Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 août 2014 3 06 /08 /août /2014 11:37

Gigors 01Le tour du Savel par Gigors que nous a prévu Josette est l'inverse de celui du GREB en mars.

Depuis l'aire de pique-nique de Gigors en face de la montagne de Saint Pancrace nous sommes montés vers les ruines d'Espéri, en jetant de temps en temps un coup d'oeil sur la plaine où nous avons laissé les voitures.Gigors 02 Le paysage est toujours un sujet d'émerveillement. Les Trois Becs se dessinent à l'horizon,à gauche de Saint Pancrace ; à droite, au creux de la vallée un lambeau de brume flotte encore sur la Drôme. C'est l'emplacement pour une photo de groupe, ce beau panorama. Qui finalement n'apparaît pas du tout !Gigors 03 Ce qui devient de plus en plus évident alors que nous montons vers le vallon de la ferme de Boussière, c'est le bleu ! Le bleu des campanules, des vipérines, des scabieuses et des brunelles communesGigors 06Et le bleu du ciel ! Qu'il y a longtemps que nous n'en avions pas vu autant ! là, au-dessus de la prairie cloutée de fleurs bleues il n'y a que l'"azur de la voute céleste" !Gigors 05Auquel s'ajoute dans ce vallon perché une grande gamme de bleus : des lavandins, des chardons et celui de la gentiane croisette que l'on devine dans les boutons qui vont éclater sous peu. Ca va être un régal de les voir si nombreuses dans cette prairie...Gigors 07Il nous a fallu chercher un peu les vaches des Highland d'Ecosse de la ferme de la Boussière qui paissent dans une prairie à l'ombre, et revenir sur nos pas pour prendre le sentier qui mène sur le plateau à l'est. Finalement moins difficile à monter que je le croyais. Peut-être en raison de la pause que j'ai imposée à une bonne partie de l'équipe pour photographier un épipactis helléborine qui méritait que je me mette à genou devant lui et que Monique le maintienne pour le protéger du frissonnement du vent ! 08 Aout Epipactis helleborine GigorsD'accord, il n'est pas bleu ! Et il n'est pas seulà ne pas l'être. Il y a aussi le blanc du sédum blancGigors 04 et celui de boules colossales ! Des pierres ou des vesses de loup ? Disposées en cercle, ce sont bien des champignons, tout frais et jeunes si on en juge par leur fermeté.Gigors 10Renée qui en tient un dans sa main me fait penser à Jean-Louis Barrault-Hamlet qui interpelait le crâne du roi mort de cette façon il y a une cinquantaine d'années !Et le rose indien du cirse acaule (belle couleur et épines aussi nombreuses que redoutables) ;

Gigors 08

...  le jaune de l'ail jaune dont j'ai parfaitement raté les photos ...

Et encore du bleu avec cette très discrète fleurette qui pourrait être une swertie vivace ? La photo n'est pas assez précise et la fleur pas assez ouverte pour l'identifier avec certitude.Gigors 13et surtout celui éclatant des chicorées amères que l'on trouve en abondance le matin, tout au long des chemins et des routes.Gigors 12

Du haut des collines qui dominent le golf du Sagnol voici le plateau calcaire, et ses falaises. Nous allons jusqu'à l'extrèmité sud Gigors 11 pour arriver aux ruines du Savel, un ancien château médiéval dont de nombreux pans de murs restent encore debout.Gigors 14Même les ondes du téléphone passent dans ces ruines !

Le sentier pour descendre jusqu'au village de Gigors est du genre escarpé, que toute l'équipe a parcouru sans fléchir. Récompense en bas : Gigors est un village très fleuri et particulièrement par des roses trémières de toutes les couleurs qui ont fait naître quelques convoitises.Gigors 15Le chemin est maintenant facile pour rejoindre le parking, au fond de la vallée, au pied des falaises.

Mais voici que des nuages sont apparus au nord et que le bleu du ciel est sérieusement amputé et remplacé par du gris.Gigors 16Moi qui aurais bien aimé placer ce récit sous le bleu des "couleurs de la Drôme", me voici déçue. Je le garderai sous la rubrique des "randonnées" où mes amis le trouveront plus facilement.

Au terme de notre tour nous avons savouré le gâteau aux poires de Marie-Claire que Jacqueline a eu la délicate mission de partager en 14. C'est la spécialiste des sciences exactes Jacqueline : détermination des performances et découpages délicats sont pour elle !

Partager cet article

Repost 0
Published by Camille et Pierrette Filippi - dans Randonnées
commenter cet article

commentaires

Recherche

Liens