Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 mai 2011 2 24 /05 /mai /2011 16:37

frise 2011 05 24 2Nous avons quitté Verbania en direction de la Suisse, et finalement avons suivi la rive occidentale du Lac Majeur jusqu'à Locarno qui ressemble beaucoup à une ville italienne. Nous avions oublié que la Suisse fait partie depuis décembre 2008 de l'espace Schengen  et avons été presque surpris de passer la frontière juste en disant que nous n'avions rien à déclarer !

Nous n'avions pas du tout préparé cette étape mais y avons fait une belle promenade dans la ville qui s'étage sur les collines de l'extrémité nord du Lac Majeur. Les  lauriers roses et les magnolias sont en fleurs. Des jardins cachés s'échappent le parfum des fleurs ...

Nous avons ensuite visé Lugano. Sur le plateau avant de redescendre à Vira, une très belle église romano-lombarde de village accroche le regard de ceux qui ne passent pas trop vite.rd2011 05 23 756De Lugano nous sommes partis vers Menaggio en admirant le Lac de Ceresio enchâssé entre de hautes montagnes rocheuses,rd2011 05 23 764sommes repassés en Italie en quittant le Suisse encore plus facilement que nous n' y étions entrés.

Nous sommes arrivés en fin de journée à Tremezzo, sur la rive occidentale du Lac de Come. Le soleil déclinant illuminait les villages de la rive orientale. Assis sous une tonnelle de glycine nous pouvions admirer à loisir Bellagio en face et les terrasses anciennes dominant les eaux qui clapotaient doucement au passage des bateaux. Des hydravions survolaient les bras du lac, effleuraient de temps à autre les eaux et repartaient en vrombissant. C'est un vrai régal de profiter ce spectacle !rd2011 05 24 768Tant d'ailleurs, que pour visiter le lendemain la villa Carlottard2011 05 24 773 juste à côté nous avons passé la nuit sur le parking qui longe le jardin entre la villa et le Grand Hôtel Tremezzo ...

Nous étions aux premières loges pour admirer ce palais au soleil du matin, et parmi les tous premiers visiteurs.rd2011 05 24 780Cette belle demeure n'a pas été tout de suite un palais de princesse ! Elle a été construite au 18ème siècle par le marquis Georges Clerici, banquier milanais qui l'entoura d'un beau jardin avec statues, escaliers et fontaines.rd2011 05 24 781

En 1801 Gian Battista Sommariva, ami de Napoléon l'acquit et la décora de statues de Thorvaldsen et de Canova ( Palamède, beau héros antique victime de la vengeance perfide d'Ulysse) rd2011 05 24 785 et d'un jardin romantique.rd2011 05 24 790La propriétaire suivante fut la princesse Marianne de Nassau qui l'offrit à sa fille Charlotte en cadeau de mariage avec le prince Georges de Saxe-Meiningen. Malheureusement la jolie princesse n'en profita pas beaucoup : elle mourut à 24 ans, en couches. Son mari grand amateur de botanique transforma le jardin et l'enrichit de nombreuses espèces provenant du monde entier.

On commence la visite par la maison ? Les photos ne sont pas faciles à prendre ...

Les plafonds sont bien différents suivant les étages : bois et poutres peints ou stucs.

rd2011 05 24 786

rd2011 05 24 114

 

Au rez de chaussée les salons se succèdent, plus ou moins grnads, plus ou moins protocoalires. A l'étage de résidence il reste de jolis meubles, des tapisseries, la salle à manger avec la table dressée ...

rd2011 05 24 788Le jardin est immense, sept hectares avec des scènes très variées, des forêts de bambous autour d'un ruisseau,rd2011 05 24 799une collection d'azalées et de rhododendrons à la réputation internationale, et toutes les plantes de terre de bruyère que l'on peut imaginer : érables de toutes les couleurs et de toutes les formes , fougères, hortensias, cornus, bruyères, fuschias, bouleaux, mimosas, séquoias, des cèdres qui grattent le ciel et des palmiers, omniprésents dans toute la région.

Bien sûr il y a aussi une grande profusion de fleurs, en larges massifs,rd2011 05 24 783ou en sous-bois, comme ces petits bégonias qui ressemblent à des papillons.rd2011 05 24 806Entre deux forêts d'azalées ou de rhododendrons une petite terrasse peut s'ouvrir, des rosiers grimpent sur une pergola, des bassins donnent une illusion de fraîcheur ... rd2011 05 24 817C'est magnifique, épuisant, car nous avons couru du bas en haut avant de redescendre dans les hortensias bleus, pour remonter dans le petit canyon des fougères arborescentes et terminer notre tour au point de départ, le jardin italien où un putti et un dauphin jouent dans l'eau du bassin.rd2011 05 24 780C'est maintenant le moment de repartir, vers Come ...

Partager cet article

Repost 0
Published by Camille et Pierrette Filippi - dans Camping-car
commenter cet article

commentaires

Recherche

Liens