Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 novembre 2009 3 04 /11 /novembre /2009 22:00
Mercredi 4 novembre 2009
Nous avons rendez-vous à Roissy Charles de Gaulle demain 5/11 à 5h50 ! Voici une heure bien matinale qui a modifié un peu nos projets. Nous passerons la nuit dans un hôtel de la zone hôtelière de Roissy afin de pouvoir arriver à l'heure. Et passerons la journée d'aujourd'hui comme des provinciaux à Paris que nous sommes : visites culturelles parisiennes. Les tarifs Prems de la SNCF sont particulièrement avantageux, mais nous obligent à voyager tôt et nous laissent du temps libre.
Heureusement que Camille exige toujours une bonne marge de sécurité pour se rendre à la gare ... En regardant le tableau des départs à la gare Valence-TGV nous nous sommes rendus compte que nous nous trompions et que notre train partait de Valence-Ville ... Rectification rapide et nous sommes même arrivés un peu en avance sur le bon quai !
Et juste à temps à la gare Montparnasse pour accueillir Christian et Maïthé, à qui nous devons l'idée de ce voyage.
C'est le moment d'un Grand Café matinal de visiteurs de Paris. A la Tour Montparnasse où seul Christian avait ses habitudes alors qu'il était Parisien. Au 58ème étage, là où tout est fastueux : la vue sur Paris ensoleillé, les mignardises qui accompagnent le café, le service remarquablement prévenant (merci encore pour la photo) ... et le prix. Mais ce moment a bien une valeur inestimable, non ?





Allons-nous voir l'exposition sur le Bhoutan au musée Guimet pour nous mettre tout de suite dans le bain ? Les messieurs ont préféré le Musée des Arts Premiers du quai Branly. En priorité pour les collections permanentes puisque c'est pour tous les quatre notre première visite. Les collections, ou leur présentation, sont bien différentes de celles que nous avions pu voir au Louvre, avant l'ouverture de ce musée. Le temps file sans que nous nous en rendions compte, en passant d'une civilisation à l'autre, d'un continent à l'autre ... Seules les jambes et un peu l'estomac nous rappellent que les heures passent ...




L'exposition temporaire "Teotihuacan" fait beaucoup parler d'elle, et les civilisations pré-hispaniques nous ont emmenés tous les quatre sur des chemins d'Amérique du Sud, Maïthé et Christian il y a peu, Camille et moi il y a 35 ans déjà ! Voici que l'Amérique Centrale vient aux Parisiens, profitons-en nous aussi.
D'immenses éléments des bâtiments, temples et palais détruits par le feu occupent la première partie. La seconde présente des objets rituels et domestiques

Les poteries  témoignent de la maîtrise des artisans : différentes techniques sont utilisées sur une même pièce : l'incrustation de petites plaques de coquillages rouges pour la crête du volatile, le collage d'escargots au stuc sur le corps donnent à cette "poule folle" beaucoup de vitalité.
(j'emprunte aux commentaires officiels pour parler de ce qui m'a le plus intéressée.)
 C'est la première fois que je vois des poteries gigognes d'une complexité très supérieure aux poupées contemporaines ! Les masques de pierres précieuses sont toujours aussi fascinants. Ici turquoise et corail.
Ces objets ont été retrouvés dans les décombres  de  Teotihuacan dont on ignore la raison de la disparition vers 550 après JC. Révolte du peuple contre une élite qui n'avait pas su lui porter une attention suffisante ni voir qu'il devenait "trop nombreux" et dangereux ? Ou fatalisme de la pensée pré-hispanique : si la genèse de l'Univers est l'oeuvre des dieux, ce sont également eux qui déterminent sa fin ...
Voilà une belle conclusion pour cette visite, et un premier objet de méditation pour notre voyage ...

Nous nous sommes promenés dans le 7ème arrondissement, le quartier de l'Ecole Militaire, de la Tour Eiffel, le nez en l'air, en remarquant  ici un bel immeuble Art Nouveau ,




là des revendications humanitaires dont Christian essaie de porter la charge, à moins que ce ne soit celle de la Tour Eiffel ? les éclairages du jour finissant sur les monuments parisiens ...

Nous promenons-nous vraiment où sommes-nous perdus dans la labyrinthe des rues parisiennes dont nous avons oublié le réseau depuis notre départ, il y a 30 ans ?





Soirée avec l'une des dernières Parisiennes de la famille, Laetitia qui nous a chaperonnés jusqu'au RER.
Et longue attente de la navette ... Il n'est pas prévu que des voyageurs arrivent par le train après 10 heures du soir !  Si tel est le cas il vaut mieux téléphoner à l'hôtel pour le signaler ...
A 11 heures nous sommes couchés, et c'est tant mieux car la nuit prochaine sera courte comme le fut la précédente !







Partager cet article

Repost 0
Published by Camille et Pierrette - dans Asie et Océanie
commenter cet article

commentaires