Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 décembre 2011 2 06 /12 /décembre /2011 17:12

frise 11 12 06 006Enfin, ce n'est pas vraiment de Vaunaveys que nous sommes partis pour la dernière randonnée mycologique de l'année. Nous avons contourné le village et sommes allés en voiture bien à l'est, juste au pied de la montagne, au Pas de la Roche. Merci de corriger si je me trompe (rubrique commentaire tout en bas).

Il faisait beau ce matin, mais le soleil a disparu derrière une épaisse couche de nuages gris à l'heure de notre départ, 13h30. Josette n'était pas sûre de pouvoir mener une sortie à la journée après un long week-end chargé. Parfait compte tenu de ce temps !

Le deuxième sentier à droite est étroit, les feuilles qui le jonchent sont mouillées, il faut être vigilant car ça glisse. Les champignons que nous trouvons encore, sont gorgés d'eau. Enfin, pour la plupart ! Car bien dissimulés sous les feuilles et sous les taillis on peut apercevoir un peu du chapeau blanc d'un pied de moutons en très bon état.rd 11 12 06 012S'il y en a un, il faut bien regarder autour, soulever les feuilles, écarter la mousse, il y en a sûrement beaucoup d'autres ! C'est encore une fois vérifié, mais il a fallu aller bien en dessous des buis, presque à plat ventre.

rd 11 12 06 009

Claudie et Josette se les échangent, les partagent, comparent leur qualité ?

Nous avons rejoint le chemin forestier qui va jusqu'à la Croix de Bezot. Des arbres dénudés nous permettent de voir le sommet des Trois Becs, poudré. Vers 1500 mètres c'est de la neige qu'il est tombé ces dernières heures. Nous allons avoir une fin d'automne normale, avec un peu de froid et de l'humidité.

Col de la Croix de Bezot, ou Croix de Bécot ? Il semble que notre arrivée à ce grand carrefour forestier dérange un couple qui avait choisi la deuxième version ! Ils s'éloignent à notre approche.rd 11 12 06 011Nous ne sommes que neuf aujourd'hui. Aussi a-t'il été possible de faire une photo avec tout le monde. C'est rare !rd 11 12 06 010Nous repartons par un chemin que je crois n'avoir jamais pris. Décidément on peut toujours créer de nouveaux itinéraires sur les flancs de ces montagnes. Large, pentu, rapide. rd 11 12 06 013Tant mieux car un petit crachin va vite nous obliger à fermer nos vestes et mettre nos capuches. Et à accélérer dès que Josette aura vérifié s'il y a encore cette année des champignons en contre-bas. Il auraut presque fallu s'encorder pour aller si bas. Mais ça valait la peine !rd 11 12 06 014A défaut de corde, le bâton de Michel fera l'affaire !

Et maintenant on accélère. Enfin on essaie car le grand chemin d'argile et de pierre nous colle aux pieds. Nos chaussures sont chargées de glaise qui les alourdit terriblement. Nous grattons nos pieds aux racines, les raclons dans les feuilles mortes. Dommage qu'il n'y ait plus de grandes flaques pour les laver, nous devrons le faire à la maison !

Rendez-vous la semaine prochaine pour aller chercher du houx vers Rotisson. S'il n'a pas neigé !

Et attention ,arriver à l'heure, c'est trop tard ... Il vaut mieux être en avance.

Partager cet article

Repost 0
Published by Camille et Pierrette Filippi - dans Randonnées
commenter cet article

commentaires

Recherche

Liens