Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 avril 2015 2 21 /04 /avril /2015 15:48

Depuis la plaine de Valence on arrive à Savel en prenant la route vers Die ; au pont d'Espenel on traverse la Drôme et on remonte la vallée de la Roanne, on passe à côté de Saint Benoit, joli village perché sur les falaises dominant un méandre de la rivière, puis une gorge jusqu'à une route à gauche marquée Rimon et Savel. On s'arrête dans le premier village, au parking à gauche et les personnes qui viennent là pour la première fois expriment leur enthousiasme pour les paysages qui se sont succédés depuis notre départ de Montmeyran.

MGM - Savel et Bramevache 12.4 km et dénivelé de 650 mètres.

Aujourd'hui c'est Alféo qui nous mène à la demande de Josette. On le voit plus souvent parcourir les voies drômoises sur son vélo qu'à pied. Il doit bien maintenant avoir franchi 700 des cols de nos montagnes ; depuis ceux des grandes routes, mais surtout ceux qui ne furent fréquentés que par les chevriers accompagnant leurs troupeaux, ou par les colporteurs piémontais avec leurs baluchons ou leurs mallettes de petits trésors sur le dos et maintenant par les randonneurs et les cyclistes téméraires.

Après le café de Marie-claire, il est temps de vérifier les appareils photos et le réglage des GPS, trois aujourd'hui, ce n'est pas que nous ayons peur de nous perdre, c'est qu'il faut régler celui de Josette un peu récalcitrant.

Nous prenons la rue entre les belles maisons de pierre vers Pennes le Sec et les Blaches.

MGM - Savel et Bramevache 12.4 km et dénivelé de 650 mètres.

Vers le sud les montagnes à la pente assez raide sont découpées par le profond sillon de la Roanne.

MGM - Savel et Bramevache 12.4 km et dénivelé de 650 mètres.

Derrière nous l'Aiguille, arête rocheuse qui pointe une crête gigantesque vers le ciel. Les roches sont nues et nous voyons les circonvolutions, les strates courbes qui décrivent toutes les figures imaginables entre les lignes horizontale et verticales. Des dents isolées ou en groupe, des tranches, des crêtes et des rochers qui se sont détachés ; quel chaos ! Ça a dû chahuter ici lors des poussées telluriques !

La végétation est très variée suivant l'orientation : des forêts de sapins où fleurissent des violettes, des primevères, des hépatiques vers le nord ; des buis, des petits chênes et de rares fleurs vers le sud. Voici une orchidée en boutons qui sera la seule du jour, peut-être bien un orchis pourpre ?

MGM - Savel et Bramevache 12.4 km et dénivelé de 650 mètres.

Au creux du vallon un ruisseau court en chantant et dépose sur chaque relief un peu du calcaire dont il s'est chargé dans les sous-sols. On dirait du travertin en formation. Allez, on saute de pierre en pierre !

MGM - Savel et Bramevache 12.4 km et dénivelé de 650 mètres.

Maintenant nous montons jusqu'aux Gravelles. L'itinéraire est fléché chaque fois que pourrait se poser une question sur la direction à prendre. Un vrai plaisir en Drôme.

MGM - Savel et Bramevache 12.4 km et dénivelé de 650 mètres.

Nous allons pique-niquer au Pas des Blaches entre les rochers des Blaches, mais Alféo ne résiste pas au plaisir de faire découvrir sur la droite, en direction de Pennes le Sec le pas de Savel. C'est un effort largement compensé par le paysage que nous découvrons. Cette porte plutôt étroite entre le vallon de Savel et le plateau de Pennes le Sec est l'endroit idéal pour la photo de groupe, rapidement assise dans le thym après avoir appuyé sur le bouton de l'appareil photo posé sur une pierre auprès du précipice ...

MGM - Savel et Bramevache 12.4 km et dénivelé de 650 mètres.

Nous revenons sur nos pas pour gagner le Pas des Blaches. Le sentier va bien plus à l'est, décrit un grand virage avant de remonter sous la falaise. Le point visé, c'est la grande porte tout en haut, à l'ouest.

MGM - Savel et Bramevache 12.4 km et dénivelé de 650 mètres.

Après, ça grimpe raide. Alféo dit "qu'il faut donner un petit coup de cul" pour monter les lacets serrés qui passent entre la haute dent où des pitons d'escalade scintillent

MGM - Savel et Bramevache 12.4 km et dénivelé de 650 mètres.

et les lames de roche qui forment le groupe qu'on croyait compact vu d'en bas.

MGM - Savel et Bramevache 12.4 km et dénivelé de 650 mètres.

Nous nous mettons à l'aise. T-shirts secs car nous avons mouillé nos chemises en montant, option doigts de pieds à l'air possible, et un bel emplacement au soleil radieux, face au Mont Ventoux tout au sud, au dessus de la tête de Marie-Claire.

MGM - Savel et Bramevache 12.4 km et dénivelé de 650 mètres.
MGM - Savel et Bramevache 12.4 km et dénivelé de 650 mètres.

Pas trop de vin de chicorée sous un soleil qui tape si fort ... Michel a dans son sac une bouteille de vin, et je n'ose pas dire ce qu'a Line dans le sien ! Il va falloir choisir car le sentier est aussi raide à la descente qu'à la montée ... Avec quelques lacets en devers, des traversées de marnes. Et surtout avec un paysage sublime.

MGM - Savel et Bramevache 12.4 km et dénivelé de 650 mètres.

On redescend par Bramevache, en admirant le paysage que nous avions derrière nous ce matin. A l'arrière plan, au centre les Trois Becs sous un angle assez rare pour nous.

MGM - Savel et Bramevache 12.4 km et dénivelé de 650 mètres.

Des randonnées prochaines sont suggérées : aux Trois Becs, mais c'est un peu tôt, il faut laisser les fleurs s'épanouir ; au col de l'Aiguille, dans le massif juste en face : totalement nouveau pour tous, OK Alféo, parles-en à Josette !

Un peu de hors-piste à travers bois et champs pour éviter la route à la fin nous ont permis de voir des polygalas bleus, des lotiers jaunes, des vesces roses et des sédums. Des sédums, j'en parlerai dans une autre chronique, un bien autre sujet ...

Le gâteau de Nadine mangé à l'ombre d'un gros tilleul, en face de l'Aiguille a été très apprécié. Moment agréable où chacun a exprimé son enthousiasme les paysages parcourus aujourd'hui.

Et avec un dénivelé de ...? 650 mètres, mais le problème de réglage du GPS de Josette n'est pas résolu.

MGM - Savel et Bramevache 12.4 km et dénivelé de 650 mètres.
MGM - Savel et Bramevache 12.4 km et dénivelé de 650 mètres.
MGM - Savel et Bramevache 12.4 km et dénivelé de 650 mètres.

Partager cet article

Repost 0
Published by Camille et Pierrette Filippi - dans Randonnées
commenter cet article

commentaires

Recherche

Liens