Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 août 2012 2 28 /08 /août /2012 15:18

C'est la fin de l'été et l'influence méditerranéenne de notre climat se fait sentir : les prévisions météorologiques nous promettent l'arrivée des pluies de septembre dès aujourd'hui. Et nous ont obligés à une révision du programme de la journée :  Josette nous suggère d'aller à Saoû, de marcher jusqu'au pas de l'Estang ce matin, puis dans la forêt  l'après-midi sur le chemin de découverte si les ondées ont du retard.

Lorsque nous contournons le Rocher de Saoû, vers 8 heures le ciel est très sombre à l'ouest, sur le Rhône et au-delà sur l'Ardèche. Il doit déjà y pleuvoir.

Josette propose que nous essayons de trouver un sentier qui nous conduirait jusqu'au sommet du Rocher lorsque nous reviendrons en fin de matinée. Oui, c'est d'autant plus tentant qu'il est de moins en moins impressionnant alors qu'on s'en éloigne ce roc qui était le centre du village perché. rd12 08 28 001Nous ne reconnaissons pas le sentier que nous empruntons d'habitude dans l'autre sens. Il est certain que l'on n'a jamais les mêmes impressions lorsqu'on parcourt un itinéraire dans un sens et son contraire. Un chat nous accompagne pendant quelques minutes, puis des perdrix qui ont dû être lachées récemment pour la saison de chasse. Elles semblent apprivoisées et nous ne donnons pas cher de leur vie en liberté.

Parmi les herbes sèches du bord du chemin voici les fleurs bleues des echinops ritro.

08 Août Echinops ritro Pas de l'Estang Saoû08 Août Panicaut ou Chardon Roland Pas de l'Estang SaoûNon, à ne pas prendre pour des chardons même si les feuilles sont largement pourvues d'épines! Par contre ces   fleurs blanches au feuillage ramifié et épineux, des panicauts ou chardon-Roland en sont bien ... La botanique est une science pleine de surprises.

Après une longue portion de chemin plein de cailloux que nous reconnaissons enfin nous arrivons au pas de l'Estang, là où le Petit Pommerolle montre un empilement de couches qui forment les marches d'un escalier bien raide délicat à franchir lorsqu'on est là-haut.rd12 08 28 006C'est le moment de souvenirs de bleus et de bosses attrapés lors du difficile retour d'une randonnée de 2011 à laquelle je n'ai pas participé. Il semblerait que ces douleurs ne seront pas oubliées avant longtemps ...

Et c'est là qu'un nuage a délicatement laissé tomber quelques gouttes. Nous avons pris notre pas de randonneurs efficaces et avons longé la Vèbre pour revenir vers le village le plus rapidement possible sous une petite pluie intermittente. Nous n'avons pas pris la route à gauche à Chantebise, car il n'est plus question d'aller à l'assaut du Rocher dans ces conditions.

Il ne pleuvait plus lorsque nous sommes arrivés rue de l'Houme où nous nous sommes attardés suivant notre goût chez l'antiquaire, la potière ou le bijoutier pour finir par essayer les dernières créations de la chapelière.

Mais maintenant de grosses gouttes s'écrasent et il n'est plus question ni de flaner dans les magasins, ni de pique niquer dans la forêt.

Nous allons faire une surprise à notre famille qui ne nous attend pas : rentrer pour déjeuner à la maison à midi !

Partager cet article

Repost 0
Published by Camille et Pierrette Filippi - dans Randonnées
commenter cet article

commentaires

Recherche

Liens