Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 février 2014 5 28 /02 /février /2014 11:59

Saïgon 00Nous nous sommes levés bien avant le soleil pour prendre l'avion qui nous emmène en une heure à Hô Chi  Minh-Ville, nouveau nom de SaÏgon. C'est la plus grande ville du Vietnam et sa capitale économique avec 9 millions d'habitants. A l'heure à laquelle nous y sommes arrivés il y en avait beaucoup sur les mêmes routes que nous. Les voitures et les motos sont bien plus nombreux que dans le nord. Il y a des gratte-ciels en verre à l'horizon et beaucoup de chantiers à la périphérie. La ville est très animée et le deviendra encore plus.

Nous avons gagné le centre que nous avons butiné en deux heures ... Alors que je comprenais à peu près l'organisation du voyage jusqu'à présent, là je trouve scandaleux de passer si peu de temps dans une ville où nos guides (les livres) préconisent trois jours. Et le pire c'est que demain les personnes qui n'ont pas d'"extension" ont une grande journée joliment qualifiée de "libre", donc sans accompagnateur.

Maintenant voici ce que nous avons vu dans le quartier colonial, un tout petit centre ville en cours de restauration.
D'abord la cathédrale Notre Dame.

Saïgon 01Construite à la fin des années 1870 avec des matériaux importés de Marseille elle serait inspirée de Notre Dame de Paris. La couleur des briques fabriquées à Marseille ne s'est pas altérée malgré le climat équatorial ... Régulièrement néttoyée ?

Nous avons pu pénétrer dans la nef, dont la visite est rigoureusement limitée.

Il me faudra retourner voir Notre Dame à Paris que je ne retrouve pas bien ici.Saïgon 04La cathédrale et son square sont un cadre qu'affectionnent les jeunes mariés pour prendre leurs photos, et nous avons eu la chance de voir quelques minutes d'une séance de pauses.

Saïgon 05Saïgon 02

Autour du jeune couple il y a au moins quatre personnes, le photographe et tout son matériel, la metteuse en scène qui indique les pauses à prendre, au soleil, à l'ombre de la vierge, avec une légère inclinaison à droite, jambe tendue là, sourire comme ci, regard comme ça ... l'accessoiriste vérifie, lève le voile pour le laisser doucement retomber, et la costumière s'assure que la longue traine est bien mise en valeur, largement répandue derrière, ramenée en arc de cercle sur le côté. C'est vraiment un long travail qui se fait quelques jours, voir quelques semaines avant le mariage, dans les vêtements loués pour une si belle cérémonie.

Nous avons pensé que les clichés que nous avons fait de la séance amusaient la mariée, un peu crispée par moment.

La poste centrale, clou de l'architecture coloniale est juste à côté de la cathédrale. Saïgon 06Elle fut construite un peu après la cathédrale par l'atelier Eiffel (oui, celui de la tour). Saïgon 07L'intérieur grand comme la nef de la cathédrale est éclairé par une verrière à armature métallique et a fière allure. Tout le monde s'agite dans un grand brouhaha sous le regard d'Ho Chi Minh dont le portrait est accroché tout en fond. On y trouve beaucoup plus de services que dans nos postes françaises, un peu comme dans celles de Grande Bretagne, une agence de voyages et beaucoup de boutiques de souvenirs.Saïgon 03

Il y a aussi toute une école de jeunes enfants qui devaient apprendre ce qu'est une lettre et le service postal : ils ont chacun une enveloppe en main, monte sur un escabeau pour la mettre dans la boite puis attendent en rang le signal de leur maîtresse pour rejoindre leurs camarades dehors.

Par la rue Dong Khoi, une des principales artères de la ville nous sommes partis vers le théâtre, ancien opéra.

Si nous ne nous étions pas encore rendu compte que le communisme vietnamien a perdu beaucoup de ses dogmes il suffit de regarder les vitrines des boutiques très chic pour enfin s'en persuader. La haute couture occidentale y est reine.Saïgon 14L'opéra de la fin du 19ème siècle reflète la "belle époque". Après avoir été le siège de l'Assemblée nationale du Sud-Vietnam de 1955 à 1975 il est redevenu théâtre.Saïgon 08Nous avons poursuivi par la rue Lo Le Loi où un bâtiment en cours de restauration a déjà des airs du grand luxe des années 30.Saïgon 09J'ai poussé une porte pour voir si l'intérieur est aussi doré que l'extérieur, mais n'y ai vu que des travailleurs sur des murs de plâtre. A revoir das quelques mois !Saïgon 15Maintenant au programme visite d'un atelier de laque, dans un quartier moins central. Il m'a semblé que nous avions là un véritable atelier, complet et non âs juste une démonstration pur touristes.

Des personnes travaillaient la nacre, la découpant, la limant, l'assouplissant par trempage dans un liquide pour la fixer avec des clous et l'incruster bien à plat dans une planchette de bois où est tracée une esquisse. Saïgon 10 Elle sera ensuite longuement laquée, colorée et polie,Saïgon 11N'avons nous pas eu d'explications sur la façon d'obtenir une grande quantité de couleurs différentes? ou étais-je retenue au-dessus d'un autre établi ? Beaucoup de pièces sont richemlent colorées, à la fàçon de grands peintres.Saïgon 12L'utilisation de coquilles d'oeuf est fréquente et permet de réaliser des motifs d'une grande douceur de coloris. La coquille, de préférence d'oeuf couvé qui est naturellement débarrassée de résidus possibles, est découpée pour s'ajuster au dessin préalablement tracé, puis est finement cassée avec un petit outil avant d'être colée puis laquée.

Les coquilles ont naturellement différentes couleurs et peuvent aussi s'utiliser en poudre. Saïgon 13c'est ce qu'utilise l'artiste qui réalise des panneaux inspirés de Guernica de Picasso. Sur la première photo de l'atelier, on voit une reproduction complète en trois panneaux à l'arrière fond.

La boutique est immense, il y a même de très beaux meubles, mais il est nécessaire de les imaginer à la maison avant de penser à acheter ... Et alors c'est non ...

Voici deux heures que nous nous "promenons " dans Saîgon, qu'il faut quitter pour aller déjeuner sur une île du Mékong, à deux heures de route (90 kilomètres). Alors on arrête ici sans chercher à savoir tout ce que nous n'avons pas vu et que nous regrettons déjà ...

Partager cet article

Repost 0
Published by Camille et Pierrette Filippi - dans Asie et Océanie
commenter cet article

commentaires

Recherche

Liens