Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 août 2014 1 25 /08 /août /2014 14:53

B M 05Avoir cru que j'en avais fini avec l'Antiquité turque et la Lycie en particulier, c'était sans compter sur la richesse du British Museum !

B M 01C'est Aphrodite elle-même que l'on surprend dans son bain en arrivant dans les salles "Athène et la Lycie". Elle cache sa nudité de ses bras et son expression de désagrément n'a d'égale que sa grande beauté. C'est la copie romaine du 1er ou 2ème siècle d'une sculpture grecque du 2ème siècle avant notre ère. Magnifique.

La Lycie est restée inconnue jusqu'à ce que la région soit découverte par Charles Fellows, archéologue anglais qui organisa quatre expéditions entre 1838 et 1844. Il explora Xanthos, ancienne capitale de la Lycie lors de sa première mission et y revint.

Il observa un nombre important de tombes. Il en fit le relevé, obtint un droit d'excavation, procéda à ses fouilles et embarqua ses découvertes grâce au fleuve qui lui permit d'atteindre le port le plus proche et les voici devant nous.

Les tombes découvertes témoignent d'un rite funéraire singulier. Elles ont été classées en trois types.

Des tombes de marbre blanc sculpté placées au haut d'un énorme pilier (80 tonnes) de calcaire sombre, et recouverte d'une seul pierre colossale, comme la tombe supposée du général-roi Kybernis.B M 14

Salle 15 du British Museum divers fragments de tombes datant de 460 av JCB M 03

représentent une procession d'attelages et de cavaliers d'une taille impressionnante,B M 04

une porte de tombeau où des sphinx-femelles et au-dessus du portique des lions tapis veillent sur la tombe et ses occupants. Ils entourent les murs de la tombe dite de Kybernis.B M 07

Façade nord : des sirènes-oiseaux emportent l'âme des morts représentée sous forme de petits humains d"e chaque côté . Au centre l'homme assis muni d'un long sceptre qui remet un casque à un jeune homme doit être Kybernis.B M 08La façade ouest comprend la porte d'accès à la chambre funéraire. Des femmes debout offrent à celle qui est assise à droite des fleurs et des grenades. Au-dessus de l'ouverture une vache allaitant son veau est une représentation qui figure également sur des pièces de monnaie du 5ème siècle av JC.B M 09

La façade sud comprend des sirènes emportant des âmes, un homme assis qui tient une grenade (fruit très représenté dans cette civilisation) et reçoit un geste de révérence de la femme en face de lui.

Cette tombe est assez grande pour avoir accueilli le roi et toute sa famille. Elle est aussi appelée "tombe des Harpies" en raison des sirènes ou harpies présentes sur toutes les parois.

Le Monument des Néréïdes est somptueux, salle 17, du 4ème siècle av JC, (le pays était alors sous domination grecque après que les Perses ont été chassés). Tombe du roi Arbinos, c'est le premier exemple de tombe en forme de temple grec.B M 10Sur le socle des scènes de la vie héroïque de l'occupant, entre les colonnes du péristyle les Néréïdes dansent. La chambre funéraire est au centre, meublée de divans de pierre qui devaient permettre aux défunts de banqueter dans l'au-delà.

C'est aussi dans le British Museum que j'aurais dû voir ce qu'il reste du très célèbre tombeau d'Halikarnasse (50 mètres de haut), mais la salle etait fermée par une grille qui permettait de voir que le chevalB M 12partie du quadrige placé au sommet du monument, en compagnie de personnages du péristyle étaient ce jour-là seuls dans cette vaste salle.B M 13Donc je termine mon tour des tombes lyciennes  par celle de Payava,  roi de Xanthos, datant de 360 av JC.B M 11

Façade sud le roi en tenue de guerre couronne un soldat au premier niveau. On distingue très mal les personnages du deuxième niveau, et les sphinx du troisième sont bien abimés. Mais qu'elle est haute cette tombe ! Celles de la baie de Kekova ne semblaient pas si grandes depuis le bateau !

Voici que j'ai vu et appris sur les Lyciens et leur civilisations bien plus que nous en a dit Jak ....

Partager cet article

Repost 0
Published by Camille et Pierrette Filippi - dans Moyen Orient
commenter cet article

commentaires

Recherche

Liens