Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 novembre 2012 4 15 /11 /novembre /2012 16:39

Mission repérage pour une future randonnée sur les montagnes au-dessus de Poët Laval. Il restait juste en dessous du village quelques lambeaux de brouillard qui s'accrochaient dans les vallons à droite et à gauche mais le soleil éclatait dans le ciel tout bleu, et c'était ça l'important !rd12 11 15 001La journée fut un festival de couleurs d'automne dont il fallait profiter car ça ne va sûrement pas durer. Mi-novembre les prochaines gelées vont provoquer la chute de nombreuses feuilles.

Toutefois celles des chênes qui occupent les terrasses autour du chemin de pierres blanches vont s'accrocher jusqu'au printemps où l'apparition des nouvelles feuilles poussera à la chute celles de cette année déjà toutes rouillées.rd12 11 15 004A Font d'Estrèche l'eau de la source coule, régulière. Le ciel et les arbres s'y reflètent.rd12 11 15 009Nous avons continué jusqu'à Grand Pas, au dessous de la montagne rousse et des ruines du Chatelard qui fut le repère de Pierre Troyhon, ancien mercenaire de la Guerre de Cent Ans démobilisé qui y gardait son butin et ses prisonniers. Il aurait été détruit pendant les guerres de religions.rd12 11 15 013Nous avons rapidement abandonné le chemin sous la ligne électrique pour un beaucoup plus vieux creusé dans le rocher qui semble être d'une seule pièce en couches plissées comme une pâte épaisse qui aurait refroidi en strates.rd12 11 15 016Mais c'est du calcaire ... Qu'un peu de géologie serait souhaitable !rd12 11 15 017

Et maintenant le vert des buis, le rouge des sumacs et le jaune des sycomores succèdent aux roux des chênes.rd12 11 15 018Les hêtres sont toujours de très beaux arbres, et particulièrement sous leurs ors d'automne.rd12 11 15 019A force de monter par le sentier dans les rochers nous sommes arrivées presque au sommet où le Trou du Furet ne nous surprend presque pas : nous avions senti l'air qui monte d'Eyzahut et passe par là.rd12 11 15 020Nous découvrons les rousseurs et les verts de la vallée par l'ouverture, et continuons à monter vers les prairies d'où l'on a une vue superbe jusqu'au massif de la Forêt de Saoû dans son intégralité de Rochecolombe à gauche jusqu'aux Trois Becs à droite, qui accrochent quelques nuages. rd12 11 15 023

A notre droite voici entre le Serre Gros juste devant nous et le col de la Chaudière tout au fond à gauche le rocher de la Tournelle et sa faille qui rappellent à Josette une randonnée très difficile par jour de vent. D'après la vidéo que voici je crois que nous ne sommes pas encore prêts pour  franchir cette cheminée ! Ca ne paraît pourtant pas d'ici si rude !rd12 11 15 027 Adossées à des bouquets de buis qui nous protégeaient du vent nous avons goûté aux douceurs du soleil pendant notre pique-nique.

Et nous sommes reparties. Josette nous concoctera au printemps un itinéraire composé de sentiers qu'elle connaissait déjà, d'autres découverts aujourd'hui pour une sortie en boucles qui aura beaucoup d'attraits : les chevaux en liberté dont nous avons vu quelques traces et les anémones pulsatilles qui semblent si nombreuses en mai ! Encore une nouvelle esp^èce à ajouter à mon herbier !

Partager cet article

Repost 0
Published by Camille et Pierrette Filippi - dans Couleurs de la Drôme
commenter cet article

commentaires

Recherche

Liens