Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 août 2011 2 09 /08 /août /2011 10:38

frise11-08-09-Metz--56-.jpgNous sommes partis, parapluie sous le bras, le pied léger et l'oeil curieux, à la découverte de Metz et de son passé depuis la Porte des Allemands, vers la colline Sainte Croix, lieu de fondation de la ville, en l'an 1000 avant JC. Les traces de l'oppidum de la tribu celte des Médiomatriques ont disparu depuis longtemps. Elle fut conquise en l'an 52 de la même ère et devint la ville gallo-romaine de Divodurum, l'une des plus prospères de la Gaule.

Les traces des saccages d'Attila avaient disparu depuis longtemps lorsque les rois mérovingiens d'Austrasie décidèrent d'en faire leur capitale. C'est là que nous pouvons placer nos souvenirs de la reine Brunehaut, du roi Dagobert et de Charles Martel. Mince, j'avais tout mélangé et croyais depuis longtemps que Charles Martel était un peu du sud-ouest, faux, c'est là qu'il s'est brillamment illustré ... C'est bon de réviser son histoire de France ! Donc alors, On pourrait dire que les prémices de Metz étaient la capitale du royaume mérovingien qui devint la France ... Que de tâtonnements et de confusion dans ma tête !

Mais vers l'an 1000 la ville est tombée sous la coupe des rois germaniques. Des guerres de pouvoirs et d'investitures parmi les suzerains de la ville ont profité aux bourgeois messins, et ils en prirent progressivement le pouvoir et l'érigèrent en petite république autonome. rd11 08 09 Metz (16)

En passant par le jardin des Tanneurs d'où d'où l'on voit  le clocher de Saint Eucaire (12ème siècle) se découper dans le ciel gris, nous sommes arrivés au couvent des Récollets qui abrite le Centre Européen d'écologie dirigé par le célèbre messin Jean-Marie Pelt. Un jardin clos avec puits est ceint des arcades du cloître du 15ème siècle.rd11 08 09 Metz (21)Ca aurait été dommage qu'il en fût autrement chez Monsieur Pelt ! Et je me dois de montrer au moins une des fleurs que nous y avons trouvée. (Echinacea purpurea, de la famille des asters)Aout Echinacea purpurea (Astéracée) Metz (27)Que j'aimais ses émissions sur France Inter où il nous révélait avec passion les secrets et les mystères de la botanique !

Le couvent des Récollets a été construit à l'époque de la république messine, alors que le bien être matériel apporté par le commerce de l'une des plus puissantes villes comprises entre Paris, Gand et Cologne avait atteint ses limites et que les habitants commençaient à aspirer à "autre chose". Les disciples de François d'Assise mort quelques années plus tôt s'étaient dispersés dans toutes les villes d'Occident où ils apportaient un nouveau message : contemplation de la nature et liberté évangélique face aux richesses matérielles (elles remontent loin les valeurs de JM Pelt !) ...

Après notre passage par la place Sainte Croix ornée d'une belle fontaine,rd11 08 09 Metz (030)nous n'avons pas cherché à aller voir ce qu'il reste des deux premiers millénaires de la ville, derrière les murs des musées. Nous n'avons pas prévu de musée d'histoire à Metz, nous nous contentons de déambuler le nez en l'air.

Et nous avons raison car voici le Graoully suspendu au-dessus de la rue Taison. rd11 08 09 Metz (032)Enfin, son évocation car c'est au 3ème siècle que le premier évêque de la ville, Saint Clément, a réussi à libérer la cité de cet animal mi-dragon, mi-serpent, qui la dévastait. Reconnaissante elle se convertit. Au Moyen Âge une procession menée par une réplique fêtait cette victoire. Rabelais, exilé à Metz en raison de son scandaleux "Tiers livre" assista à cette fête et évoque dans son "Quart livre" "la ridicule statue nommée Manduce". Tiens, elle a changé de nom !

Et nous voici justement à la chapelle Saint Genest,rd11 08 09 Metz (162)très voisine de la maison qu'occupa le célèbre chanoine bénédictin Rabelais.

Nous sommes arrivés place d'Armes, qui est le centre de la ville depuis le 18ème siècle, date à laquelle l'architecte Blondel l'a aménagée. Les quatre pouvoirs y étaient représentés : en face militaire avec le bâtiment de l'ancien corps des gardes, (c'est de là que va commencer notre vraie visite, puisque c'est l'office de Tourisme qui l'occupe maintenant !),rd11 08 09 Metz (051)le pouvoir municipal à droite avec l'Hotêl de Ville à la façade Louis XV, le pouvoir religieux à gauche avec la superbe cathédrale Saint Etienne dont le haut clocher est couvert de toiles et d'échafaudages (dommage pour nous !)rd11 08 09 Metz (042)et enfin le pouvoir législatif avec le palais de l'ancien parlement sur le quatrième coté de cette magnifique place.rd11 08 09 Metz (039)

Nous complétons ce premier regard sur le centre de la ville par la place de Chambrerd11 08 09 Metz (056)en nous promettant de prendre tout le temps qui sera nécessaire pour regarder les immenses et nombreux vitraux de la cathédrale.

Nous avons fait un tour jusqu'à la place Saint Louis, qui suivait l'alignement des anciens remparts. Une soixantraine de changeurs exerçaient ici leur activité.

rd11 08 09 Metz (173)rd11 08 09 Metz (174)

Mais autour de cette place très animée, sous les arcades des maisons des 14ème-16ème siècles,il y avait aussi des poissonniers et des coiffeurs à en croire les enseignes de pierre que certaines voutes ont conservées.rd11 08 09 Metz (176)rd11 08 09 Metz (175)

Avant de visiter la cathédrale nous sommes passés par le très pittoresque bistrot"ches Matthis" où l'accueil est vaudrait à lui seul une étape. Mais il y aussi tout ce qui est rassemblé ici. Ca vaut vraiment d'y passer le temps d'une averse !rd11-08-09-Metz--122-.jpg

Partager cet article

Repost 0
Published by Camille et Pierrette Filippi - dans Voyages familiaux
commenter cet article

commentaires