Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 février 2013 5 01 /02 /février /2013 15:01

Paradoxe de notre voyage à Londres : nous n'avons pas d'image à montrer encore aujourd'hui sur ce qui nous a occupés le plus ! A la British Library aussi les photos sont interdites. Et c'est bien dommage !

Mais commençons par le début. C'est par un train direct que nous sommes arrivés au centre de Londres ce matin. Décidément notre point de chute est un endroit idéal !rd13 02 01 01

Le paysage traversé n'est pas particulièrement séduisant. Il y a à Londres comme ailleurs quelques tentatives de rénovations de quartiers pas très réussies. Mais avec vue sur l'immeuble le plus haut d'Europe, the Shard, l'éclat de verre de Renzo Piano. Le premier lien que j'ai choisi est en anglais, mais avec beaucoup de belles photos ; ainsi les personnes sensibles au vertige pourront voir sans y monter (et les autres aussi car le droit de prendre l'ascenseur jusqu'en haut n'est pas bon marché ! )

Nous sommes arrivés au sous sol de Saint Pancras, la gare internationale de l'Eurostar,  qui doit beaucoup à la liaison ferroviaire avec le continent. Construite en 1868 dans un "style qui alliait audacieusement le gothique du 13ème siècle d'inspiration française et la technique de construction mécanique"rd13 02 01 06elle était la plus large structure à portée unique de l'époque. Mais elle avait perdu beaucoup de son lustre en cent ans de traction au charbon et n'avait plus qu'une activité réduite ; presque bonne pour la casse ! Le poète John Betjeman a déployé bien des efforts pour sauvegarder cette architecture, en particulier la façade et la verrière qu'il admire maintenant et pour longtemps depuis sa rénovation. Juste sous l'horloge le point de rendez-vous est bien repérable grâce à l'immense statue d'un couple qui se sépare de Paul Day. A côté rd13 02 01 07une oeuvre plus représentative de ses travaux habituels "illustre les rapports qu'échange l'espèce humaine autour des trains et des gares" ... (Je savais bien que les oeuvres contemporaines peuvent s'expliquer et se comprendre, même les figuratives ! )

L'Eurostar en service depuis novembre 2007 offrira un nouveau service aux beaux jours, Londres - Lyon direct le samedi matin en un peu plus de 4 heures. Il desservira également Aix en Provence et Marseille. Retour un peu plus long avec changement pour à peine plus cher que le vol EasyJet. Super non ? (renseignement obtenu sur place).

En quittant la gare sur Euston Street il faut regarder à gauche, l'ancien hôtel Midland , merveille néo-gothique de l'époque victorienne.rd13 02 01 08

En 1962 un projet de rénovation de tout le quartier prévoyait sa destruction. Sursis. Il resta inoccupé pendant quelques années et fut rénové et converti en hôtel de appartements de luxe en 2005.

La British Library et ses nombreux trésors dont presque en face, dans un vaste immeuble de briques.rd13 02 01 10Au premier plan une statue de Eduordo Paolozzi, fondateur du mouvement pop'art britannique.

Nous avons eu accès à une immense collection de timbres de l'ensemble des pays constituant le Commonwealth, à une exposition temporaire "Meurtre à la bibliothèque de A à Z" . Agatha Christie illustrait le A, Sherlock Holmes le S avec un manuscrit à l'écriture très soignée et sans rature de Sir Conan Doyle,rd13 02 01 11 et xénophobie le X.

Les 65000 volumes de la bibliothèque du roi Georges III (1763-1820) sont conservés dans une tour de verre devant laquelle nous avons pu déjeuner. Ces ouvrages sont consultables. rd13 02 01 09Et nous avons passé presque le reste de la journée dans une salle d'exposition des riches documents de la bibliothèque nationale britannique.

Il y en a pour tous les goûts, "glanés" enfin ramenés de toutes parts ! Le livre qui passe pour être l'ouvrage imprimé le plus ancien du monde réalisé en Chine au 9ème siècle, des manuscrits enluminés, des bibles de Gutemberg, des manuscrits de Léonard de Vinci, une lettre que le général Bonaparte écrivit pendant la campagne d'Egypte interceptée par Nelson (huit jours plus tard la Royal Navy avait pris le contrôle de la Méditerranée ...), les originaux d'oeuvres manuscrites de musiciens dont  le concerto pour cor KV 447 de Mozart, et document plus privé : le contrat de mariage de Wolfgang Mozart et Constance avec bien sûr leurs propres signatures !

Une salle est réservée à la Magna Carta, la "Grande Charte" que les barons anglais ont réussi à arracher à leur roi Jean sans Terre en 1215. Elle nous a permis de comprendre que nos hôtesses étaient en train de devenir britanniques car Nadège trouve à ce document une importance que nous n'aurions pas saisie seuls. rd13 02 01 12

Pour aller faire quelques achats nous avons fait un petit tour par Oxford Street le quartier où j'avais presque des habitudes il y a quarante ans.

Bien sûr je ne reconnais rien ! sauf la boutique Liberty dans Regent Street construite en 1924 avec des bois provenant des deux dernières goelettes de la Royal Navy. rd13 02 01 13Nous sommes rentrés en bus, le 159 passe aussi par là. C'était plus rapide que métro qui semblait bloqué. Les voyageurs étaient sagement plantés sur les escaliers et autour de la bouche, parfaitement immobiles, attendant l'accès aux trains. Fregmatiques, quoi. So british !

Partager cet article

Repost 0
Published by Camille et Pierrette Filippi - dans Europe
commenter cet article

commentaires

pierrette 11/03/2013 14:00

D'accord Céline et Nad, je me le tiens pour dit ! Mais il faut dire que je ne m'étais jamais ou presque (à l'exclusion d'Ivanohé et peut-être de Robin des Bois), penchée sur l'histoire
anglo-anglaise ! Les Anglais et les Français du temps de Guillaume et les décennies suivantes, Bonaparte-Napoléon et Nelson, les Ecossais contre les Anglais.
Donc je vais devoir me mettre à l'histoire de l'Angleterre aussi, pour la prochaine fois, dans trois mois !

Celine 10/03/2013 21:28

C'est bientot les 800 ans de la Magna Carta... la British Library est en train de preparer une exposition speciale. Ca devrait arriver a convaincre meme les Francais de son importance! ;-)
Limiter les pouvoirs du roi et ecrire noir sur blanc qu'aucun homme ne doit etre condamne arbitrairement... en 1215, c'est qd meme remarquable, non?

Recherche

Liens