Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 avril 2013 5 19 /04 /avril /2013 18:04

Quelle étrange impression laisse la ligne d'horizon de cette bourgade de 3500 habitants ! Des remparts crènelés, des portes fortifiées, des tourelles, des clochers, des coupoles aux toits coniques témoignent de la grandeur qu'eut Olite, capitale du Royaume de Navarre jusqu'au 16ème siècle où la région fut rattachée au royaume de Castille.Olite 19

Bien avant les belles princesses et les chevaliers valeureux ce sont les Romains qui fondèrent la ville. Une partie des murailles qui l'entourent datent de cette époque.

Le Vieux Château y est adossé, occupé maintenant par un des établissements de la chaîne des paradors, hôtels de luxe d'état, incroyablement semblables aux clichés que nous avons en mémoire.

Les bâtiments construits par la reine Doña Leonor, brûlés comme l'ensemble des palais en 1813 pour éviter que les armées napoléoniennes ne s'y réfugient pendant leur retraite n'a pas fait l'objet de restauration.

Mais c'est à peine si on les remarque car l'église Santa María attire tous les regards.Olite 12

Un cloître gothique sur le parvis ! C'est un rajout du 15ème siècle, et c'est le seul renseignement que nous avons pu obtenir sur cette élévation incongrue.

Derrière les arcades l'église a une façade très richement décorée. Certains documents mentionnent une inspiration cistercienne, d'autres l'influence de Notre Dame de Paris ...

Olite 15Olite 16

Les apôtres sous leur dais de pierre encadrent le grand portail foisonnant.Olite 10Une Vierge à l'enfant souriante en est la représentatin principale, entourée de scènes de la vie de Jésus. Annonciation, naissance, massacre des Innocents, fuite en Egypte, présentation au temple et baptème au dessus d'un linteau où de petits personnages sont cachés dans des feuillages.Olite 11

A l'intérieur le grand rétable Renaissance (1528) aux vingt huit tableaux éclipse les autres autels, croix et saints.Olite 13 Nous y avons rencontré un couple d'Australiens qui font un petit tour d'Europe continentale. Après leur arrivée à Roissy ils ont fait étape en allant vers l'Espagne à Limoges et Lourdes. Ils ont laissé bien peu de place à l'improvisation (ça me rappelle notre organisation lorsque nous avions visité leur pays), et passent ainsi à côté de tant de lieux qui méritent une visite. Mais il est impossible aux Australiens d'imaginer que nos paysages changent à chaque tour de roue, alors qu'il faut dans leur île-continent faire des centaines de kilomètres avant de percevoir un léger changement ...

L'église Santa María jouxte le Palais Royal, de style gothique français.C'est le roi Carlos III, né à Nantes qui fit construire au 15ème siècle ce palais d'un luxe tel qu'un voyageur allemand en parlait ainsi dans son Journal aujourd'hui conservé au British Museum de Londres: « Je suis sûr qu'aucun roi n'a de palais ni de château plus beau et avec tant de pièces dorées ». 

Il ne reste rien de ces ors médiévaux, ni des plafonds, ni des décors. Il faut donc essayer d'imaginer les fêtes données pour les mariages, dont celui du Prince de Viarna, fils de Carlos III avec Agnès de Clèves en 1439. (Attention à ne pas confondre cette princesse avec celle qui un siècle plus tard souffrit beaucoup d'amour et fit tant souffrir le président Sarkozy, encore un peu plus tard ...) et le dédale de couloirs, escaliers, galeries,Olite 18tours, cours, zoo, avec les courtisans entrainant les émissaires des cours étrangères vers les animaux d'Afrique, lions et girafes et les jardins suspendus dont certains ont disparu ...Olite 20Restent celui sous la galerie du roi, celui de la reine avec son murier multi-centenaire.Olite 23Nous nous sommes répartis les charges : Camille photographie, je lis le document qui nous a été remis.Olite 21

Le vent souffle fort, mais nous sommes allés jusqu'en haut où le pays dévoile ses aspects contemporains.Olite 22Au loin les nombreuses éoliennes sur les sommets, à nos pieds les vignes d'un monastèreOlite 24

Il reste juste assez de temps pour aller à l'Office de Tourisme et voir le musée de la Vigne.

Nous avons été accueillis à l'OT par une dame originaire de Bordeaux avec laquelle nous avons eu une longue conversation sur la région, la vigne et l'art roman. Elle m'a offert un livre "Vamos a ver Románico", de quoi travailler l'espagnol et enrichir mes connaissances en art roman !

Nous avons fini nos visites par le Museo del Vino et un intéressant voyage à travers les âges et les vignes du pays de Navarre (oserais-je dire que j'avais cru que nous étions dans les vignes de Rioja ! Oh, quelle erreur !)

Nous y apprenons beaucoup de choses sur les cépages qui y sont cultivés et en particulier sur des cépages tout à fait nouveaux pour moi : viuru, tempranillo,mazuelo, graciano. Olite-25.jpg

Munis de la carte de la Route du vin de Navarre nous sommes retournés au camping-car stationné en face de la porte d'accès à la ville, un emplacement idéal en cette basse saison où nous avons passé la nuit avec la bénédiction de l'OT.

Partager cet article

Repost 0
Published by Camille et Pierrette Filippi - dans Camping-car
commenter cet article

commentaires

Recherche

Liens