Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 avril 2013 4 11 /04 /avril /2013 17:33

 

Saragosse-00.jpgNous avons laissé le camping-car et sommes partis visiter Saragosse par le bus qui dessert le terrain de camping ouvert toute l'année. C'est la capitale de l'Aragon, animée, grande, riche d'une multitude de monuments, musées, restaurants et boutiques.

Plusieurs itinéraires de découverte sont proposés sur des thèmes historiques, culturels. Mais comme nous ignorons tout de son histoire, c'est le nez au vent Saragosse 03ou presque que nous avons déambulé dans les rues au sud de l'Ebre et du pont de Pierre, premier pont fixe construit à Saragosse au début du 15ème siècle.

D'abord à la recherche de la Casa Pascualillo, l'un des 50 meilleurs bars à tapas d'Espagne, parait-il. Mais la crise est passée par là, le choix et la fréquentation ne sont plus ceux que notre guide vantait ... on ne s'y bousculait pas pour obtenir les spécialités de la maison (nous nous sommes mis à l'heure espagnole, et ce n'est plus avant 14 heures que nous cherchons à déjeuner !)

La Plaza del Pilar permet d'aborder l'histoire de la ville, d'abord avec la basilique de Nuestra Senora del Pilar qui rythme de très loin la silhouette de la ville et écrase 

Saragosse 03-copie-1

tout ce qui se trouve autour d'elle avec ses quatre tours qui s'élancent vers le ciel en envoyant des suppliques. Autant commencer par ce "joyau de l'art baroque, le plus ancien temple marial de la chrétienté" (Lonely)

Un miracle se serait produit ici : Saint Jacques y aurait reçu en l'an 40 la visite de la Vierge, juchée sur un pilier de marbre. Depuis des chapelles de plus en plus luxueuses ont été construites autour du plilier, jusqu'à cette basiqiue baroque élevée à partir de 1681 et terminé au début du 20ème siècle.Saragosse-14.jpgLe gigantesque dome et les onze coupoles sont recouverts de tuiles vernissées d'inspiration bysantine.

Les photos sont interdites à l'intérieur, donc pas de rétable d'albatre de Damian Forment , ni de Vierge sur son pilier. Quant aux toiles peintes par Goya, ont été décrochées pour une exposition à l'étranger il y a quelques années et ont été mises depuis dans un musée où les conditions de conservation sont meilleures ...Il ne semble pas y avoir de pèlerins non plus.

Maintenant que cette indispensable visite est faite nous pouvons continuer le tour : complètement à l'est de la place les murailles romaines sont en cours d'excavation ; César Auguste sur son piédestal surveille le chantier.Saragosse 31 Juste en face de l'Office de tourisme la mairie construite au 20ème siècle est de style "néo-mudéjar". Dans l'alognement la bourse de commerce, la Lonja est Renaissance.Saragosse 06L'extérieur est tout simple, influencé par le travail des mudéjars, ces musulmans restés en Espagne après la Reconquête, architectes et constructeurs de grand talent qui excellaient dans l'emploi de la brique et le travail des plafonds et des charpentes.

Il suffit d'entrer dans cette salle pour admirer leur savoir-faire : le plafond est un fin entrelacs réticulé, une vraie dentelle dont je viens de trouver l'image sur le net.LONJA.jpg

Car là aussi les photos sont interdites. Pour protéger la propriété artistique des artistes dont les oeuvres sont exposées. Ce printemps ce sont des sculptures d'Alberto Gomez Ascaso ; beaucoup de très belles silhouettes de femmes.

En face un grand bassin sert de miroir à des personnages de Goya, enfant de la région.Saragosse 07

Et tout près de cette place, dans le palais Renaissance de l'Infançon Jeronimo Cosida,Saragosse 25 le musée Camon Aznar nombreuses sont ses oeuvres : six portraits bien connus, par contre pas de toile de scènes. Mais à l'étage supérieur une riche collection de dessins et gravures qui dénoncent les méfaits de la guerre et des religieux. Goya les a dessinés de 1810 à 1815 mais les gravures n'ont été réalisées et publiées qu'en 1864 longtemps après sa mort (1828). Photos interdites !

L'entrée du musée du forum est aussi sur la plaza del Pilar qui est close à l'ouest par la Seu, la cathédrale. Je n'ose pas penser à ce que devaient être les fautes à se faire pardonner pour gagner la vie éternelle en faisant construire des chapelles aussi luxueuses que celles qui y sont. A moins que certains confesseurs aient eu un talent de conviction fabuleux ? Enfin les chapelles sont fastueuses et les photos interdites.

P1030002.JPGPuerta del Carmen, le souvenir des guerres napoléoniennes est au centre du carrefour : une porte largement marquée des impacts de boulets de canon et entourée d'un jardin dont les massifs sont en forme de date : 1808-2008.

On peut d'ici faire le tour de la ville en suivant le thème "guerres napoléoniennes" et passer devant le tableau représentant la grande tour mudéjar d'où les habitants ont agité le grand drapeau blanc de la reddition le 20 février 1809.

Nou, nous allons maintenant continuer à chercher le style Renaissance Saragosse 22du musée Pablo Gargallo dont deux statues ornent la place.Saragosse 23La façade de l'église baroque Santa Isabel de Portugal est somptueuse avec ses applications de marbre ou d'albatre.Saragosse 24... Mais nous commençons à fatiguer alors nous sommes passés au marchéSaragosse 30 acheter un peu de jambon de Terruel et sommes rentrés au camping où nos voisins ont écouté de la musique espagnole et ont chanté en buvant du vin de la région jusqu'à une heure avancée. Du moins pour nous !

A demain pour le tour de la ville musulmane et mudejar !

Partager cet article

Repost 0
Published by Camille et Pierrette Filippi - dans Camping-car
commenter cet article

commentaires