Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 janvier 2014 2 14 /01 /janvier /2014 18:00

St Julien 00Retour vers Grâne. Nous passons le ruisseau et montons vers Malaire où nous ne pouvons pas laisser les voitures, la  route est encombrée par de gros engins de chantiers. C’est à pied que nous devons les passer, très au large pour moi car je n’aime pas ça. Comment deviner les mouvements de ce grand bras qui se déplace de façon inattendue ?
St Julien 01Le brouillard couvre la vallée et masque le soleil que l’on devine à peine. Même si nous ne le sentons pas, le vent doit souffler car le paysage change continuellement. Le soleil jette un rayon puis se cache à nouveau, un sommet se dévoile pendant quelques instants, la route monte légèrement et nous sommes sortis au-dessus du brouillard. Voici même les Trois Becs qui se dessinent entre brume et nuages !St Julien 02
Le but de notre randonnée est la chapelle Saint Julien par une boucle dont nous ignorerons les chiffres, Jacqueline est empêchée de marcher par une douleur à un genou, mauvais souvenir de notre sortie à la Commanderie. Elle nous manque, et pas seulement à cause de son GPS !St Julien 03
Josette a judicieusement choisi l’itinéraire 41 qui emprunte de larges chemins empierrés, qui nous réservent de jolies trouvailles telles cette ammonite géante, reliés par des portions de route qui nous évitent la boue des sentiers. Sur les hauteurs de Grâne il y a décidément de vieilles maisons splendides, comme la ferme Plaisance la semaine dernière et maison du Paroissien (enfin je crois que c'est plutôt la maison de la famille Paroissien) aujourd’hui qui sont parmi les plus belles .St Julien 04
De temps en temps nous avons une large trouée sur les montagnes à l’est où les neiges du Glandasse scintillent tout au fond. Mais entre temps une petite bruine qui nous fait sortir nos capes de pluie. Et nous voici déguisés en tortues, et surtout parés pour continuer !St Julien 09
Quelle surprise lorsque sort du brouillard la chapelle Saint Julien ! Agrandie par la grange où Josette avait pensé que nous pourrions nous mettre à l’abri elle est convertie en belle maison spacieuse ! Il ne nous reste plus qu’à continuer en espérant trouver un abri un peu plus loin.St Julien 05
Le crachin s’arrête heureusement car nous ne voyons pas d’endroits où nous pourrions nous abriter. Finalement un tas de pierres fera notre affaire, il nous évitera de nous assoir dans l’herbe trop évidemment mouillée. Le plus délicat est de trouver une place plate et stable où nous poser avec notre sac. Et maintenant nous ne bougeons presque plus, sauf Martine qui fait des photos et distribue des chips pour accompagner le vin de sureau de Claudette servi par Michel, qui reviendra avec le sien,  Jean Paul et Monique qui nous offrent le délicieux fromage de leur Savoie, et le chocolat, qui nous l’a proposé ? Non seulement j’ai perdu le compte mais aussi mon carré dans les interstices des pierres …St Julien 10
Un vol de pinsons des montagnes (répertorié dans cette encyclopédie sous le nom de P. des arbres ou P. du Nord ?) sur le champ en face de nous fait dire à Josette que le froid revient. Ces oiseaux, petits migrateurs chercheraient dans les vallées des températures plus clémentes que sur les hauteurs où ils habitent en belle saison.
Le temps n’est pas à la flânerie, nous poursuivons notre tour par des chemins dont les haies retiennent des gouttes, colliers suspendus aux brindilles et aux ronces.
Le paysage est maintenant largement dégagé et voici du sud au nord : Rochecolombe sur laquelle s’appuie Saoû, le pays de Mozart en France, le grand Pommerol objet d’exploits du groupe qu’il me faudra bien raconter un jour, les Trois Becs et le Diois dont les sommets sont encore dans les nuages, Chabrillan le pays de Josette, non on ne voit pas Saillans, le pays de Michel caché dans les méandres de la Drôme, Crest, tout au fond la tache blanche est le Glandasse, et au premier plan, devant nous Grâne et son beffroi. Superbe ! La place de cette vue est bien en frise du jour !St Julien 07
Autre indispensable, la photo de groupe, une de celles où l'on voit tout les participants ou presque !
Et voici Grâne éclairé par la lumière du soir … Beau panorama au moment de lever notre verre à Michel en savourant le gâteau de Nadine. Joyeux anniversaire ! St Julien 08

PS : les photos des "tortues" et du groupe sur le tas de pierres sont de Martine. Merci !

Partager cet article

Repost 0
Published by Camille et Pierrette Filippi - dans Randonnées
commenter cet article

commentaires