'appeler "Place de la Fontaine", ou "place de Saint Ioannis" ...

rd10 05 31 600

La place a un charme fou avec une très belle fontaine baptisée "Liontaria" où des lions, petits et gros, gueules béantes crachent l'eau par intermittence dans un grand bassin,

rd10 05 31 601

et la petite église Aghios (Saint) Ioannis aux murs couverts de marbre avec une colonnade de marbre en façade, quelques icônes dans la salle de prières,

rd10 05 31 C 313

des platanes géants sous lesquels des tables vont bientôt accueillir les amateurs de café portent une petite plaque de bois pyrogravée d'un verset de la bible ; celui qui est creux en a aussi à l'intérieur !

rd10 05 31 615

l'eau du bassin cascade après avoir traversé la place pour descendre quelques rues ;

rd10 05 31 616

des maisons en cours de restauration, et çà doit être quelque chose à en juger par la petite taille des sacs de matériaux, les élévateurs et les brouettes pour évacuer les gravats !

Nous avons gagné un ancien monastère reconverti en grande église. Il reste aussi la porte d'accès dont l'allure est encore bien fière.

rd10 05 31 C 319

rd10 05 31 C 322Nous avons de la chance, un monsieur que nous avions pris pour un jardinier nous fait admirer la fresque qui surmonte la porte d'entrée,

rd10 05 31 C 324

nous ouvre la porte et nous fait entrer en nous disant "no  photo" et nous aide à en faire le tour. Nous commençons à remarquer qu'il y a dans presque toutes les églises  un tableau richement brodé, avec des applications de soiries qui représente la Dormition de la Vierge. Il doit être l'objet de dévotions particulières, et notre accompagnateur en a l'air particulièrement fier.

rd10 05 31 C 326

Il nous fait remarquer de nombreuses pierres de réemploi à l'extérieur de l'église, d'époques différentes. Le quadrige est sûrement de l'Antiquité, alors que les feuillages et les dragons seraient plus du début de l'ère chrétienne.

Retour vers le "Bazaar" par des rues qui commencent à s'animer, des commerces ouvrent, et des conversations vont bon train sur les terrasses.

rd10 05 31 C 341

Un dernier  zoom sur Volos avant de quitter ce village qui, au 19ème siècle avait une activité artisanale importante grâce aux nombreuses sources qui l'entourent. Elles actionnaient des presses, et alimentaient des tanneries qui ne disparurent définitivement qu'après la seconde guerre mondiale. Au 21ème siècle l'activité semble être essentiellement touristique, et tant mieux pour nous !

Partager cet article

Repost 0
Published by Camille et Pierrette - dans Voyages familiaux
commenter cet article

commentaires

Recherche

Liens