Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 novembre 2012 7 25 /11 /novembre /2012 10:19

frise121125 1Nous sommes arrivés au centre de la Cappadoce, à Ürgüp. La ville est grande mais nous avons tant à faire dans les vallées environnantes que nous aurons pas le loisir de la découvrir.

A 6h30 nous avons aperçu dans la grisaille du matin des montgolfières qui survolaient  la vallée. Ce sera notre tour demain matin ! Aujourd'hui nous devons arriver les premiers au musée en plein air de Göreme pour une visite tranquille (organisateur de notre temps : Tayfun !)

Le parcours en car permet la mise en situation.

Les apôtres ont bien travaillé au cours du 1er siècle, les chrétiens sont très nombreux. Ils arrivent en nombre à la fin du 2ème siècle et au début du 3ème en Cappadoce qui devient un centre spirituel important. Saint Basile, évêque de Cesarée (aujourd'hui Kayseri), son frère saint Grégoire de Nysa et son ami Saint Grégoire de Nazianze jettent les bases d'une nouvelle vie monacale. Favorables à la prière en groupe ils sont à l'origine de l'établissement de petits monastères où ils enseignent à des missionnaires. De petites églises rupestres sont construites pour célébrer le culte avec de petites communautés. rd121125 05

Il y en aurait plusieurs centaines dans toute la région.

Elles n'ont été redécouvertes par un jésuite français qu'en 1930, car les descriptions de Paul Lucas envoyé en Cappadoce par Louis XIV avaient semblé tellement fantaisistes qu'elles ne furent pas pris au sérieux.

Dans la vallée de Göreme il y en a une quinzaine dont dix font partie du musée de plein air, ouvertes au public. Nous sommes les premiers à y accéder ce matin, et c'est bien car il y aura foule lorsque nous repartirons.rd121125 04Il faut faire le tour de ce rocher pyramidal percé de nombreuses ouvertures (cellules monacales ?) pour arriver à l'église de la Pomme. En croix grecque, toute petite, cependant à trois nefs séparées par des colonnes, trois absides, des coupoles au plafond, une iconostase comme dans les églises orthodoxes ; l'architecture en est très complexe. Les murs sont couverts de peintures (qu'il est interdit de photographier) ainsi que les coupoles . Plutôt en bon état, mais les yeux sont griffés. Les Turcs les avaient  respectées, mais les Grecs attribuaient un pouvoir miraculeux à une boisson qu'ils obtenaient en diluant la peinture des yeux dans de l'eau. Et pour que Dieu ne se trompe pas, ils gravaient leur nom à côté du fragment emporté ...

On y reconnaît les mêmes scènes que dans nos églises romanes, mais avec une patte plus orientale : scènes bibliques, vie de Jésus, des saints ...et aussi des scènes tirées de la thora.

L'église Ste Barbe est dans le même rocher, au-dessus avec beaucoup moins de peintures et moins de coupoles, mais l'architecture est encore compliquée, adaptée au volume du rocher.

L'église du Serpent doit son nom à la représentation du dragon que vainc St Georges.Goreme Yilanli Kilise St Georges St TheodoreDans l'église aux sandales (en raison des empreintes laissées devant un mur par les pieds d'un saint homme) une des nombreuses peintures représente la Crucifixion où l'on remarque le soldat converti portant une auréole alors que la lune et le soleil si choqués sont prêts à disparaître.Goreme Karanlik CrucifixionjpgCertaines églises ont été décorées à l'époque iconoclaste (8ème et 9ème siècles). Seuls des croix et des motifs géométriques les ornentrd121125 12Leur architecture demeure très élaborée.rd121125 11L'église Sombre (Karanlik) est un joyau dont la visite n'est pas comprise dans le billet d'entrée. 4 liras qu'il faut payer absolument dans la monnaie turque (ce sera la seule fois, partout ailleurs les euros sont plus appréciés que la monnaie locale).rd121125 09

On estime qu'elle date du 11ème siècle, tout comme l'église à la pomme et celle des sandales. Les peintures sont faites directement sur les parois.Goreme Karanlik CèneCette cene est vraiment très belle !Goreme Karanlik Nativitétout comme cette nativité et ce premier bain où Jésus a déjà un visage d'homme ;Goreme Karanlik-Trahison Judasquant à la trahison de Judas je la trouve très émouvante. Il y a beaucoup d'autres scènes tout aussi dignes d'attention, mais il faut bien choisir ! Toujours ce terrible dilemme.

Nous avons terminé par l'église Tokali, de l'autre côté de la route. C'est la plus grande église rupestre connue. Les peintures sont estimées être du 10ème siècle. Elle est divisée en deux salles, la seconde a un plan en croix, plusieurs nefs et absides séparées par des colonnes, encore une fois l'architecture est très élaborée.rd121125 01Et les peintures sont sur un fond bleu extraordinaire, fait de lapis-lazuli. La vie de Jésus en BD rd121125 02précieuse ! Depuis l'annonciation sur la demi-coupole de cette absidiole jusqu'àrd121125 03une mise en croix avec anges et séraphins.

Mais c'est sûrement la scène de l'apparition aux apôtres dans un jardin que je préfère.Goreme Tokali PentecoteJe vais toutefois finir parcette Vierge à l'enfant dont j'aime beaucoup la finesse et la douceur du regard. Goreme Tokali Vierge à l'enfant modifié-1Eh bien il est grand temps de retourner au monde laïque en allant au bistrot du coin prendre un bon thé turc !rd121125 14J'ai passé beaucoup de trop de choses et d'images sans en parler ...

L'élevage des pigeons, avec les boulins creusés dans les falaises ; nous en verrons d'autre ? Alors j'arrête.rd121125 07

Partager cet article

Repost 0
Published by Camille et Pierrette Filippi - dans Belles romanes et autres
commenter cet article

commentaires

Recherche

Liens