Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 mars 2012 6 24 /03 /mars /2012 14:15

C'est dans "Où est la terre des promesses ?" d'Annemarie Schwarzenbach que je viens de trouver l'expression exacte d'une de nos raisons de voyager.

C'est tellement bien exprimé que je ne peux me contenter de garder ça pour Camille et moi, étendu à mes amies du groupe de lecture.

Voici ces mots si justes :

 

"... car les noms sont davantage que des désignations géographiques, ils sont musique et couleur, rêve et souvenir, ils sont le mystère, la magie - et loin d'être une expérience décevante, c'est au contraire une chose merveilleuse que de les retrouver un jour, chargés d'éclat, d'ombre et de feu, et de la froide cendre de la réalité.

Pamir, Hindou Kouch, Karakorum. Pour moi tout se passait comme autrefois à l'école, quand je refusais obstinément de croire que les noms que j'apprenais et lisais sur la carte de géographie puissent prendre forme avant que j'aie pu les voir de mes propres yeux, les toucher de mon haleine, les saisir pour ainsi dire avec mes mains. La simultanéité du proche et de l'éloigné me déroutait. J'avais le sentiment que passé, présent et avenir devaient peut-être confluer en un lieu pour lui insuffler tout le contenu de la vie ; mais que la vie puisse être à la fois ici et ailleurs, de ce côté-ci et de ce côté-là des mers et des montagnes, cela me semblait fortement sujet à caution. Et mes doutes, qui ne demandaient qu'à être levés, ont peut-être motivé mes premiers voyages. Je suis bien partie, non pas pour apprendre la peur, mais pour vérifier le contenu des noms et éprouver leur magie dans ma chair ... "

 

Pour nous les noms qui sont musique et couleur, rêves et souvenir sont aussi bien Samarkand et Ushuaïa, Salamanque et Côme que Brest et Nancy et encore cascade du Ray-Pic et forêt de Saoû ! Le mystère et la magie de tous ces noms exerce un attrait puissant toujours renouvelé, et même une convoitise qui ne s'éteint pas en les découvrant !

Partager cet article

Repost 0
Published by Camille et Pierrette Filippi - dans qui sommes-nous
commenter cet article

commentaires

Recherche

Liens