Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 décembre 2012 5 21 /12 /décembre /2012 09:16

Ce 18 décembre la Chambre de Commerce de la Drôme avait invité les acteurs du Festival Saoû chante Mozart à une conférence de presse. Sûrement pour répondre aux questions que l'on peut entendre autour de nous sur l'avenir du seul festival Mozart de France qui a acquis en 23 ans une notoriété internationale et attire chaque année un public plus nombreux, dans de jolis village du nord au sud de la Drôme. frise12 12 18 001

En présence de Monsieur le Préfet, de représentants des villes et villages accueillant les concerts, de partenaires et de mécènes, de la presse régionale et des membres du Conseil d'Administrationrd12 12 18 004 Joël Roques, président de la CCI  (l'impact économique régional du festival est bien réel, c'est une des raisons du lien entre la Chambre de Commerce et Saoû chante Mozart) a ouvert la conférence et passé la parole à Henry Fuoc, président honoraire du festival pour le bilan de ses 23 années, au cours desquelles le jeune festival de quatre concerts de 1989 a grandi et est devenu cette manifestation pour laquelle des artistes de renom acceptent d'interpréter des oeuvres méconnues, voire inconnues de Mozart et à laquelle 100 000 auditeurs ont participé.

Comme tous les bilans celui-ci est une longue suite de chiffres disponibles sur le site du festival. Mais c'est aussi le constat que Saoû chante Mozart est le festival de musique le plus important de Drôme et d'Ardèche, que 34 communes ont accueilli des concerts, qu'on a pu y entendre 27 Victoires de la musique classique, que quelques artistes exceptionnels s'y sont rélévés : Renaud Capuçon, Nicolas Dautricourt, Yumeto Suenaga et Fazil Say ... Beau palmarès qu'Henry Fuoc attribue

- aux directeurs artistiques  : Carl de Nys et Jacques Henry qui nous ont quitté mais aussi Philippe Bernold et Philippe Andriot qui choisissent le thème et les interprètes ;

- à ces interprètes ;

- aux partenaires : institutions publiques, région Rhône-Alpes, département de la Drôme, villes accueillantes, et mécènes.

- aux membres bénévoles de l'association ;

- et enfin à Anne Fuoc, directrice qui assure la gestion et la vie administrative du festival.

Henry est également très fier du succès des 39 voyages musicaux organisés par le festival pour les membres de l'association.

Il quitte la présidence sans regret car son ami André Sordet, nouveau président jouit de la totale confiance de Joël Roques.rd12 12 18 003

André Sordet, drômois d'adoption installé à Grignan, qui se définit comme "musicophile" et se prévaut de la création de soirées jazz dans la brasserie lyonnaise qu'il exploitait veut poursuivre l'oeuvre d'Henry Fuoc.

Il le fera avec l'aide du Bureau de l'association allégé, des directeurs artistiques, d'un conseiller du président, du Conseil d'administration, d'Anne Fuoc et d'un comité opérationnel qui  partageront les charges artistiques, politique, de communication et de logistique.

Le public du festival 2013 ne devrait pas percevoir de changements dans l'ambiance des concerts qui auront pour thème "Mozart connu et inconnu" et dont la programmation sera présentée lors de la prochaine réunion. Toutefois un coin du rideau est soulevé par Philippe Bernold sur l'opéra qui devrait être présenté le prochain été, dans une version concert : l'enlèvement au sérail. Il travaille sur ce projet ...

Lorsque c'est au tour de Philippe Andriot de prendre la parole il insiste sur la chose essentielle à ses yeux, le moteur de tout ce qui s'est passé pendant 23 ans : l'amitié, les liens authentiques et très forts qui lient tous les acteurs du festival et qui semblent bien pouvoir se poursuivre ...

Des changements, il y en aura toutefois dans les villes d'accueil avec quelques nouveaux lieux, et surtout dans le déroulement du concert de la forêt de Saoû : itinérant et multiple : une surprise pour tout le monde.

La conférence s'est terminée par le rappel de la belle campagne d'affiches dans le métro parisien et la présentation de l'affiche 2013.

Le festival réunit la notoriété, la qualité et le public, et à n'en pas douter, les volontés sont là à tous les niveaux pour que Saoû chante Mozart connaisse longtemps de beaux étés, sous André Sordet et ses successeurs !

festival 2013Les conversations se sont poursuivies autour d'un buffet élaboré par l'équipe de Thierry Chalancon de "l'Oiseau sur sa branche" ici en compagnie d'Anne Fuoc et de Daniel Gilles, maire de Saoû : des incontournables pour le festival !rd12 12 18 009

Partager cet article

Repost 0
Published by Camille et Pierrette Filippi - dans Saoû chante Mozart
commenter cet article

commentaires

Recherche

Liens