Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 janvier 2013 4 24 /01 /janvier /2013 22:39

rd13 01 24 000Nous avons déjeuné dans un restaurant collé aux remparts du quai German Curtain, en dessous du clocher de la cathédrale anglicane Saint Paul,rd13 01 24 25et juste en face de l'île Manoel et de son fort, l'hôpital où étaient soignés les malades contagieux a disparu au profit du yachting-club de La Vallette.rd13 01 24 26Du soleil, du vent, des clapotis, des nuages qui filent ... nous allons avoir beau temps pour flâner dans les rues du haut de la ville, que nous rejoignons par une porte du bastion San Salvatore ornée du blason de l'Ordre, une simple croix et de celui de Jean Parisot de la Valette, élu grand maître en 1557 : faucon maltais, lion et croix de l'ordre, maintenues par un ange, très masculin.rd13 01 24 27Le dôme de l'église du Mont Carmel domine la partie nord de la ville, et j'essaie de le saisir depuis notre arrivée. Le voici qui se dessine enfin dans la porte secondaire du palais présidentiel,rd13 01 24 281celle par laquelle on accède à l'armurerie et une très belle cour intérieure.rd13 01 24 29Je range mon appareil photo pour me livrer à un peu de lèche-vitrines : c'est encore le moment de profiter des soldes et des boutiques de produits locaux que nous n'aurons plus le temps d'acheter ensuite.

Les heurtoirs sont des objets réputés de l'artisanat local. Il y a quelques vitrines qui en regorgent.rd13 01 24 34Ceux que nous avons vus à Birgù

 

heurtoir 4heurtoir 1

ou à Mdina ont l'air assez anciens, bien patinés,  pas toujours bien  entretenus. 

heurtoir 6heurtoir 3Peut-être sont-ils sur les portes de maisons délaissées ?

Pour rentrer à l'hôtel à Sliema Sylvie nous a recommandé de prendre un bus 11 pour Tower Palace. Ne pas confondre le bus 11 avec le quai 11 ... il faut remonter jusqu'au quai 45 pour le trouver ! Je dois ajouter que Malte a vraiment changé d'image en 17 ans en changeant de bus ... Les vieux bus jaunes qui montaient en crabe les rares côtes de l'île on disparu. C'était assez impressionnant de voir les chauffeurs se signer avant de prendre la route. Nous nous disions que ces bus anglais avaient dû être réformés des Indes avant de prendre du service ici.

Les images pieuses de la Vierge et de Jésus devaient aider à la traversée de Malte sans encombre !

J'ai donc trouvé le bon bus et ai pu m'arrêter en chemin pour faire enfin la photo que je voulais !rd13 01 24 30

La causerie d'Alain Balsan était l'introduction à la grande journée de visites de demain : peinture et architecture baroques.

A tout seigneur tout honneur ! Deux oeuvres majeures de Caravaggio sont à la co-cathédrale Saint Jean. Caravaggio eut une vie scandaleuse. Vrai scélérat, il fut arrêté et emprisonné plusieurs fois dont une fois à Rome pour avoir assassiné un adversaire de jeu de paume. Il se réfugia à Malte en 1606 où il devint chevalier de Saint Jean. Il fut poursuivi pour une affaire de pédophilie (là l'inquisition est bien intervenue) et réussit à s'enfuir de la prison en 1608. Il fut retrouvé assassiné dans les environs de Rome ; il avait à peine 40 ans. Plusieurs auteurs comparent sa mort à celle de Pasolini.

Son oeuvre aussi fut scandaleuse ; c'est une des plus novatrices de l'histoire de la peinture, réactionnaire au maniérisme de ses aînés. Son style fut d'un réalisme dramatique. Il choisissait ses modèles parmi les gens de la rue, même pour les thèmes les plus sacrés. Après sa mort en 1610 son oeuvre disparut jusqu'en 1920, attribuée à d'autres peintres.

Mattia Preti né en Calabre en 1613, fit son tour d'Italie avant d'arriver à Malte en 1658. Il obtint le titre de "chevalier de Grâce", travailla beaucoup pour l'ordre et mourut en 1699. Nous pourrons découvrir demain plusieurs de ses tableaux très influencés par le style de Caravaggio.

Quant à la co-cathédrale, c'est le fleuron de l'architecture baroque qui nous a été gardé pour la fin de notre séjour !

Pour ce soir c'est le plus important compositeur baroque, Jean Sébastien Bach que nous allons entendre à l'église des Jésuites.rd13 01 24 31

La façade à trois niveaux est très travaillée. Décrochements, pilastres, corniches, frontons, oculi, niches, triglyphes, nombreux sont les éléments de décors qui brisent les lignes verticales.

rd13 01 24 32Le maître autel est étrange. Un tableau représentant le jugement de Salomon (décidément nous n'en avons jamais tant vus en si peu de temps) en occupe le centre, surmonté par un chérubin qui nous donne sa bénédiction. Oh, pardon ! C'est Jésus puisqu'il n'y a pas d'autre représentation divine ! Est-ce une particularité des églises jésuites ?

Quoi qu'il en soit la nef est immense, le son s'y perd, s'embrouille, du moins pour les auditeurs placés au milieu comme nous. Elle ne semble pas être le bon endroit pour donner un concert, et c'est aussi dommage pour nous que pour le Combattimento Consort Amsterdam et les solistes Ruth Ziesak, soprano et Thomas Olieman baryton !

Partager cet article

Repost 0
Published by Camille et Pierrette Filippi - dans Voyages musicaux
commenter cet article

commentaires

Recherche

Liens