Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 novembre 2013 3 27 /11 /novembre /2013 15:36

27 000Je me suis demandé plusieurs fois ce qu'était exactement la Hofburg. Un quartier de Vienne ? Un ensemble de musées ? Un palais ? Une résidence impériale ? Je crois maintenant que c'est tout ça et peut-être encore un peu plus : le coeur historique et touristique de Vienne au 21ème siècle.

Pour arriver au musée des Beaux Arts nous en avons traversé une partie, ou plutôt quelques cours de cet immense palais qui peu à peu s'est élevé à la place de la forteresse du 13ème siècle. Chaque souverain y a apporté sa touche personnelle, agrandissement ou (et) embellissement : façon efficace de montrer la richesse de l'empire des Habsbourg sur lequel le soleil ne se couchait jamais.

Romana nous a fait rentrer par la Josephsplatz. Nous tournons le dos au palais Pallavicini et à ses superbes cariatides.27 24Juste à côté le palais Pàlffy fut le cadre en 1785 d'une représentation privée des scandalauses Noces de Figaro. En face de nous la statue équestre de Joseph II et la façade de la Bibliothèque de la Cour, devenue Bibliothèque nationale autrichienne que nous ne visiterons pas27 20mais dont nous admirons le sobre décor de la façade qui allie le style Renaissance italienne et pré-classique français. Elle est dominée au centre par un somptueux quadrige27 23

27 2127 22sur les ailes par des atlantes, allégories des sciences qui supportent des globes dorés énormes.

A notre droite des affiches nous invitent à visiter les Ecuries impériales et le Manège d'équitation d'hiver qui font partie de l'Ecole d'équitation espagnole dont Bernadette, discrète cavalière de notre groupe, m'avait raconté l'histoire des étalons lipizzans, seule espèce jugée digne des écuries impériales.

Nous sommes passés très vite par la Michaelerplatz, juste le temps d'apercevoir les vestiges romains et le somptueux quartier et sommes passés27 25par la porte Saint Michel, au centre de la façade en hémicycle. Le décor est riche : des colosses (Hercule ?) encadrent la porte, une grille finement ouvragée, offerte par les artisans à l'empereur laisse voir l'intérieur du Dôme 27 26dont les ors extérieurs brillent sous le froid soleil. Des trophées, des urnes ornes les toits.27 27

Nous voici dans la Cour intérieure entourée de bâtiments très différents. La porte des Suisses est la partie la plus ancienne, elle remplace depuis 1552 un pont-levis qui permettait d'accéder à l'ancien palais.27 30L'empereur François Ier chevauche au milieu de la cour sous les fenêtres des appartements impériaux où l'on peut visiter le musée Sissi27 28et encore le dôme Saint Michel juste derrière un aigle impérial ... et encore des trophées dont je ne me lasse pas !27 29Nous sommes ensuite passés par la place des Héros où chevauche le Prince Eugène de Savoie27 31et d'où l'on a une vue superbe au-delà du "jardin du Peuple" sur les toits du Nouvel Hôtel de Ville de style néogothique, sur les quadriges qui ornent le palais du Parlement  et sur le temple à Thésée. Lorsqu'on est ici au 21ème siècle on peut féliciter Napoléon d'avoir fait sauter les fortifications qui se dressaient là avant son passage de 1809 ! Et pensons aussi que si nous étions ici au printemps ou en été les arbres nous gêneraient pour voir les "plus beaux toits de Vienne". Alors supportons le froid avec joie !

Et nous voici sur la Maria-Theresien Platz dominée par la statue de l'impératrice27 32et en face de nous le palais présidentiel et le Musée d'Histoire naturelle. Mais nous avons, je crois, quitté la Hofburg dont la limite doit être le Ring que nous venons de traverser pour entrer dans le Museumsquartier.

Dans le palais derrière nous, nous nous regroupons sous une immense coupole27 33que nous regardons mieux, et surprise, elle s'ouvre en son centre sur une autre qui coiffe le musée des Beaux Arts ...27 34

Mais là, c'est déjà une autre visite !

Partager cet article

Repost 0
Published by Camille et Pierrette Filippi - dans Saoû chante Mozart
commenter cet article

commentaires

Recherche

Liens