Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 novembre 2013 1 25 /11 /novembre /2013 15:54

Prendre un petit café dans la matinée est un rituel de Saoû chante Mozart. A Vienne ce fut même un indispensable geste de survie pour se réchauffer !café 06

Ici le café Frauenhuber, après avoir écouté Romana dans les courants d'air de la rue Himmelpfortgasse nous relater la vie de Mozart, endroit où il avait joué une Pastorale de Handel en 1788 était parfait !café 07C'est en allant à Schönbrunn que Romana nous a dit comment le café était arrivé aux Viennois. En 1683 les Turcs assiégeaient encore une fois Vienne. Et ils avaient grand espoir d'arriver à leurs fins. Mais le miracle arriva grâce au roi de Pologne accompagné de son armée. Les Turcs eurent si peur qu'ils s'enfuirent en abandonnant tout leur campement, y compris des sacs de petits grains noirs qui intriguèrent beaucoup les soldats autrichiens. Un capitaine pensa que c'était sûrement une nourriture pour les chevaux et les chameaux et se proposa de les jeter. Seul Kolschitzky, gentilhomme viennois, qui avait longtemps vécu chez les Turcs pour les espionner en connaissait l'usage. Il demanda qu'on lui donne ces sacs en paiement de services rendus, les obtint, et servit du café turc aux Viennois en faisant du porte à porte, puis dans une grande tente. Le premier café viennois était né !café 05Depuis les Viennois ont amélioré l'art de cette boisson. Il y aurait jusqu'à 30 façons de le servir. Noir, au lait, avec de la crème, du chocolat ou des épices, chaud, froid, grand ou petit. Combinez tout ça, le nombre de préparations possibles est grand ...

café 04café 02

Si important qu'il nous aurait fallu en prendre tous les jours pour commender à connaître vraiment une carte des cafés !café 01Les récipients diffèrent suivant la recette choisie. Il peut même être servi chaud dans un verre !

café 09Café 08

Bien sûr avec ou sans pâtisserie. Pour nous, ce sera sans.café 13Nous n'avons pas lu les journaux disponibles, ni pris autant de temps que les Viennois pour qui c'est un art de vivre.

On peut trouver des établissements comme on les connaît : nous sommes allés dans un  café- restaurant italien où le patron café 12nous a servi un expresso très serré (italien, quoi !) debout au comptoir pour seulement 1 €uro ! Belle adresse.café 11C'était vraiment très bon ce matin là après avoir visité, dans le grand froid, le Naschmarkt et goûté aux excellents produitscafé 10de chez Poehl. Mais ça, c'est déjà autre chose !

Partager cet article

Repost 0
Published by Camille et Pierrette Filippi - dans Saoû chante Mozart
commenter cet article

commentaires

Recherche

Liens