Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 avril 2010 7 25 /04 /avril /2010 21:04

25 04 frise 213Dimanche 25 Avril 2010

Le jour nous réveille très tôt tout à l'est de notre fuseau horaire : nous n'avons pas changé l'heure de nos montres, mais le ciel nous dit que nous ne sommes pas tout à fait sous la même longitude ! Et c'est tant mieux car ça nous laisse le temps de nous promener dans Ceske Budejovice dont la visite n'est pas prévue au programme.

Il fait beau mais également très frais le matin vers 8 heures sur la place qui s'offre à nous dès la sortie de l'hôtel. C'est la plus grande place de Bohème ! D'un côté la tour Noire est encore dans l'ombre alors que les rayons du soleil atteignent l'Hôtel de Ville.

rd10 04 25 185

rd10 04 25 181Cette ville-frontalière, fondée en 1265 fut un bastion catholique heureusement épargné par les guerres hussites. Les quartiers situés  au centre de la ville, entre les rivières Malse et Vltava et les canaux qui entouraient les fortifications ont gardé en partie leur caractère médiéval avec les rues bordées d'arcades. Cependant un terrible incendie en 1641 détruisit une partie de la ville. Elle mit plusieurs décennies à retrouver sa prospérité. De beaux bâtiments baroques furent construits, comme l'Hotel de Ville et quelques autres de la place en 1730.

rd10 04 25 118

Nous avons poussé notre promenade jusque sur la rive de la Malse où des bâtiments de diverses époques, église, entrepôt à sel, tour défensive et brasserie se reflètent dans l'eau.

rd10 04 25 191

A 9 heures nous partons pour le château de Cervena Lhota, par de toutes petites routes qui serpentent entre des champs, des forêts et même quelques villages dont les ruelles permettent tout juste au car de passer ! Des cigognes  claquettent du bec perchées sur leurs nids.

Le château  est rouge sombre, sur un îlot. Ici séjourna le compositeur Karl Ditters von Dittersdorf qui jouait en quatuor avec Mozart et Haydn (je n'ai pas trouvé qui était le quatrième instrumentiste de l'ensemble ! )

rd10 04 25 123

Seuls les personnes qui marchent avec une canne sont dispensées d'enfiler les chaussons, d'une taille exceptionnellement grande, pour la visite. Attention aux glissades, aux chaussons qui partent tout seuls et à ceux qui restent derrière  ! Non, ce ne sont pas des chaussons enchantés.

rd10 04 25 124

A la fin de la guerre en 1945, les biens des personnes soupçonnées de collaboration avec les Allemands furent confisqués ; et quelques années plus tard les propriétés furent collectivisées ... ce qui fait que nous pouvons penser, enfin que je pense, que les meubles et collections qui sont dans les châteaux ne sont pas toujours d'époque, ni de famille, et que se sont parfois de beaux bric-à-brac. D'où est sorti le portrait de "la femme la plus laide du pays" ? Fait quelques siècles après la mort de cette princesse, on peut se demander si l'imagination du dessinateur n'a pas exagéré un peu dans sa gravure ! C'est une pièce bonne pour un cabinet de curiosités

Les photos sont interdites, donc pas d'illustrations.

Nous avons avancé lentement dans cette visite, les chaussons étaient encombrants, et le guide local qui portait un lourd trousseau de clefs devait ouvrir chacune des pièces que nous allions visiter avant de refermer celle que nous quittions.

Aussi lorsque nous avons terminé le soleil était déjà haut, presque chaud et des barques s'avançaient dans le lac que des canards accompagnaient.

 

rd10 04 25 199Au coin d'un mur de Jindrichuv Hradec un soldat monte la garde depuis bien longtemps et surveille bien la manoeuvre que doit faire notre chauffeur pour changer d'accès : la porte de la ville est bien trop étroite pour nous permettre de passer !

Le château s'étend auprès d'un plan d'eau que nous quittons pour aller dans la vieille ville.rd10 04 25 139

Le centre de la place est occupé par une colonne mariale élevée en remerciement par les survivants d'une des épidémies de peste du 18ème siècle.

 

Des maisons à arcades ont gardé leur décor d'antan : sgraffites et stucs.

Par le passage sous la mairie nous gagnons l'église construite sur le passage du 15ème méridien.

Juste là  Anne éprouve le besoin d'une toute petite pause après la semaine angoissante qui a précédé notre départ !

rd10 04 25 209

C'est dans ce quartier que naquit Smetana, dans la brasserie paternelle. Et c'est aussi ici, dans l'ancien séminaire des jésuites  que se trouve une crèche animée aux très nombreux personnages qui fut l'oeuvre d'e la vie de Tomas Kryza. Pas inscrite au programme !

Par contre le tour du château y est inscrit ! Il est immense, avec trois cours intérieures, un donjon du Moyen-Âge, des bâtiments Renaissance reliés par des galeries de style italien.

rd10 04 25 214

Dans la deuxième cour un puits est fermé par une grille de fer forgé richement peinte d'or et de couleurs vives. Cadeau d'un des seigneurs à sa jeune épouse.

Mais les seigneurs n'ont pas tous étaient aussi délicats. Au 15ème siècle, Berthe de Rozmberk surprise en compagnie de son amant subit les pires sévices de la part de son époux avec lequel elle avait été mariée de force. Depuis le fantôme de la Dame Blanche hante le château ...

rd10 04 25 215

Le jardin et sa rotonde appelée "le Rondel" datent de la Renaissance, ils ne doivent pas être fréquentés par le fantôme, car la dame vécut avant leur aménagement !

rd10 04 25 222

Retour à la ville par des ruelles colorées et animées jusqu''à la place centrale où nous avons déjeuné.

 

L'étape suivante est Trebon où le programme est chargé : visite de la ville, présentation du concert par Philippe Andriot, concert du Nonette Tchèque au théâtre de la ville, le théâtre de Tyl et enfin dîner avant de retourner en car à Ceske Budejovice.

A sa fondation Trebon etait entourée de terres marécageuses qui furent peu à peu assainies. Depuis le 13ème siècle des étangs et des lacs furent ainsi aménagés La pisciculture y est depuis lors pratiquée, et cette région fournit la plus grande partie des carpes consommées dans le pays.

Libuse samedi matin nous avait parlé de la tradition des carpes de Noël avec force détails . La bonne carpe familiale doit peser 2.5 kg, en dessous elle a trop d'arêtes, au dessu elle risque d'avoir goût de vase. Elle était achetée vivante quelques jours avant Noël, puis elle attendait dans la baignoire le moment opportun de passer en cuisine. Mais là devait se tenir un moment extrèmement délicat : celui de la tuer. Même morte une carpe de plus de 2.5 kg fait encore des bonds impressionnants et éclabousse toute la maisonnée !

En moi une petite voix commençait à demander si on ne les mangeait vraiment qu'à Noël ces carpes. A Trebon j'ai posé la question à Libuse qui m'a répondu que non, et que nous en aurions à un prochain repas. Ah, enfin !

rd10 04 25 141

Et ainsi nous sommes arrivés à Trebon, accueillis par une jeune personne qui se baignait dans les douves de la ville qui est toujours entourée de ses remparts percés de trois portes que l'on doit emprunter depuis des siècles.

On arrive très rapidement à la place Marazik bordée de maisons à arcades, et à frontons, Renaissance ou baroques élégamment décorés. Une colonne mariale et une fontaine avec poissons rouges complètent le décor.

rd10 04 25 143

rd10 04 25 142Elle s'étend jusqu'au château des Rozmberk devenue résidence d'été des Schwarzenberg, leurs successeurs dont nous avons déjà visité quelques domaines depuis le début de notre périple.

Cette ville très animée en ce beau dimanche après-midi est aussi une ville thermale, et le grand parc à l'anglaise  est rempli de promeneurs.

rd10 04 25 235

Nous allons jusqu'au bord du grand étang en passant à côté d'un bâtiment qui a peut-être été la ferme du château. Il a quelques tours coiffés de toits pointus à forte pente.

rd10 04 25 239

La statue de Jakub Krcin z Jelcan qui fut le concepteur du réseau de drainage et de l'aménagement des 460 étangs et le promoteur du commerce des poissons produits, surveille sa plus grande réalisation du haut de son socle.

Par la porte renaissance Svinenska

rd10 04 25 150

on revient en ville et on peut s'arrêter à la brasserie Regent fondée au 14ème siècle. Michèle a préféré y boire de l'eau. Dommage pour elle et merci encore !

Nous avons vu à Trebon plusieurs fois un blason avec une figure étrange, en bas à gauche : une tête d'homme sur laquelle un corbeau est perché qui semble lui piquer les yeux ?

rd10 04 25 241

Agréable surprise le Nonette Tchèque vient au complet présenter  en quelques mots le concert avec Philippe Andriot. Nous avions remarqué l'été dernier à Saoû qu'un des hautboïstes (derrière Philippe) parlait parfaitement le français.

rd10 04 25 251

- Divertimento KV  251 de Mozart, composé pour les 25 ans de Nanerl, la soeur de Wolfgang Mozart. Nous en aurons une transcription réalisée par un musicien tchèque pour l'ensemble complet. "Et pourquoi pour l'ensemble complet ? - Nous voulons tous jouer ensemble car si un musicien ne joue pas il est très triste, et aussi il gagne moins !"

- et Septuor op 20 en mi bemol majeur de Beethoven ; qui remportant un immense succès en concert public, alors que sa première symphonie avait fait un grand scandale.

rd10 04 25 255

Nous avons eu le concert dans un joli petit théâtre voisin. Encore un concert privé auquel nous avons pris un grand plaisir, même si ce que nous avons entendu n'était pas tout à fait ce que nous attendions.

 

Le dîner qui a suivi était tout à fait différent des repas précédents. Un délicieux potage suivi d'une salade de crudités, puis d'un filet de carpe dont nous n'avons pas pu deviner le mode de cuisson. Qu'importe ? C'était délicieux et original.

Et qui devait rappeler à Michel les traditionnelles carpes de fête, carpes que sa grand-mère arrivait à vider complètement  en conservant la peau intacte pour la remplir de la chair travaillée et farcie ! Souvenirs d'enfance ... Goûts inoubliables ?

Partager cet article

Repost 0
Published by Camille et Pierrette - dans Voyages musicaux
commenter cet article

commentaires

Recherche

Liens