Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 février 2013 1 04 /02 /février /2013 10:33

Avant d'aller à la City nous sommes retournés à la British Library pour une superbe expo temporaire sur l'Empire des Moghols, leur patrimoine et leur culture.

Pour moi jusqu'à hier les Moghols étaient des personnages de Mille et une nuits, plus légendaires qu'historiques. Faux : leur histoire est juste à la hauteur du mythe.

Descendants de Gengis Khan et Tamerlan ces princes, depuis  Samarkand ont réussi à constituer entre 1526 et 1707 un empire qui s'étendait sur l'Inde, le Pakistan, le Bangladesh et l'Afghanistan actuels.rd13 02 04 03

Grands seigneurs ces empereurs musulmans étaient tolérants et acceptaient la pratique d'autres religions dans les régions conquises. Ca évitait des conflits très meurtriers !

rd13 02 04 02

rd13 02 04 01

Protecteurs des arts et des sciences, grands bâtisseurs ils ont  laissé un immense héritage architectural dont le Taj Mahal et le Fort Rouge de Delhi sont deux des monuments les plus célèbres.rd13 02 04 04

Un territoire  trop vaste à administrer, des ministres trop ambitieux et trop puissants, des conflits de succession, des guerres d'invasions affaiblirent l'empire à partir du 18ème siècle jusqu'à la fatale révolte des Cipayes de 1857-1858. Après cette défaite les Britanniques exilèrent le dernier empereur moghol en Birmanie.

Tous les textes relatant cette épopée sont accompagnés de manuscrits enluminés, de peintures, de joyaux et d'objets précieux.

Voilà de quoi éveiller beaucoup de curiosité, et si je n'ai plus envie d'aller voir en Inde ce qu'il reste de leur civilisation, par contre j'ai de plus en plus envie d'aller voir Samarkand ...

 

Pour l'après-midi nous avons complètement changé d'ambiance et sommes allés dans la City, le quartier d'affaires le plus important du monde selon les Britanniques.

L'architecture du quartier est surprenante, voir choquante. A priori il est difficile de discerner un plan d'ensemble. Et je ne peux m'empécher de penser à Paris qui me semble beaucoup plus harmonieux. C'est vrai que Paris n'a pas eu à souffrir des bombardements de la guerre du blitz.rd13 02 04 13Les immenses tours grises de la Lloyds peuvent voisiner avec le siège médiéval d'une guilde. En face d'un clocher de briques rouges, au-dessus de bandes d'appartements (car si 300 000 personnes travaillent ici, 7 000 y vivent) un immeuble rond comme un tambourin, presque plus surprenant que le célèbre Gherkin !rd13 02 04 09

Nous sommes passés par le centre culturel de Barbican, lieu de résidence du London Symphony Orchestra, rd13 02 04 11rd13 02 04 12jpgsalles d'expositions où l'on peut voir aussi bien quelques "ready made de Marcle Duchamp" que des paysages textiles de Mary Campbell. J'avoue que je préfère ces derniers, plus faciles à accepter comme oeuvres d'art. D'un côté une grande baie ouvre sur des bassins, un square de béton et la nef gothique d'une église rd13 02 04 10qui aurait échappé au Grand Incendie de 1666, de l'autre une médiathèque à faire rêver bien des personnes, lecteurs, auditeurs et bibliothècaires.

 

En suivant des galeries et des passages surélevés nous avons atteint le Museum of London qui présente tous les faits, les objets et des maquettes qui témoignent de l'évolution de la ville depuis sa fondation 60 après JC par les Romains sur la rive nord de la Tamise (eh oui, la carte est à l'envers ...) jusqu'au 21ème siècle.rd13 02 04 20Les échanges commerciaux dans l'empire romain, où l'on reconnait la fine argile rouge de Millau,rd13 02 04 14ceux de l'époque médiévale du temps où le trône d'Angleterre était occupé par un Normand (!) qui appréciait les poteries de son pays d'origine et les émaux de Limogesrd13 02 04 16les dieux des différentes époques, et les pratiques religieuses ... et ces pinces trouvées à l'emplacement du temple de Cybèle. On suppose qu'elles devaient servir pour la castration des prêtres ... rd13 02 04 15

des mosaiques et même des parties du mur de ceinture de la ville romaine qui sont visibles par une fenêtre !

du début du 13ème siècle voici  en plus des poteries des décors externes de maisons : une jolie et jeune londonienne accompagnée d'un vieux monsieur à barbe dans une même vitrine ;rd13 02 04 17on prend l'escalier, on change d'étage et d'époque. Le Grand Incendie de 1666 est une date charnière. Il y a l'avant et l'après ...

Quelques pièces de porcelaine et d'argenterie "à la mode française" du 18ème sièclerd13 02 04 18 témoignent du goût de l'époque, mais aussi du savoir faire des huguenots que s'étaient exilés de France poussés par les guerres de religion puis par la Révolution.

Tout est là !  la navigation, Jack l'eventreur, les voitures, les petits commerces, l'architecture, la mode des siècles passés, y compris celle des années 60 du 20ème !rd13 020 4 19des robes imprimées avec les portraits des Beatles, celles de Mary Quant, pas si vieux n'est-ce pas ?

 et même les émeutes du 31 mars 1990, la Polltax Riot, déclénchée par une mesure fiscale de Margaret Tatcher ...

C'est vraiment la mémoire intégrale de la ville. rd13 02 04 211

Nous avons fini notre journée et notre visite par la cathédrale Saint Paul, construite après le Grand Incendie. rd13-02-04-22.jpgMerveilleuse façade baroque, non ? Pour l'intérieur il nous faudra revenir c'est fermé ! Alors, prenons rendez-vous pour le printemps !

Partager cet article

Repost 0
Published by Camille et Pierrette Filippi - dans Europe
commenter cet article

commentaires

Recherche

Liens