Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 septembre 2012 7 02 /09 /septembre /2012 15:19

frise12 07 08 198Quelle est la plus belle image du Cap Fréhel en 2012 ? L'océan bleu-vert ? Les hautes falaises ? Pour moi c'est aussi la lande fleurie !

Je crois qu'il n'en restait presque rien il y a vingt ans. Nous avions alors vu les premières zones de réimplantation. Le résultat est maintenant somptueux.

Donc la plus belle image du Cap Fréhel est celle des falaises couvertes de lande fleurie qui dominent les eaux transparentes de la Manche ...

Nous étions d'abord passés par la Baie de la Fresnaye à marée haute.rd12 07 08 180Elle s'insère profondément entre la pointe de Saint Cast à droite et la pointe de la Latte à gauche. A marée basse c'est un vaste marais plus ou moins stable où nous allions chercher des fleurs sauvages il y a bien longtemps. Depuis nous contemplons ses changements d'ambiance suivant l'eau et la lumière et laissons les fleurs.

Le Cap Fréhel est reconnu comme site majeur de Bretagne et déclaré "grand site de France". S'y arrêter est payant maintenant. Mais nous laissons les parkings derrière nous et n'apercevons presque plus de voitures pendant nos promenades pédestres.

Un sentier de randonnée (GR 34) permet de rejoindre le fort médiéval de la Latte qui se découpe au loin en ombre chinoise le matin.rd12 07 08 189Le sentier est bien tracé entre les bruyères (petite ou grosse), les genets, les oeillets et les fougères. Il suit de très près le bord des falaises et ça ne doit pas être simple d'y emmener de jeunes enfants. rd12-07-08-196.jpgOn revient jusqu'au bout du cap en passant par les rochers de la Fauconnière, réserve ornithologique où les goélands et cormorans sont nombreux. Ils s'élancent inlassablement du rocher vers l'océan à la recherche de nourriture et reviennent un poisson dans le bec. Quant aux pétrels, aux huîtriers et aux guillemots je n'ai pas su les voir.rd12 07 08 202C'est aussi tout au bout que l'on trouve le premier fanal. Une simple tour construite à la fin du 17ème siècle par la communauté de Saint Malo où brûlaient trois flambeaux de suif et de térébenthine.rd12 07 08 213Peu après, Vauban en tournée en Bretagne prit la décision de construire un nouveau phare, beaucoup plus grand où l'on pourrait entreposer du charbon, loger un gardien chargé de l'entretien du feu, et aussi un corps de garde en temps de guerre. rd12 07 08 185C'est le gros bâtiment de gauche. La phare de droite n'a été construit qu'en 1950 pour remplacer celui que les Allemands avaient fait sauter en août 1944 avant de se rendre. Son feu se voit à 110 km par temps clair.

Il draine par les beaux jours d'été une foule considérable de visiteurs venant de toute l'Europe, ceux du nord venus chercher le beau temps et ceux du sud espérant trouver de la fraîcheur en plus de la beauté du lieu !

Il est vrai qu'on ne se lasse pas d'admirer tout ce paysage qui change constamment,rd12 07 08 214comme tout le paysage côtier breton qui varie avec les marées et la lumière, mais aussi avec le vent et les nuages. rd12 07 08 229Voici d'ailleurs l'aspect du fond de la baie de la Fresnaye lorsque nous nous sommes arrêtés pour acheter des huîtres en revenant. Fameuses les huîtres !

Partager cet article

Repost 0
Published by Camille et Pierrette Filippi - dans Voyages familiaux
commenter cet article

commentaires

Recherche

Liens