Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 février 2013 6 02 /02 /février /2013 13:25

rd13 02 02 00Immense beau ciel bleu ce matin, et le froid qui va avec ... Il est inenvisageable d'attendre l'heure de notre visite des Houses of Parliament dehors. Car en fait, il faut une toute petite demi-heure pour aller de Streatham au pont de Westminster.rd13 02 02 01Le soleil inonde la façade du Palais de Westminster qui borde la Tamise et the London Eye, la roue la plus grande du monde (ils ont une tendance aux superlatifs les Anglais ! ) qui tourne presque en face de Big Ben en un mouvement perpétuel depuis l'an 2000. rd13 02 02 02 Nous avons pensé un instant aller voir l'abbaye, mais nous n'avions finalement pas assez de temps pour la visiter convenablement car le prix de l'entrée justifie un "examen" sérieux !rd13 02 02 03C'est là que Guillaume le Conquérant fut couronné roi d'Angleterre le jour de Noël 1066. J'ai entendu quelque part que Guillaume était un Français qui avait réussi à prendre le titre de roi ... Vraiment l'Histoire n'est pas une science exacte !

C'est donc dans l'église Sainte Margarets que nous avons passé les minutes d'attente. Elle fut construite à la demande des paroissiens du quartier qui trouvaient l'abbaye trop pompeuse pour eux. Et maintenant c'est l'église de la Chambre des Communes. Peut-être que l'abbaye est celle de la Chambre des Lords ? Photos interdites !

Dans Houses of Parliament il n'y a qu'un endroit où elle sont autorisées, c'est Westminster Hall, la seule partie médiévale de ce vaste bâtiment épargnée par l'incendie de 1834.rd13 02 02 04Cette immense salle était le lieu de réceptions et de joutes lorsque le roi Edouard le Confesseur la fit construire, tout au début du 11ème siècle. Aujourd'hui c'est le lieu d'accueil des plus grands hôtes internationaux, Barack Obama, Aung San Suu Kyi et Benoit XVI. Les personnages un peu moins prestigieux n'ont droit qu'à la Royal Gallery et ce fut le cas de Nicolas Sarkozy : pan sur les doigts pour la France !

Au cours de la visite commentée en français nous avons eu un panorama sur l'histoire du palais néo-gothique, fleuron exceptionnel de l'architecture victorienne, l'histoire de quelques rois et en particulier celle d'Henri VIII et de ses femmes à qui un hommage est rendu dans une galerie où elles sont toutes les six représentées, la vie législative britannique, le fonctionnement des Chambres, et la cérémonie annuelle d'ouverture du parlement depuis l'arrivée de la reine en carrosse jusqu'à son trône dans la salle des lords en passant par la garde-robe voisine où elle revêt sa tenue ad hoc.

 

A la sortie le soleil avait gagné toute la rue mais il faisait encore très froidrd13 02 02 06pendant notre promenade apéritive sur Whitehall.

Devant la caserne des Horse Guards on s'arrête le temps d'une photo avec un garde impassible. Le cheval est soumis à un régime moins strict : il peut tourner la tête pour suivre du regard une jolie passante !rd13 02 02 07Mais Whitehall est fermé à quelques pas. Une équipe de cinéastes tourne un film avec Tom Cruise, que nous n'avons pas vu !

Changement d'ambiance, nous avons prévu d'aller à la Tate Modern cet après-midi. Pour ça nous avons pris le métro, la Jubilee line et à la station nous nous sommes crus dans un film d'anticipationrd13 02 02 09rd13 02 02 10

des escalators qui s'entrecroisent, des tubes qui passent en dessous et au dessus, des plafonds en prismes qui font une lumière iridescente. Étrange !

La Tate Modern sur les quais de la Tamise fait partie des grands travaux conçus pour le début du 21ème siècle. Ce fut une centrale électrique mise en service en 1963, qui produisit jusqu'en 1986 puis fut abandonnée pendant dix ans. Sa transformation en galerie d'art fut confiée à un cabinet d'architecture suisse, Herzog et Meuron.Tate-modern.jpgUne passerelle, Millenium Bridge, construite par Norman Forster permet l'accès direct depuis Saint Paul et la City.

Le grand hall, ancienne salle des turbines, est gigantesque.rd13 02 02 11l'accès au fonds permanent. Et c'est grandiose.

Bien sûr il y a des oeuvres de tous les grands peintres et sculpteurs depuis la fin du 19ème siècle jusqu'à nos jours. Beaucoup trop important pour que j'essaie d'en choisir d'autres que celles qui m'ont surprise :rd13 02 02 12

"la femme qui marche" de Giacomettird13 02 02 13

et les "terres rouges et la montagne Sainte Victoire" d'André Masson.

Mais voici deux vraies découvertes de peintres anglaises :rd13 02 02 14"paysage espagnol" de Dora Carrington dont j'avais bien aimé la personnalité telle que présentée par le film Carrington de Christopher Hamptonrd13 02 02 15

et "Morning" de Dod Procter qui reçut en 1927 la récompense de "meilleure image de l'année" de la Royal Academy Summer Exhibition pour cette allégorie de la régénération après la guerre de 1914-1918.

Et entre deux tableaux de cette salle qui s'ouvre sur la Tamise voici la dernière illumination de Saint Paul pour ce jour.rd13 02 02 16Une dernière évocation avant de quitter la galerie, celle de Balthus par cette "nature morte avec visage" de 1940.rd13 02 02 17

Allez, nous ne sommes pas tout à fait aussi épuisés que certains,rd13 02 02 18

mais il est temps de quitter cet endroit en se promettant d'y revenir dès que possible ! Dans trois mois ?

Nous avons fait encore une longue promenade avant d'arriver à une gare, encore une autre pour revenir à Streatham.

Partager cet article

Repost 0
Published by Camille et Pierrette Filippi - dans Voyages familiaux
commenter cet article

commentaires

baby acne 30/09/2014 14:35

I want to direct the attention of every single great reader out there to the signup page for the newsletter. Now that is something which is very convenient right? I bet all of you people thought exactly like I did just now.