Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 juin 2012 2 26 /06 /juin /2012 17:28

Losque Josette nous a proposé d'aller marcher vers le col d'Echarasson, au dessus de Saint Jean en Royans la semaine dernière, elle a encore eu un joli succès. Nous allons si peu dans cette région spectaculaire du Royans !

Le temps était beau dans la vallée lorsque nous avons quitté Montmeyran.  Mais avec des nuages sur le Vercors, dont le Royans est la partie septentrionale ... La météo n'émettait aucune réserve au beau temps qu'elle prévoyait dans la Drôme !rd12 06 26 003

Il était 9H20 lorsque, au carrefour de la route de la Combe Laval et du col d'Echarasson nous avions fini le café de Marie Claire accompagné des muffins de Mado. harnachés et chapeautés nous pouvions partir.

L'itinéraire du jour est assez facile, à travers la très grande forêt de Lente, juste douze kilomètres, peu de dénivelé.

J'ai presque tout de suite trouvé une listère ovale, cette orchidée verte si discrète dont les fleurs ressemblent à de petits hommes verts. Discrète, mais pas rare. Nous en avons vu tout au long du chemin, là où les arbres font une ombre légère. Subitement elles sont piétinées voire décapitées. est-ce l'effet du passage des moutons qui paissent dans une prairie proche ? de chevreuils ? ou des mouflons à cette altitude proche de 1000 mètres ?

Une nouvelle prairie nous ouvre un large panorama sur les dernières croupes du Vercors, les ruines du château de Rochechinard,rd12 06 26 030 Saint Jean en Royans et ses ponts, et tout au nord la Drôme des Collines.rd12 06 26 024Nous avons rencontrés quelques mammifères tout à fait inhabituels : un rat des champs et une taupe, dédaignés par un renard ou un aigle ?

Des friches très fleuries ont envahi la croisée des chemins. Après recherches il me semble que ce sont des lampsanes ces fleurs jaunes si nombreuses.rd12 06 26 033Et voici enfin des grandes gentianes jaunes, les premières de la saison !rd12 06 26 040Elles nous ont accompagnés jusqu'au col d'Echarasson où les ruines d'une chartreuse du 12ème siècle intriguent. Presque autant que le panneau à côté duquel nous choisissons de pique-niquer qui porte la mention "Forêt syndicale du Mandement de Saint Nazaire". Que cache-t'elle ? La vie et la gestion des forêts en montagne sont très particuliers !rd12 06 26 047Une équipe de bucherons abat des hêtres et les rassemble tout près.Nous nous installons sur et autour de deux troncs isolés.

Bien sûr nous poursuivons, mais ici sans espoir notre quête des sabots de Vénus. Renée nous propose un substitut en nous tendant une de ses chaussures !rd12 06 26 051Pas de temps de repos aujourd'hui encore. Les bucherons sont revenus de la forêt avec un énorme engin dont les machoires géantes enserrent trois troncs qu'il va poser au-dessus des autres en les escaladant. Impressionnant.rd12 06 26 053Nous laissons le très impressionnant col de la Machine (du nom de l'engin que les moines utilisaient dans des temps lointains pour descendre les bois récoltés dans le creux du vallon). Il faudrait y aller par la route et le bitume est extrèmement inconfortable. Nous continuons notre circuit vers les falaises de Combe Laval. Nous arrivons à glisser un regard entre les buis qui les bordent. Ca plonge jusqu'au fond, jusqu'au monastère orthodoxe dont on distingue les bâtiments.rd12 06 26 056De notre côté nous ne pouvons rien deviner de la falaise elle-même, trop de verticalité. Quant à la route, elle est encore moins visible puisque creusée dans la paroi. Alors attention, marcher avec légèreté, sans sauter est nécessaire, inutile de tester la solidité de la croute du plateau !

A Ferlin nous avons fait un détour pour aller voir le cirque de Combe Laval. On ne pouvait passer si près sans aller la voir cette route qui fut creusée en 1893-1896 au prix d'efforts extraordinaires, et sûrement de quelques vies.rd12 06 26 092Il y avait bien peu de trafic aujourd'hui, seulement des motoristes allemands. Alors c'est vraiment l'endroit pour faire la photo de groupe.rd12 06 26 100Du belvédère où nous sommes nous pouvons voir cinq des tunnels qui ponctuent les quatre kilomètres de cette route classée.rd12 06 26 099Encore un coup d'oeil vers le fond du cirque là où la montagne nous cache le col de la Machine, à droite de l'image.rd12 06 26 103Il y a pas mal d'années lorsque nous faisions du ski de fond à Chaud Clapier (petit nom charmant ...) il nous est arrivé de passer par cette route. Des stalactites de glace tombant du surplomb rocheux étaient suspendues au-dessus de la route. Nous ne savions où porter les yeux, entre le ravin vertigineux, les suspensions de glace ou d'éventuelles plaques de verglas sur la route ! Nous avons fini par préférer le col de l'Echarasson !

Retour vers la forêt dont je n'ai pas encore dit que c'est la très vaste forêt de Lente qui occupe une grande partie du plateau du Vercors. rd12 06 26 120Le sentier est vraiment très agréable sous les grands arbres qui filtrent les rayons du soleil et permettent ainsi une belle végétation. J'ai enrichi l'album photos "Flore de la Drôme" !

Belle rando ! Nous avons bien, entendu que prochainement tu nous emmènerais vers le monastère orthodoxe ... Elle doit passer des journées à étudier ses cartes de la Drôme, Josette ! Et pour notre plus grand plaisir. Merci Josette !

Partager cet article

Repost 0
Published by Camille et Pierrette Filippi - dans Randonnées
commenter cet article

commentaires

Recherche

Liens