Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 janvier 2012 2 10 /01 /janvier /2012 18:40

frise12 01 10 028Aujourd'hui l'anticyclone nous protègeait, aidé par le mistral ... Nous risquions de prendre l'air encore plus que voulu en marchant au bord de la Drôme, de Livron au confluent ! Mais non, Josette a réussi son pari : les arbres qui poussent le long des rives coupent bien le vent.

Notre rivière Drôme est légèrement laiteuse, mais sa belle couleur vert  a pris le dessus.rd12 01 10 002Elle file entre ses digues qui la maintiennent depuis le 19ème siècle presque sage dans son lit enfin stable, mettant fin aux crues dévastatrices qui modifiaient régulièrement son cours, lui dessinaient des tresses dont profitait une riche nature  mais inondaient les villages et les terres.

Elle gronde en frappant les piles des ponts: celui de la N7, du chemin de fer et de l'autoroute. Et bondit sur le "seuil" au lieu dit "la passe à poissons".

Les "seuils", sorte de barrages construits en 1993 ont permis de remonter le niveau de son lit qui s'enfonçait en raison des prélèvements excessifs de galets et cailloux en fragilisant les berges et les ponts.

Ils bloquent les galets transportés par la rivière lors des orages et des crues (contenues par les digues) qui ont ainsi fini par combler le lit jusqu'à la hauteur du seuil. Et le prélèvement de galets est depuis strictement interdit.rd12 01 10 014Mais comme il y a souvent un revers à toute médaille, le seuil gêne les poissons qui ont toutes les raisons du monde à vouloir se déplacer : recherche de nourriture, protection et reproduction. Deux aménagements ont été construits. L'un, au milieu de la retenue, est un escalier pour les poissons sauteurs et l'autre est un petit canal avec de nombreux obstacles qui cassent le courant pour les poissons rampants ou très jeunes et les anguilles.rd12 01 10 010Il est interdit de se baigner pour protéger les poissons à cet endroit sensible. Ça doit être un peu dur en été pour ceux qui profitent  des tables de pique-nique installées à proximité et des panneaux ludiques et instructifs...

La passerelle par laquelle nous traverserons la rivière est encore à plus de deux kilomètres. Plutôt  faciles, il n'y a pratiquement pas de dénivelé aujourd'hui.

Les taillis et les grands arbres ont de jolies couleurs brunes, jaunes, roses. Ceux qui pensent que la nature en hiver est triste et terne ne regardent pas bien autour d'eux. Les écorces sont souvent d'une diversité de tons remarquable.

Nous voici à la passerelle toute nouvelle, un des aménagements importants de la Via Rhôna qui permet de relier le lac Léman à la Méditerranée par une voie réservée aux piétons et aux cyclistes. C'est encore en grande partie un projet, mais nous avons ici un tronçon complet qui relie le Pouzin à la Voulte par la rive drômoise.rd12 01 10 047C'est l'endroit idéal pour une photo de groupe,rd12 01 10 022mais avant de la passer il faut aller voir le point de confluence entre le Rhône jaunâtre et la Drôme verte. C'est un endroit protégé où de nombreux oiseaux hibernent.rd12 01 10 032Des cormorans s'envolent alors que nous approchons. Des mouettes nous ont survolé avant notre arrivée. Nous ne dérangeons pas les cygnes et les foulques sur le fleuve. Des aigrettes garzelles et de grandes aigrettes debout vers des roselières où l'eau est basse cherchent de petits poissons ou des moules d'eau douces.

Nous sommes passés à côté de deux bras du "Petit Rhône" qui drainent les eaux de la plaine.rd12 01 10 033 Là encore une singulière installation nous retient un moment, le "siphon de la Drôme". Le Petit Rhône est à un niveau très inférieur à celui que le barrage du Pouzin donne au Rhône et à la Drôme. Afin d'assurer son rôle de drain il a fallu l'empêcher de se jeter dans l'un ou l'autre. Un passage lui a été aménagé sous la Drôme qui lui permet de rejoindre le Rhône après le barrage, alors que son niveau est nettement inférieur !

Il est temps de traverser pour aller manger sur la rive sud. Tout en admirant les eaux des deux côtés. Coté Rhône rd12 01 10 039et Ardèche, avec les ruines du couvent des Chèvres sur la montagne au-dessus du Pouzin ; puis la Drôme avec des îlots de végétation où l'on distingue des oiseaux dont deux canards qui semblent avoir un plumage à dominante rouge.rd12 01 10 041Étranges ... Mais si lointains que je n'arrive pas à avoir une image nette !rd12 01 10 046Nous avons trouvé un terrain en pente, au soleil pour notre étape. Apéritifs offerts par Mado et Claudie-et-Michel. Un cocktail des deux était bien agréable pour commencer. Puis les chocolats de Maguy, les rochers de Josette et les sablés d'Elisabeth tout autant pour finir ! Merci à tous.

Retour vers Livron en passant à côté d'une importante carrière qui exploite les galets des anciens lits de la rivière. Dans quelques années il y aura un lac de plus sur cette rive.

Régulièrement de grandes trouées parfaitement déboisées et marquées de bornes bleues, perpendiculaires à la Drôme  traversent les bois et la rivière. Des oléoducs y passent ?

rd12 01 10 049Nous apercevons le Haut-Livron sur sa colline en face. Donc, la Drôme ne file pas toute droit vers le Rhone ? Sa courbe est si large qu'on ne la perçoit pas sans repère important.rd12 01 10 051Les jeunes branches de pêchers rosissent la plaine !

Hubert nous rejoint ici. Décidément les messieurs nous ont démontré aujourd'hui qu''eux aussi peuvent avoir des faiblesses du côté de la ponctualité ...

Et pour finir notre tour nous arrivons au pied du pont de la N7. Il est superbe avec ses solides piles décorées de triglyphes, on le dirait de la Renaissance ... rd12 01 10 054Mais c'est au 18ème siècle qu'il fut construit. Et reconstruit après la guerre de 1939-1945 puisqu'il avait été saboté par un commando de la Résistance Française mené par Henri Faure afin d'empêcher la retraite de la 19ème armée allemande.

Belle sortie au cours de laquelle nous avons appris beaucoup sur l'aménagement de la Drôme. La seule chose que nous n'ignorions pas été l'acte de résistance qui détruisit complètement une des arches du pont le 17 août 1944 !

Partager cet article

Repost 0
Published by Camille et Pierrette Filippi - dans Couleurs de la Drôme
commenter cet article

commentaires

Justin & Denise 10/01/2012 22:23

Bravo , Pierrette , pour ce nouveau reportage , sans failles .C'est super , on s'y croirait!
Quelle belle rando vous avez fait , au soleil et ...au fil de l'eau !
A bientôt , jeudi on ne peut pas venir , bisous ,
Denise & Justin

Recherche

Liens