Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 novembre 2012 2 27 /11 /novembre /2012 17:09

1197lettre-de-solimanb.jpg

 

 

Rien ne peut mieux me sortir de la torpeur de la route qu'une belle histoire, surtout si c'est la suite d'une rencontre précédente des aventures tumultueuses de nos rois de France.

Les steppes de l'Anatolie derrière nous, nous commencions à gravir les pentes des montagnes du Taurus en sommeillant lorsque Tayfun prit le micro pour nous signaler la végétation "rudérale" sur le bord de la route ! Non seulement il conjugue parfaitement le verbe "oindre" que nous n'avions pas entendu depuis ... notre confirmation lorsque l'évêque nous oignit le front de saint chrème, mais il utilise des mots que nous n'avons jamais rencontrés dans ce que je croyais être des encyclopédies botaniques ... Bravo ! (la végétation rudérale est celle qui pousse sur des terrains calcaires ou sur des décombres).

Une fois produit son effet il prit un document qu'il nous lit : une lettre de Soliman le Magnifique à François Ier !

Après la défaite de Pavie du 24 février 1525 François Ier fut emprisonné dans la chartreuse de Pavie puis à Madrid.  Dans un contexte occidental très difficile sa mère lança une alliance avec la Sublime Porte. Alliance avec l'Islam, scandaleuse, mais les Turcs pouvaient contrer les ambitions des Habsbourg. Elle envoya l'ambassadeur Frangipani à Istanbul (plutôt Constantinople à l'époque). Qui revint avec cette lettre de février 1526 qui doit être un modèle de ce que l'on peut faire en matière de diplomatie ! Apprécions tous les titres du "sultan des sultans" et celui de "roy du pays de France" qui est exhorté à prendre courage et à ne pas se laisser abattre !

Peu de choses semble-t'il car si François Ier fut libéré le 17 mars 1526 c'est plus en raison du traité qui l'oblige à abandonner le Bourgogne et à remettre ses deux fils en otages qu'aux menaces de Soliman envers Charles Quint ...

Cependant le "sultan des sultans" partit en campagne le 29 août 1526 contre l'armée hongroise menée par Louis II de Hongrie, beau frère de Charles Quint qu'il anéantit complètement. La Hongrie effondrée rentra dans l'empire turc. En 1529 Vienne résistera au siège turc.Tayfun nous affirma que c'était la réponse de Soliman à la demande d'aide de François Ier !

La rivalité entre le royaume des Habsbourg et la Sublime Porte subsista jusqu'au 20ème siècle. Les chefs d'état français étaient favorables à l'entrée de la Turquie en Europe jusqu'en 2005.

C'est un demi-hongrois qui s'y opposa très fort. Problème d'apprentissage de l'histoire de l'Europe ou vengeance ?

Restons en 1526 et apprécions le courrier diplomatique !

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Camille et Pierrette Filippi - dans Moyen Orient
commenter cet article

commentaires

Recherche

Liens