Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 août 2013 2 06 /08 /août /2013 21:19

Malatra 00Le Vercors est inépuisable, il nous offre tant de nouveaux chemins et un peu de fraîcheur par ces chaudes journées que nous y sommes retournées !

Nous arrivons dans la clairière de Malatra où nous prenons le café de mise en forme de Marie Claire et Rachel accompagné du gâteau au yaourt et abricots de Claudette. A 8h30 nous sommes parties sous les grands pins et hêtres de la forêt, et avons longtemps suivi une route forestière large comme une avenue qui montait doucement tout en surveillant la végétation de part et d'autre.

Le bas-côté était ponctué de fraises des bois trop tentantes. La cueillette et la dégustation sont très consensuelles.Malatra 05Il aurait sûrement fallu lire la carte avec beaucoup d'attention si Josette n'était pas venue avec Orchidia repérer l'itinéraire il y a deux jours. Elle nous fait quitter le grand chemin pour une piste non balisée, oubliée sous une végétation abondamment fleurie. Tellement haute qu'il faudrait presque lever nos bâtons pour arriver à voir où nous sommes. J'exagère un peu ?Malatra 07Nous quittons le sentier, traversons la fôret et arrivons au niveau des alpages. A l'est nous avons les montagnes qui dominent Font d'Urle le Serre Montue et le pas de l'Infernet ; à l'ouest le Roc de Toulau, Pierre Chauve et le col de Tourniol.Malatra 08Des clochettes tintent. Ce sont sûrement celles des brebis que nous apercevons sur les flancs du Serre de Montue.Malatra 10

Des silhouettes de marcheurs, celle du berger se dessinent sur les crêtes. Et aussi celles de chevaux tenus par des cavaliers marcheurs qui arrivent vers nous.Malatra 09

En juillet et août on fait de nombreuses rencontres sur les sentiers, les vacanciers élargissent le public habituel des randonneurs de semaine.

Nous faisons un détour jusqu'aux crêtes, c'est si important d'aller voir ce qu'il y a de l'autre côté ! Là ce sont les falaises vertigineuses du pays de Quint.Malatra 11

Avec en face de nous le sentier qui monte de Saint Julien en Quint jusqu'à Font d'Urle que Josette nous propose pour l'automne. Il nous faudra sûrement un bon entraînement car c'est une randonnée très sérieuse ... (22 km et 1260 m de dénivelé). Peut-être es-il possible de démarrer  un peu plus haut que ce qui est relaté dans le lien que j'ai trouvé ? Rêvons ...

Au sommet du plateau vers le pas de l'Infernet des chevaux qui passent l'été en montagne sont juste au bord de la falaise, saisisant les courants d'air rafraîchissants, comme nous !Malatra 13 C'est d'ici que se seraient précipités de très nombreux chevaux lors d'un orage qui les aurait désorientés et paniqués, il y a quelques décennies.

La vue des falaises avec quelques fleurs, c'est la cerise sur la gâteau. Voici justement des joubarbes des toits en fleurs.Malatra 15Nous quittons ces crêtes survolées par des vautours qui tournoient sans un battement d'ailes, en utilisant eux aussi les courants d'air,Malatra 16et suivons le sentier de pierres vers le sud, et 'l'immense plateau d'Ambel. Où nous n'irons pas. Lorsque nous aurons rejoint la forêt nous tournerons vers le refuge du Tubanet.Malatra 14Mais avant nous prenons le temps d'examiner les fleurs de l'ail à tête ronde si nombreuses sur une prairie. 08 Août Ail à tête ronde 2 - Malatra ans

En quelques minutes le ciel se couvre, les nuages poussés par le vent arrivent du sud à toute vitesse. Les météorologues n'avaient pas prévu les quelques gouttes qui arrivent en même temps que nous sur la "Pierre de l'Ours"Malatra 17

où nous croisons l'Histoire. Au 13ème siècle le fils d'un dauphin de France fut sauvé ici d'une mort certaine grâce à l'intervention de deux bucherons, Bouillanne et Richaud. Leurs descendants veillent à entretenir leur mémoire.

 

Le refuge du Tubanet n'est qu'à quelques centaines de mètres, nous pouvons nous y réfugier. Le temps d'y arriver le ciel s'est éclairci et nous pouvons pique-niquer sous les arbres proches en veillant bien à nous protéger des insectes piquants et des tiques. Nous en serons quittes à vérifier que nous n'avons pas attrapé quelques uns de ces redoutables insectes au retour aux voitures, avant de partager le gâteau d'anniversaire d'Elisabeth, 79 ans ! Nous souhaitons toutes pouvoir marcher autant qu'elle à cet âge là.Malatra 19Moment de détente, de discussion, de confidences et de fous rires entre femmes : c'est vraiment très agréable pour terminer la journée !

Partager cet article

Repost 0
Published by Camille et Pierrette Filippi - dans Randonnées
commenter cet article

commentaires