Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 novembre 2011 3 02 /11 /novembre /2011 15:14

frise11 11 138Si on compte le pont du chemin de fer il y a, à Albi trois ponts, tous de briques qui s'harmonisent parfaitement à la ville. Sur la frise le pont du 22 Août 1944 auprès des moulins vu depuis le Pont vieux.

Le Pont vieux est le plus célèbre, et le plus ancien. Il fait partie de l'ensemble de la Cité épîscopale incrite au patrimoine mondial de l'Unesco depuis juillet 2010.

Dès le 11ème siècle le pont de pierres permettait de franchir le Tarn. Albi devint un carrefour essentiel sur les routes reliant la Catalogne à Paris, Lyon à Toulouse et la Méditerranée à l'Atlantqiue. Les droits de péage perçus pour le passer ont largement contribué à l'enrichissement de la ville.

Une tour de fortification centrale, une chapelle et des ponts-levis complétaient son équipement initial. Il a été reconstruit au 13ème siècle afin de répondre à l'accroissement du passage.

Un peu plus tard des maisons furent édifiées sur cinq des piles, mais elles furent détruites à la suite d'une crue en 1766.

Il fut élargit en 1820 et alors recouvert d'un "masque" de briques.rd11-11-01-141b.jpgVoici l'harmonieux ensemble qui constitue la Cité episcopale, les quartiers voisins, le Tarn et les deux autres ponts (vus depuis le pont du 22 Août 1944).

Vraiment il nous faudra revenir un jour de printemps pour nous promener à pied sur les rives, le long de la plage plantée de palmiers ou dans la ville à la recherche des boutiques qui ont remis le bleu-pastel au goût du jour !

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Camille et Pierrette Filippi - dans Ponts du monde
commenter cet article

commentaires

Recherche

Liens