Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 avril 2013 7 14 /04 /avril /2013 20:54

Le château ferme le côté occidental de la Plaza Mayor d'Ainsa , et depuis la fin du 12ème siècle l'église occupe l'extrémité orientale. Sa tour clocher domine tout le village.Ainsa 02

Elle est la partie la plus caractéristique de l'ensemble très sobre.Ainsa église, le clocher

A l'avant-dernier étage aux deux fenêtres de chaque côté sont accrochées des cloches. A l'étage supérieur il n'y en a plus qu'une décorée d'archivoltes qui offre un panorama sur toutes les montagnes environnantes.Ainsa l'église le PortailLa porte est ornée de cinq archivoltes qui reposent sur des colonnes au chapiteau très simple.

La nef et l'abside sont austères avec pour seules ouvertures une petite fenêtre, un oculus au-dessus d'un arc Ainsa Eglise santa Maria la nef-copie-1 et deux niches dont l'une accueille une Vierge à l'Enfant en bois doré du 13ème siècle.Ainsa l'église, la Vierge 13ème SQuant au cloître où l'on pénètre par la porte à gauche dans la nef, principale source de lumière, c'est "ascétique" qui lui va bien ! Il est entouré d'arcatures sans décor qui reposent sur de gros piliers rectangulaires.Ainsa l'église, le cloîtreUne partie des arcades en ogives de la voûte indique l'influence de l'architecture gothique.

La cour toute pavée est ce qui doit donner cette impression d'austérité.

Quant à la crypte qui semble un peu plus chaleureuse,Ainsa Eglise, la crypte1elle avait été très endommagée pendant la guerre civile de 1936 et a été entièrement restaurée. Je suis sûre que c'est en respectant l'esprit des batisseurs du 12ème siècle.

L'encyclopédie de Julie Vivier et Sylvain Lapique précise que c'est l'un des monuments les plus visités du Haut Aragon. J'ai la faiblesse de penser que c'est parce qu'il se trouve dans un si beau village, tout près de la frontière française et des stations de ski. Je n'ose pas imaginer l'ambiance un jour de neige et de vent glacial !

Partager cet article

Repost 0
Published by Camille et Pierrette Filippi - dans Belles romanes et autres
commenter cet article

commentaires