Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 mai 2011 7 22 /05 /mai /2011 10:21

frise 2011 05 22 053Un dimanche chez les Borromée, une des très grandes familles italiennes dont on trouve trace bien dès le 12ème siècle. Au 14ème siècle ils durent quitter la Toscane et s'implanter en Lombardie  où ce nom symbolise encore la fortune, le prestige et le pouvoir des grands du monde !

Eh bien, oui ! Nous avons passé un dimanche dans la lumière de cette famille ...

En commençant par la statue colossale de San Carlone, Saint Charles Borromée, archevêque de Milan. Il faut dire que sa mère était une Médicis, soeur d'un pape et qu'un autre pape qui présida à sa canonisation était aussi de la famille. La statue sur la colline au-dessus d'Arona est grande, mais n'est pas ce que l'on peut imaginer de plus intéressant, bien que datant du 17ème siècle.

Nous avons assez rapidement gagné Stresa, jolie ville de plaisance d'où l'on peut facilement aller visiter les îles Borromées voisines. En ce dimanche de printemps le trafic dans cette partie du lac est intense.

Encore une fois nous ne pouvons pas payer notre billet par carte bancaire, malgré la mention portée sur la vitre du guichet. Nous sommes en Italie et tout est encore beaucoup plus facile avec des espèces ....rd2011 05 22 635

Nous partons rapidement vers Isola Bella et son célèbre jardin pyramidal dont on peut voir la structure depuis les hauteurs du Monte Mottarone. Les montagnes se perdent dans la brume, et la carrière de granit rose de Baveno aussi. Et c'est bien car ce n'est pas ce que nous préférons ici.

Cinq minutes de navigation suffisent pour arriver au débarcadère devant le palazzo Borromeo, demeure princière construite au 17ème siècle.

Il en faut presque plus pour prendre notre billet d'entrée aux deux îles que nous allons visiter aujourd'hui.

Escalier d'honneur baroque et colossal avant d'arriver dans une belle salle à manger où est dressé le couvert d'une légère collation pour de nombreux visiteurs : la vaisselle de verre bleu et or (sûrement de Venise) a une certaine classe ! Nous sommes attendus, et reçus comme des princes ...rd2011 05 22 049

 

Puis nous passons dans un immense salon d'apparat, très impressionnant, la hauteur de la pièce doit correspondre à l'ensemble du palais, soient quatre ou cinq étages. C'est tellement fastueux que ça n'a été fini qu'au début du 20ème siècle.rd2011 05 22 643De quand date la belle maquette qui permet une vue d'ensemble de l'île presque entièrement occupée par le palais et son jardin ? Elle inclut la grande salle d'apparat et les degrés de l'escalier qui conduit à l'embarcadère maintenant caché dans les arbres.rd2011 05 22 051a

Nous traversons de nombreux salons décorés de meubles incrustés de pierres et marquetés d'ivoire et de bois précieux, des tables aux délicates marqueteries de pierres, des tapisseries, des tableaux et des fleurs fraîches...

rd2011 05 22 055

rd2011 05 22 052

 

avant d'atteindre les incroyables grottes en rocailles brodées de stucs sur toutes les voûtes. rd2011 05 22 650Ces salons sombres et un brin bizarres, au sol décoré de mosaïques de petits cailloux et dont des portes-fenêtres ouvrent juste au-dessus du niveau du lac permettaient de trouver un peu de fraîcheur durant les chaudes journées d'été.

rd2011 05 22 649

Le théâtre de marionnettes dans l'escalier mériterait un plus long examen, mais le jardin nous appelle.

Le vrai théâtre est peut-être bien ici, dans ce jardin ! Quel faste, et quelle organisation ! Ça rappelle un peu la conception qu'avait Louis XIV de ses jardins et de la façon dont il fallait les montrer pour impressionner les visiteurs. Côté cour la pyramide n'a que quatre étages, mais est surmontée par la Licorne, animal emblématique de la famille, chevauchée par Amour, au-dessus d'une nouvelle débauche de rocailles baroques .rd2011 05 22 062Des buis, des rosiers ornent les escaliersrd2011 05 22 653qui conduisent à la terrasse supérieure d'où l'on embrasse les parterres, les bassins, les statues représentant des divinités, (un peu païennes, non pour des gens si liés à la papauté), les oiseaux d'ornement eux aussi ...

rd2011 05 22 661

Et autour de ce somptueux jardin, le lac puis les montagnes achèvent le décor grandiose de l'île ...

La pyramide a dix degrés du côté du lac, mais c'est un peu trop raide à mon goût !rd2011 05 22 069On repart avec un nouveau regard vers la Licorne qui semble dominer le lac entier,rd2011 05 22 652et aussi ce que je garde pour la fin de la visite, la devise familiale inscrite en belles lettres dans la pelouse :rd2011 05 22 647"humilitas" surmonté d'une couronne ! J'adore ! Peut-être que les mots n'ont pas le même sens pour tous, ou qu'encore une fois leur valeur est relative ...

rd2011 05 22 671

C'est avec cette vérité encore une fois constatée que nous quittons Isola Bella pour Isola dei Pescatori où nous pourrons déjeuner.

Partager cet article

Repost 0
Published by Camille et Pierrette Filippi - dans Voyages familiaux
commenter cet article

commentaires

Recherche

Liens