Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 octobre 2009 3 14 /10 /octobre /2009 11:51
Mardi 13 octobre 2009
En l'absence de Rachel qui s'est cassé un poignet lors d'une promenade avec son chien, de Josette indisponible, c'est Marianne qui mène la sortie. Déjà la semaine dernière alors que nous explorions la Cité de l'Espace à Toulouse, elle avait emmené le groupe de marcheurs de Montmeyran, mon MGM, à Francillon sur Roubion, itinéraire 66.


Départ pour les Tourrettes et l'itinéraire 25. La Chapelle Saint Didier est à l'écart du village, à côté du cimetière. C'est du parking, en haut à droite  que nous partons par un sentier qui longe un champ. Nous traversons et retraversons le lit du Blomard complètement à sec, puis nous engageons dans un sentier tranquille, au milieu de bois de buis très serrés, touffus et sombres. Nous pouvons de temps en temps jeter un coup d'oeil à droite, sur un ravin à la végétation très dense. Nous continuons dans un lit de ruisseau à sec où l'eau doit joliment sauter de pierre en pierre après la pluie. Nous avons les yeux rivés à nos pieds pour éviter les chutes, et nos langues vont bon train puisque la pente est assez facile ...


De grands rires et quelques exclamations jaillissent dans nos dos ! Hubert et Patrick sont derrières nous, sur un sentier et nous apostrophent en nous faisant remarquer que sans eux nous ne savions pas où nous serions allées ! Sûrement jusqu'au sommet du serre, mais pas sans nous égratigner. Nous les suivons presque donc jusqu'à un large chemin qui domine le paysage. Marianne nous dit alors le nom de ce parcours : "le ravin aux loups" !
Vue sur le Serre du Mouton et le Serre Blanc qui dominent Montélimar, jusqu'au grand virage suivant qui nous ouvre la vue sur la vallée du Rhône et la centrale nucléaire de Cruas.


Le chateau féodal classé de Malhurier nous montre sa façade sud pourvue de quelques fenêtres, celle que l'on voit rarement. Depuis l'Ardèche j'avais souvent vu les façades nord et ouest qui n'ont pas d'ouverture, et c'est très étrange ce bâtiment aveugle planté au sommet d'une colline qui semble de là, à l'écart de tout. Nous découvrons qu'un hameau s'étend au sud-est.

Passage par la Trappe du Loup où une grande cage verte pourvue d'une couverture est ouverte sur le bord du chemin.
Il est 16h30 lorsque nous arrivons sur le parvis de la chapelle St Didier, notre boucle est bouclée.
(parcours de 7.2 km, dénivellé de 250 mètres environ° , tracé violet sur la carte.
Ce n'est qu'à la fin que Marianne nous révèle le dicton mis en exergue : "Hume le vent, écoute les branches, peut-être rencontreras-tu le loup !" Nous avions du vent, mais n'avons sûrement pas assez écouter les branches, les loups devaient être cachés au fond des bois sombres.
Curieusement ce matin France Inter nous relatait la capture d'une douzaine de loups trop nombreux dans le parc du Mercantour qui devaient être déplacés dans un parc pyrénéen. Dans quelques années ils seront peut-être de retour vers les Tourrettes !


Partager cet article

Repost 0
Published by Camille et Pierrette - dans Randonnées
commenter cet article

commentaires

Recherche

Liens