Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 février 2014 4 20 /02 /février /2014 10:29

Ho Chi Minh visiteurs 00Il nous a fallu un certain temps avant d'accéder à la place de Ba Dinh ... celui de passer par le bureau de police à qui doit être remise la liste des passagers du car et payée la redevance pour qu'il pénètre en ville, tout ça par le chauffeur lui-même aujourd'hui et non pas son aide qui avait été laissé au passage afin de régler ces questions policières. Pays kafkaien ? Non, police communiste.

La place de Ba Dinh est au centre de la ville et de l'ancien quartier colonial. C'est le lieu de toutes les grandes manifestations officielles de la capitale et de tous les grands évènements du pays. C'est ici que le président Ho Chi Minh a proclamé l'indépendance du Vietnam le 2 septembre 1945. Et c'est ici que sa dépouille a été déposée le 29 août 1975, presque exactement quatre ans après sa mort, le 2 septembre 1969, dans un mausolée très soviétique où les Vietnamiens viennent lui rendre hommage en très grand nombre. C'est un passage obligé pour les Occidentaux.

Ho Chi Minh, "Celui qui éclaire", "le père de la nation", "l'oncle Ho" est né le 19 mai 1890 au sud de Hanoï. Son père, mandarin dans l'administration du Protectorat d'Annam dégradé de sa fonction par le pouvoir colonial tomba en dépression. Cette déchéance marque et influence le fils qui fit ses études à Hué puis à Londres et à Paris. Il y fit de nombreux petits métiers pour subvenir à ses besoins.

Il voyagea aux USA, devint journaliste, écrivit des pièces de théâtre, un ouvrage anti-colonialiste. Il fut initié au communiste par le directeur de l'Humanité, Marcel Cachin. Ses missions l'amenèrent à Moscou où il continua sa formation. Il installa des réseaux au Vietnam et grâce à l'aide de Mao et du PC chinois il créa le 3 février 1930 le Parti Communsite de l'Indochine qui inclut le Laos et le Cambodge.

En 1941 il fonda la Ligue de l'indépendance du Vietnam, le Viet Minh et combattit les occupants japonais et la colonisation française.

En 1942 il fut arrêté par les nationalistes chinois.et reçut en 1943 l'aide des services de Renseignements des Etats Unis qui lui procurèrent l'argent, les armes, les munitions et l'appui d'équipes parachutées dans la jungle dont il avait besoin pour sa lutte.

Le 2 septembre 1945 il proclama la République démocratique du Vietnam et son indépendance. Il dut continuer sa lutte armée contre les Français jusqu'à la chute de Diên Biên Phu, le 7 mai 1954 et la réddition de la France. Les accords de Genève signés le 20 juillet 1954 établirent la partition du Vietnam le long du 17ème parallèle.

Le sud reçut le soutien des USA, l'empereur Bao Daï dut abdiquer, le référendum qui  devait permettre la réunification ne fut pas organisé. Le Viet Minh du nord favorisa la création du Vietcong, Front national de Libération du sud.

Ho Chi Minh mourut le 2 septembre 1969 , six ans avant la victoire de ses troupes sur celles des Etats Unis.

Le régime décida pendant le conflit, la construction à l'endroit même où fut proclamée l'indépendance du  Nord Vietnam en 1930, d'un mausolée semblable à celui de Lénine à Moscou afin que la population du sud puisse honorer la mémoire du "père de la nation" ...Ho Chi Minh mausoléeQuarante ans plus tard, le Vietnam tout entier fait le pèlerinage. De part et d'autre de l'entrée de longues files d'élèves en uniformes et d'adultes attendent que les gardes les autorisent à traverser la salle où repose la dépouille du fondateur du pays, sans ralentir devant le catafalque, sans prendre de photos. (Quang nous a dit que ce n'est pas la vraie dépouille, mais seulement une copie qu'on y voit !)Ho Chi Minh mausolée 2Des couronnes mortuaires arrivent constamment par derrière et sont apportées de part et d'autre de l'entrée par les gardes en grande parade.

Pendant ce temps là, nous sommes de l'autre côté de l'esplanade, observant avec curiosité cette grande cérémonie du culte de la personnalité, en écoutant notre guide Quang nous parler de ce héros de la nation.

Des jardinières masquées, chapeautées, bottées, gantées, s'affairent autour des vasques de géraniums,Ho Chi Minh jardiniereset complètement de l'autre côté la construction d'un immense palais des représentants de la nation qui se réunissent une fois l'an seulezment se poursuit.Ho Chi Minh palais représentants peuple

Pour la visite obligée à Ho Chi Minh notre programme ne prévoit que la découverte extérieure de son mausolée, puis la visite de sa maison dans le même quartier.

Il avait refusé d'habiter dans le palais du gouverneur de l'Indochine converti en palais présidentielHo Chi Minh palais presidentielet préférer une modeste maison sur pilotis, simple, nue, petite en bois de teck posée à côtéHo Chi Minh sa maison sur pilotiscomprenant au rez de chaussée un espace pour travailler avec ses collaborateurs et à l'étage sa chambre et son bureau très dépouillés. Nous avons assisté à la relève des deux soldats postés là pour garder la maison.Ho Chi Minh visiteurs

Les jeunes visiteurs saluent les occidentaux que nous sommes avec des signes amicaux aussi grands que leurs sourires et tout le monde repart de l'autre côté du lac en rang serré. La foule est si nombreuse que nous ne pouvons que suivre les files.Ho Chi Minh visiteurs 2Nous rencontrons encore le groupe de relève de la garde qui défile de façon haltière, si sûr de la grandeur de sa mission.Ho Chi Minh relève de la gardeA quelques pas la "charmante Pagode du Pilier Unique" plantée dans l'étang Môt Cot est une des plus connue du Vietnam. Son histoire ressemble à une belle légende.

Le roi Ly Thai Tong qui régna de 1028 à 1054 n'avait pas de descendant mâle. Une nuit la déesse à mille bras Quan Am lui apparut en rêve, tenant un petit garçon. Pas de doute, c'était un heureux présage ! Il rencontra peu après une jeune paysanne qui lui donna un fils. Pour remercier la déesse il fit construire tout un complexe religieux dont il ne reste plus que la "pagode du bonheur durable", en forme de lotus, symbole de pureté, au sommet de sa longue tige.Pagode pilier unique et son bassinEnfin ... la tige n'est plus très longue car la pagode fut détruite en 1954 par les Français pour qui elle était un symbole national et elle fut reconstruite en beaucoup plus petit quelques années plus tard. Quang nous a précisé que les budgets pour la restaurer telle qu'elle était au début du 20ème siècle avaient été votés et qu'elle allait donc retrouver toute sa grandeur.

Pagode pilier uniqueLa cour est décorée de bonzaïs, des frangipaniers aux bras nus, car nous sommes en hiver, même si la température est très douce.

Des autels reçoivent les offrandes des croyants, fruits, fleurs et encens.Pagode pilier unique offrandesNous trouvons aussi nos premiers marchands de cartes postales, de timbres, de fruits, de rafraîchissements, de souvenirs, d'encens, enfin tout ce dont un visiteur peut avoir besoin, quelle que soit la raison de son voyage !

Partager cet article

Repost 0
Published by Camille et Pierrette Filippi - dans Asie et Océanie
commenter cet article

commentaires

Recherche

Liens