Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 mai 2012 6 12 /05 /mai /2012 19:33

frise12 05 12 593Nous allons régulièrement à Majorque et nous y retournerons ! Car nous y résidons dans un endroit particulièrement préservé, Cala Pi sur la commune de Llucmajor.

Cette commune est à peine traversée par les touristes maintenant qu'un autoroute relie Palma à la côte orientale très prisée des touristes allemands. A nos yeux Cala Pi en bénéficie. Il faut être d'ici ou avoir remarqué les étoiles que les guides posent à côté du nom de cette petite calanque pour y venir ...

La crique, étroite et allongée est bordée de falaises abruptes.rd12 05 12 537

A chacun de nos voyages la rive gauche compte quelques petits immeubles supplémentaires. Mais cette fois-ci ils sont très nombreux à avoir été mis en vente. La crise immobilière touche aussi les Baléares, région la plus riche d'Espagne.

Mais la rive droite est protégée. Depuis la loi littoral de 1988 les excès des promoteurs ont été stoppés, et les lieux encore épargnés mis sous protection.rd12 05 12 589C'est ainsi que nous pouvons prendre nos petits déjeuners et nos dîners en regardant au-delà de la terrasse du restaurant, le fond de la cala. Le soleil y arrive vers 9 heures les matins de mai, et les candidats au bronzage y prennent immédiatement place.rd12 05 12 1041Nous avons aussi sous les yeux la colline couverte de maquis clairsemé, dominé par les pins (parasols ? maritimes ?) ébouriffés.rd12 05 12 266Après avoir traversé la plage, il faut longer les cabanes de pêcheurs et prendre juste au coin un escalier taillé dans les rochers. C'est assez facile de monter jusqu'au bord de la falaise et de suivre le chemin en corniche. Il vaut mieux ne pas essayer de sortir du large sentier tracé et marqué d'un point rouge car les arbustes sont épineux et griffus ! D'ici la vue est magnifique sur les eaux vertes, émeraude, turquoise, marine de la cala.rd12 05 12 259On passe un creux plein de pierres. C'est le lit souvent sec d'un petit torrent qui doit se déverser dans la mer. Les couleurs explosent partout.rd12 05 12 264Quelques murs de pierres sèchent nous indiquent que cette rive n'a pas toujours été aussi sauvage. Il fut un temps où des cultures et des troupeaux occupaient la place des lentisque, des romarins et des cistes.rd12 05 12 536La tour de garde est juste à la pointe de la crique, sur l'autre rive. C'était une des pièce du réseau de surveillance qui faisait le tour de Majorque et permettait d'informer très rapidement de l'arrivée de bateaux ennemis ou corsaires.rd12 05 12 263La promenade jusqu'à la Cala en Beltran, minuscule et sauvage, qui se termine par un amas de pierres roulées par un torrent permet de prendre contact avec cette réserve. Végétation et animaux sauvages y sont protégés, et nombreux sont les oiseaux qui s'envolent à notre approche.rd12 05 12 270Retour vers la plage et les cabanes de pêcheurs. Certaines abritent tout l'équipement nécessaire pour passer une bonne journée de pêche et de plage. Il y a plus de bateaux simplement remontés sur la grève, au bout de voies mieux entretenues que les treuils qui doivent les tirer !

Au fond de l'étroite et longue plage, rd12 05 12 590les eaux d'un ruisseau sauvage qui a creusé un long ravin disparaissent dans le sable et rejoignent ainsi discrètement la mer.rd12 05 12 257La crique est un lieu de mouillage idéal et le matin lorsque nous nous réveillons nous voyons quelques voiliers à l'abri. Sauf le dimanche de grand vent où nous avons été seuls auprès des barquesrd12 05 12 1016à regarder les vagues rouler et éclater au pied des falaises. C'est ainsi que l'eau de mer, aidée par les eaux des torrents  dissout les parties les plus tendres des falaises et creusent des grottes sur ces côtes rocheuses.rd12 05 12 532Le vent a soufflé pendant trois jours. Les vagues ont agité le fond de l'eau et le sable agité est remonté, troublant les couleurs et leur belle transparence.rd12 05 12 1001Il a fallu attendre encore 48 heures avant que tout se calme et se repose. Et alors, est-ce parfaitement objectif ? la qualité de l'eau et celle de la lumière étaient telles que l'on voyait les ombres de voiliers sur le fond. On les aurait cru suspendus dans la cala plutôt que posés sur son eau !rd12 05 12 210Il est temps de rentrer, de boire une sangria et de préparer le repas en attendant que le soleil disparaisse derrière les pins en embrasant le ciel ! A demain.rd12 05 12 376

Partager cet article

Repost 0
Published by Camille et Pierrette Filippi - dans Europe
commenter cet article

commentaires

Recherche

Liens