Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 avril 2011 2 12 /04 /avril /2011 19:24

11 Avril 2011

Nous traversons le département de la Loire alors qu' il est temps de trouver un endroit pour l'étape du soir. Le long de la petite route que notre GPS nous a fait prendre un panneau nous indique "village fortifié, prieuré ..." :  tentant. Merci GPS pour toutes les surprises que tu nous offres, les itinéraires dont toi seul a le secret, et les découvertes que nous n'aurions pas faire sans toi !

Nous ajoutons à tout ça de petits détours personnels et c'est ainsi que nous sommes arrivés à Pommiers.

Pommiers (Loire) village fortifié

En traversant le pont sur l'Aix voici l'image qui s'est offerte : un vieux pont dans une prairie, et trois solides tours au sommet d'un tertre. Le village s'étend maintenant à l'est. Une grande place au bord du "grand Chemin du Forez", route médiévale, au pied du prieuré a toutes les qualités pour passer une nuit tranquille. Le coucher de soleil ne nous promet pas une journée aussi belle que celle qui s'achève.Pommiers (Loire) coucher de soleilLendemain matin : le village est bien calme alors que nous faisons le tour de la partie haute.

Pommiers (Loire) entrée village fortifié

Le prieuré fut fondé au 9ème siècle par des moines bénédictins. Un siècle plus tard la communauté adhère à la réforme clunisienne et c'est au 13ème siècle un des principaux prieuré de  l'ordre.

L'église romane Saint Pierre et Saint Paul a traversé presque intacte toutes les périodes de restauration et de transformations.Pommiers (Loire) église

Les habitants du village devaient à leur seigneur, le prieur, outre des taxes, des tours de garde et de surveillance. Ils durent participer, pendant une période d'accalmie de la guerre de Cents Ans (14ème siècle) à la construction des fortifications (comme dans toute la région à Montbrison, Feurs, Saint Etienne et Roanne).Pommiers (Loire) prairie et fortifications

C'est alors que les trois grosses tours percées d'archères furent bâties, au sud de l'ensemble. Elles dominent maintenant les prairies où paissent des vaches.

En 1452 le roi Charles VII séjourna dans ce monastère prestigieux. Déjà, lorsque François Ier à son tour y fit étape, en 1531 et 1537, l'abbaye était sous les ordres d'un abbé commendataire (début du 16ème) qui s'était fait aménager un luxueux palais prieural.Pommiers (Loire) hôtel du prieur commendataire

Début d'un lent et terrible déclin qui s'acheva rudement à la Révolution ...

Malheureusement pour notre visite le monastère était en restauration, le cloître et l'église fermés. Mais ce sera sûrement beaucoup mieux pour les visiteurs de Pommiers du prochain été ! Pour nous, il est temps de reprendre la route.

Partager cet article

Repost 0
Published by Camille et Pierrette Filippi - dans Belles romanes et autres
commenter cet article

commentaires

Recherche

Liens