Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 septembre 2012 2 04 /09 /septembre /2012 16:01

frise12 09 04 042C'est Danielle qui prend la direction du groupe aujourd'hui pour nous faire découvrir les rives de l'Isère dans son pays de Romans : départ du Pont Vieux pour le barrage de la Vanelle.

Nous avons laissé les voitures sur la rive gauche, à Bourg de Péage où une superbe promenade a été aménagée. A 9 heures en ce jour très gris de rentrée il n'y a guère que nous et de nombreux garrots à oeil d'or et fuligules (et dire que nous les avions pris pour des canards !) qui en profitons ...rd12 09 04 012

Des balcons sur l'Isère, des tables, des bancs, des terrains de jeux jalonnent l'allée jusqu'à la passerelle ouverte en 2011.rd12 09 04 013Quelques vieilles maisons laissent deviner leur beauté d'autrefois entre les grands arbres de parcs qui descendent doucement jusqu'à la rivière. Il y a même une grotte artificielle qui porte encore des traces de stalactites de stuc ou de ciment telles qu'on les faisaient aux siècles passés.rd12 09 04 014Nous gagnons ensuite les roselières où doivent se cacher les nombreuses variétés d'oiseaux que nous ne voyons pas. Cormorans, grèbes castagneux, marins pécheurs, hérons cendrés ont dû trouver le jour un peu trop triste pour sortir. Seuls quelques cygnes tuberculés, poules d'eau et martinets se sont montrés.rd12 09 04 020L'Isère est vraiment magnifique ici : large, tranquille, verte alors qu'elle est si souvent grise en amont. Elle fait un vrai miroir au pont de chemin de fer de la ligne Valence-Grenoble.rd12 09 04 023Les canards ne sont sûrement pas toujours aussi rares qu'aujourd'hui car sur la rive gauche s'élèvent de nombreux abris de chasseurs en plus ou moins bon état camouflés derrière des canisses, rarement en tôle rouillée nue.rd12 09 04 021En face du chemin qui suit une colline de tuf creusée de quelques abris noircis par la fumée et griffée par les graffitis de générations de promeneursrd12 09 04 031de nombreux canards profitent devant les cabanes de l'absence des chasseurs. Mauvaise habitude à ne pas prendre ! Mais ils ne bougent pas ; ce sont des leurres pour attirer les oiseaux migrateurs ! Il ne manque que les appeaux ; mais les chasseurs s'en munissent peut-être lors de leurs guets pour parachever leurs pièges.

Nous passons le déversoir de la Savasse, ouvrage terminal de l'ensemble de canaux d'écoulement, bassins de rétention et digues construits pour éviter les graves inondations provoquées par les grosses pluies d'automne et la capacité insuffisante du lit de la rivière dans sa traversée de Romans.rd12 09 04 027Nous longeons des champs entièrement constitués de galets roulés par les glaciers de l'ère tertiaire sûrement idéaux pour les arbres fruités et la vigne auxquels ils restituent la nuit la chaleur du jour. Les plus gros ont été utilisés dans la construction traditionnelle des bâtiments ruraux.rd12 09 04 028Nous avons trouvé à côté du barrage un ancien verger et y avons goûté des petites pommes rouges légèrement acides bien rafraîchissantes. Car si le jour est très gris, il n'y a pas de vent et il fait une chaleur assez lourde. Il y a aussi des prunes jaunes, tout aussi petites et rafraîchissantes. Au choix !

Nous avons fini par trouver un chemin où l'herbe était verte en aval du barrage où il a été agréable de pique-niquer puisque nous n'allons pas jusqu'au restaurant des Cèdres déjeuner. Car nous en sommes très près. Trop chic, trop cher pour aujourd'hui ? Oui, c'est un restaurant des grandes occasions.

Les chaudronniers qui travaillent à l'entretien du barrage ont posé leurs marteaux le temps de notre pause qui devait être aussi la leur. Renée a pensé qu'il était temps de faire une photo de celle qui photographie habituellement les autres ... Donc me voici pendant le temps de repos.rd12 09 04 038

A deux heures nous avons pris le chemin dans l'autre sens, car il n'est pas possible de faire une boucle. Dommage que la brume et les nuages nous cachaient les fameux Monts du Matin de la région de Romans qui auraient fait une toile de fond superbe à l'Isère alors que nous revenions vers l'est.

Merci Danielle pour cette belle découverte des rives de l'Isère drômoise.

Partager cet article

Repost 0
Published by Camille et Pierrette Filippi - dans Randonnées
commenter cet article

commentaires

Joelaindien 21/09/2012 21:21

Hello,
merci pour le partage !
@+

Recherche

Liens