Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 juillet 2013 4 18 /07 /juillet /2013 13:32

festival 2013Nous avons encore passé une soirée d'anthologie avec Zhu Xiao-Mei au piano dans les

Fantaisie en ut mineur KV 396

Douze variations en ut majeur sur "Ah ! vous dirai-je maman" KV265

Adagio en si mineur KV 540

Neuf variations en ré majeur sur un menuet  de Duport KV 573

Sonate en ut majeur KV 330

passant des questionnements de l'enfant au désespoir de l'homme mûr, mais aussi à la musique de cour, de danse, de plaisir. Son jeu très précis est plein de sensibilité, la grande Dame discrète apparaît sous la grande Pianiste. Instants magiques.Nyons 1

Le public qui avait rempli l'église de Nyons à l'acoustique exceptionnelle était sous le charme. Et le moment de la remise des fleurs est arrivé beaucoup trop vite.Nyons 2

Peut-être était-ce aussi le sentiment de Xiao-Mei, car elle nous a offert deux bis. D'un genre assez différent elle nous les a présentés dans un français impeccable (Paris est sa ville d'adoption depuis au moins quinze ans).

D'abord une composition chinoise contemporaine de Bach transcrite par son professeur de piano, "une rivière au printemps au soleil couchant" qui avait des airs de musique de Debussy. Il y a plus de points communs entre la culture chinoise et la culture française qu'il n'y paraît nous dit-elle.Nyons 4

Ce serait une des raisons pour lesquelles elle a choisi de résider en France, outre la nourriture, l'humour et le rire. Et pour nous le confirmer elle nous a joué un air de Schumann que lui jouait sa maman lorsqu'elle avait 5 ans.Nyons 3Evoquer sa mère nous fait penser à son livre "La rivière et son secret" paru en 2007 : enfance heureuse et choyée, ravages de la révolution culturelle, retour à la musique, fuite, arrivée aux Etats Unis puis en France et débuts de la carrière internationale : le récit très émouvant et passionnant d'un destin hors du commun.

La soirée de la Région Rhône-Alpes s'est poursuivie à la Maison de Pays où les représentants des institutions se sont félicités de participer et de soutenir le festival :Nyons 6

Madame Farida Boudaoud, vice présidente déléguée à la culture a pris la parole au nom de Jean-Jacques Cairanne, tout comme Monsieur Pierre Combe, maire de Nyons, Monsieur Jean Besson, sénateur, Monsieur Luc Ankri, sous-préfet et Monsieur  André Sordet, président de Saoû chante Mozart entourent Zhu  Xiao-Mei grâce à qui la soirée fut un enchantement.

J'ai pu fixé le souvenir d'une rencontre entre grandes dames du piano dont les échanges sont restés confidentiels.Nyons 7Teresa Llacuna et Zhu Xiao-Mei accompagnées de Philippe Andriot dont seuls les sourires témoignent du plaisir de la discussion.

Belle soirée au cours de laquelle l'universalité de la musique de Mozart et des sentiments qu'elle porte et exprime est apparue évidente.

Je vais relire La rivière et son secret cet été !

A vendredi à Suze la Rousse où nous entendrons le Quatuor Janacek. La seule question est les orages nous priveront-ils de la cour du château ?

Partager cet article

Repost 0
Published by Camille et Pierrette Filippi - dans Saoû chante Mozart
commenter cet article

commentaires