Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 mai 2012 3 16 /05 /mai /2012 12:02

frise12 05 16 305Le ciel est gris, la mer n'est pas belle. C'est ailleurs qu'à Cala Pi qu'il faut aller chercher des couleurs aujourd'hui ... au jardin botanique de Ses Salines où les cactus sont en fleurs, par exemple !

Nous avions beaucoup aimé nous promener dans les allées de Botanicactus en avril lors de nos précédents séjours, et nous nous sommes préparés à y revenir pour revoir de vieilles connaissances, mais aussi pour faire de nouvelles rencontres !

Dès l'accueil et passée la caisse (les lieux de visites payantes ne sont pas nombreux à Majorque, mais en général chers, 8 € ici, sans tarif particulier) les cactus hors normes sont omniprésents. Les "coussins de belle-mère" ou plutôt "Echinocactus" venant du Mexique sont là pour éveiller notre curiosité.rd12 05 16 274L'immense jardin de 15 hectares est divisé par thèmes. Nous sommes passés par le jardin majorquin où les grenadiers en fleurs éclatantes voisinaient avec les strelitzias semblables à de grands oiseaux exotiques,05 Mai Strelitsia royal Ses Salines majorqueet aussi avec des oliviers couverts de chatons qui annoncent une belle récolte pour l'hiver prochain, des caroubiers, des amendiers, des lentisques et des pins. Une cabane de pierres, abri de berger couronne la colline. Dommage rd1205 16 404qu'il n'y ait pas d'eau dans le bassin du jardin de style andalou.

Nous avons continué par les collines plus exotiques. Les cycas en occupent entièrement une.rd12 05 16 827Ce sont vraiment d'extraordinaires plantes évidemment femelles ou mâles.

 

rd12 05 16 344

rd12 05 16 347Chez les plantes femelles un énorme nid douillet abrite de grosses graines corail sous une épaisse couche duveteuse, telles des oeufs, alors que les plantes mâles sont pourvues d'un important cône plus ou moins dressé. Sur la photo un vieux cône. Sera t'il remplacé par un nouveau sous peu ?

Ce n'est ni une fougère arborescente, ni un palmier. Un peu mystérieuse cette famille !

Les euphorbes de Botanicactus sont surprenantes. Gigantesques ! Elles font des bosquets de plus de trois mètres de haut entre lesquels des allées sont tracées pour passer d'une variété à une autre.rd12 05 16 371Ci-dessus le Tirucalli originaire du Congo, aux branches bien détachées, droites et épineuses portent des fleurettes jaunes ;rd12 05 16 378les Ingens monstrosa, d'origine africaine non précisée, sont au contraire des bouquets très serrés aux branches frisées et épineuses.

Resinifera en provenance su sud-ouest africain se présente en grands coussins,rd12 05 16 335très épineux eux aussi. Ne pas s'approcher de trop près !rd12 05 16 336Le jardin de cactus de types mexicains couvre une colline.rd12 05 16 803Ils sont mélangés aux agaves rd12 05 16 300

rd12 05 16 310rd12 05 16 816

et aux yuccas, un peu négligés avec toutes les "feuilles" sèches qui recouvrent leur tronc. rd12 05 16 290Les cactus cierges sont pour moi une des images type du désert mexicain référence westerns !). Les fleurs sont piquées horizontalement sur leur longs troncs dressés tout droits, recouverts d'épines et de fins poils (ou très fines épines ?).rd12 05 16 813

Les cactus qui occupent le pied de la colline rappellent ceux que l'on trouve le long des chemins de la plaine "es plà de mallorca", les figuiers de Barbarie.

La famille est grande si on en juge par la couleur des fleurs. Des plus tendres, roses et corail,rd12 05 16 327aux plus acidulées, jaune, rose indien ...rd12 05 16 329

J'ai trouvé le long d'un chemin (hors du jardin Botanicactus ...) un de ces cactus-raquettes qui portait des gros fruits rouges. Depuis tant d'années que j'en voyais sans y avoir jamais goûté, je n'ai pu résister. J'en ai soigneusement cueilli un, l'ai ouvert et porté à la bouche. Il avait surtout un goût d'eau sucrée. Très rafraîchissant. Mais j'avais les doigts et les lèvres plein de minuscules épines ... J'aurais dû me documenter un peu mieux avant d'y toucher, j'aurais su que ces figues sont couvertes de glochides, minuscules épines qui les protègent des prédateurs dont je dois faire partie !

 

Nous sommes aussi passés par la zone humide et son lac dont le niveau est très bas. Les tortues si nombreuses il y a quelques années, avaient laissé la place à quelques couples d'échasses blanches (longues pattes rouges, long bec noir et ailes et tête noires ... )rd12 05 16 Echasses blancheset à une famille de foulques macroule qui cherchait des vers dans la vase pour nourrir les poussins. Effet saisonnier ?rd12 foulques macroules 833Nous étions passés par la petite palmeraie constituée de palmiers washingtonia, variété qui résiste particulièrement au froid. Ils sont mieux que certains que nous avons vus à la tête nue, mais elle n'est pas très abondante.rd12 05 16 349Pour finir nous avons rendu visite à l'un des oliviers millenaires du parc. Ce sont vraiment des arbres très impressionnants, ils résistent au froid, à la sécheresse, aux tailles sévères, aux siècles qui passent ! On en voit de toutes formes et tailles à Majorque, mais essentiellement à l'ouest. Ils sont rares dans la plaine du sud-est.rd12 05 16 852Oui, il ne faisait pas très chaud ! Nous avions les jambes à l'air, mais avions enfilé nos coupe-vent.

Partager cet article

Repost 0
Published by Camille et Pierrette Filippi - dans Voyages familiaux
commenter cet article

commentaires