Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 août 2011 5 05 /08 /août /2011 19:18

frise11 08 05 Nancy (142)Les premières fois que je suis venue à Nancy, dans les années 1950 (on faisait alors des voyages d'école dans les lointaines régions de France, et pour moi qui habitais en Charente Maritime la Lorraine en était une !) l'Art nouveau n'était pas du tout à la mode. Et nous n'avions sûrement pas la moindre idée de ce qu'était l'école de Nancy ...

Aujourd'hui c'est la première raison de notre étape ici.

C'est dans tout le monde occidental qu'un mouvement artistique apparaît vers 1880 en réaction à la rigidité des décennies précédentes. De Riga à Barcelone, des Etats Unis à la Nouvelle Zélande (influence britannique très présente) l'architecture est marquée par des décors tout en courbes, l'utilisation de verre coloré, de balcons sculptés ; il semble que tous les domaines de la création, tous les objets usuels ont été transformés par ce courant.

En France le maître verrier-ébéniste-céramiste nancéien Emile Gallé, qui a une passion pour les sciences et particulièrement pour la botanique réalise des pièces inspirées de ses observations de la nature et devient le précurseur du mouvement.  Il obtient quatre médailles d'or à l'exposition universelle de 1878. A celle de 1889 c'est le Grand Prix de l'exposition qu'il remporte. Il travaille alors avec trois cents artisans et artistes, architectes, verriers, ébénistes, céramistes, graveurs, sculpteurs, joailliers à Nancy. Ils ont constitué en 1901 l'"Alliance provinciale des industries d'art", plus connue sous le nom d' "école de Nancy".rd11 08 05 Nancy (062)

Le temps de nous rappeler tout ça nous sommes arrivés au Musée de l'Ecole de Nancy qui réunit quelques unes des plus belles productions des ateliers nancéiens.

Quelques meubles néogothiques remontent aux sources du mouvement, dont un très lourd piano. Un second plus tardif permet de saisir l'évolution.

Berceaux, tables, armoires, buffets, scribans, chaises, fauteuils, bureaux, commodes, tables d'appoint, guéridons, et j'en oublie beaucoup, sont décorés de marqueteries et de sculptures. Ce sont des meubles fleurs ! Nénuphars et magnolias de Louis Majorelle créés en 1900-1903rd11 08 05 Nancy (077) Le travail du cuir a aussi participé à cette évolution, et les panneaux qui recouvrent les murs d'une splendide salle à manger sont de cuir repoussé, coloré par Victor Prouvé.rd11 08 05 Nancy (081b)Le mobilier et l'ébénisterie sont signés d'Eugène Vallin. Les lampes, les vases, la porcelaine et la faïence, les cristaux, l'argenterie sont d'Emile Gallé, des frères Daum et Muller, de Bussière et de Mougin ....

Les escaliers qui conduisent à l'étage sont éclairés par une baie décorée qui fut le panneau central d'une verrière de 12 mètres rd11 08 05 Nancy (092)très représentative de la flore que développa l'école de Nancy : pavots, iris, aromes,  jasmins, volubilis, plantes aquatiques et plantes grimpantes entourent des oiseaux.

Des vases d'Emile Gallé de 1879 sont présentés dans des niches,

rd11 08 05 Nancy (097)rd11 08 05 Nancy (089)

pate de verre, inclusions, applications, dorure, peinture, émaux ...

La dernière oeuvre d'ébénisterie de Gallé est un lit appelé "aube et crépuscule"rd11 08 05 Nancy (111)Au chevet un grand sphinx aux ailes d'ébène représente la nuit qui tombe sur la campagne alors que l'aube est représentée, au pied, par deux papillons blancs enlacés, symbole d'amour ...

La salle de bains attenante est du céramiste Chaplet. Ces réalisations sont fastueuses ! ...rd11 08 05 Nancy (115)Encore des vitraux représentant une "femme-fleur" et des iris.

rd11 08 05 Nancy (122b)rd11 08 05 Nancy (119)

Sur le bord de simples fenêtres ouvertes sur le jardin des vases, encore des vases. Mais tellement beaux qu'on ne se lasse pas.rd11 08 05 Nancy (129)Nous avons terminé par le jardin où l'aquarium décoré de nombreux vitraux est fermé. Mais il faut aller voir le monument funéraire, un peu isolé, qui fut le premier érigé en 1901 d'influence Art nouveau, par l'architecte Girard et le sculpteur Pierre Roche.rd11 08 05 Nancy (139)Nous avons regagné le centre ville en levant bien souvent le nez pour apercevoir une façade de cette époque. En voici deux mais il y en a des dizaines un peu partout dans la ville ...

rd11 08 05 Nancy (27)rd11 08 05 Nancy (15)

Ici les boiseries de vitrine d'Eugène Vallin (1901), là les ferroneries de Majorelle pour la marquise et les balcons de la chambre de commerce.

Il nous faut absolument poursuivre notre visite par la collection Daum qui se trouve au Musée des Beaux Arts, dans un des pavillons qui entourent la place Stanislas. Le passage par les belles portes de fer forgé doré est obligatoire. Juste un coup d'oeil au classissisme du 18ème siècle avant de revenir à la fin du 19ème ! Tiens, il a plu !rd11 08 05 Nancy (152)La collection Daum est présentée au sous-sol du musée, entre les fondations des fortifications des 15ème et 17ème siècles.

C'est une extraordinaire collection de pièces de verre et de cristal, à perte de vue scintillantes dans les vitrines qui multiplient à l'infini les points lumineux.rd11 08 05 Nancy (216)Des vases en pate de verre représentent des végétaux, des paysages,

rd11 08 05 Nancy (225)rd11 08 05 Nancy (220)

du verre teinté, bullé à la soude,  avec des inclusions métalliques,

des gravures à l'acide,  au touret, des applications,

rd11 08 05 Nancy (241) rd11 08 05 Nancy (240)de la marqueterie, des émaux, des rehauts d'or, des décors de cabochons ... Il y a des centaines de vases, jardinières, lampes. Et toutes ces pièces sont des merveilles d'une technique toute destinée à rendre hommage à la nature !

Après la première guerre mondiale des nécessités économiques sont apparues. L'école de Nancy a travaillé pour produire des gammes de produits plus accessibles. Les artistes créaient les modèles qui étaient reproduits en petites séries par les artisans. Les décors se sont simplifiés et c'est ainsi que le mouvement Art nouveau a donné naissance à l'Art déco qui a continué à toucher tous les domaines de création des années 1920-1930.

rd11-08-05-Nancy--252-.jpgrd11-08-05-Nancy--249-.jpg

Voici deux vases de 1924 et 1925 qui font penser à des graphismes que l'on a vu, tout jeunes enfants chez nos grands parents, même si ce n'était pas sur des pièces sorties des ateliers des frères Daum !

Partager cet article

Repost 0
Published by Camille et Pierrette Filippi - dans Voyages familiaux
commenter cet article

commentaires

pierrette 22/02/2012 22:32

Dans cet article les grilles de la place Stanislas semblent tout à fait déplacées ... Elles étaient inévitables pour arriver au musée des Beaux Arts. Contraste !

Recherche

Liens