Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 novembre 2013 4 28 /11 /novembre /2013 09:35

28 11 00Le Naschmarkt, célèbre marché de fruits et épices où l'on trouve des charcuteries paysannes, des poissons, des légumes oubliés et des fruits exotiques parmi les plus rares est juste à côté de notre hôtel, et c'est à pied à l'heure à laquelle les cochets vont reprendre les tpuristes sur la Karlsplatz que nous nous y sommes rendus en faisant quelques détours. 28 11 01

D'abord sur les pas de Wolfgang Amadeus Mozart à un coin de Margaretenstrasse où un haut-relief rappelle aux passants qu'il y avait ici un théâtre où furent données les premières représentations de la Flûte enchantée en 1791. Romana nous a donné quelques détails. Ici, hors les murs au 18ème siècle, dans la cour d'un immeuble qui a disparu il y avait un vieux théâtre en bois. Mozart assista et dirigea les trois premières de la Flûte puis sa santé devint trop mauvaise pour poursuivre, et c'est le 10 décembre de la même année qu'il s'éteignit.28 11 02Papageno semble être depuis longtemps le personnage emblématique de la Flûte enchantée.

Nous sommes revenus vers Linke Wienzeile, en nous arrêtant pour acheter à un marchand au coin du marché des semelles de feutre que nous a chaudement recommandées Romana, pour voir les deux immeubles qu'Otto Wagner a fait construire sur cette rue dont il voulait faire "une voix digne des empereurs".

Comme quoi il suffisait d'attendre, il était inutile de poser des questions lundi alors que nous allions à Schönbrunn : hors sujet ! C'est maintenant l'heure.28 11 03Sous le soleil qui tape sur les façades ce n'est pas facile de voir les Majoliques de la maison en face de nous. Elles représentent un superbe rosier qui s'étale sur toute la façade : surprenant et superbe cet arbre qui semble sortir du balcon !28 11 04A côté sur une grande façade blanche ce sont des médaillons et des guirlandes d'or qui ornent la façade.28 11 05Je reviendrai sur ces deux maisons qui sont très représentatives de la période Jugendstil d'Otto Wagner. Ce que nous avons vu de l'architecture de la fin du 19ème siècle à Vienne vaut bien un article.

Car c'est le moment d'entrer au Naschmarkt, seul marché de plein air qui subsiste à Vienne.28 11 06Le pavillon d'entrée, Jugendstil ou Secession ?

Dans l'allée voici tout de suite une explosion de couleurs, de parfums,

 

28 11 0928 11 07

de sollicitations gourmandes. Les étals de traiteurs sont aussi nombreux que ceux de fruits et légumes.

28 11 10Bien sûr il y a aussi des fromages, on dirait de la mozzarella tressée et des pains d'épices, c'est la saison ou jamais !28 11 1128 11 08

Mais non, ce sont d'énormes pains de pâte de figues que je n'aime pas trop. Et nous voici arrivés devant la boutique Poehl où nous sommes attendus pour une dégustation des meilleurs produits autrichiens.28 11 14 D'abord des jus de fruit exceptionnels, jus d'abricot ou jus de fraise. C'est dommage qu'il fasse si froid, nous les aurions mieux appréciés par une température plus douce.

Par contre nous avons beaucoup aimé les jambons secs, cuits, les viandes et les saucisses sèches des différentes régions de l'Autriche.Quant aux fromages, ils étaient délicieux, tous comme les pains !28 11 15Un petit tour dans la boutique estt indispensable. On peut y trouver les meilleurs produits de toute l'Europe, mais ce sont surtout les saucisses locales qui nous intéressent d'autant plus qu'on ne nous en a pas servies pendant les repas28 11 13Autre spécialité viennoise, juste en face, ce sont les couronnes de l'avant. Le fleuriste en a un éventaire impressionnant.28 11 16Nous sommes totalement transis, et après ce bon moment Romana nous propose d'aller prendre un café à 1€ au comptoir d'un bar italien voisin. Quelle bonne idée !

Partager cet article

Repost 0
Published by Camille et Pierrette Filippi - dans Saoû chante Mozart
commenter cet article

commentaires

Recherche

Liens