Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 août 2011 5 12 /08 /août /2011 10:05

Frise Vosges (19)Nous filons maintenant vers Vesoul pour la grande fête familiale du prochain week-end.

On pourrait croire que nous allions totalement changer d'ambiance en quittant les palais ducaux ou royaux, et les apparats, mais quelques surprises en cette matière nous attendent encore au creux des vallons et des montagnes rondes des Vosges.

Une nuit à Gérardmer, parmi les centaines de camping-car qui  font la pause du jour sur ce qui dut être un parking de l'usine Linvosges, à priori ça semble assez dissuasif, mais c'est à deux pas de tout ou presque : l'office de tourisme, les magasins des usines textiles de la région, le centre-ville avec son animation estivale, une fabuleuse boulangerie de l'autre côté de la gare routière, les brasseries locales. Il n'y a que le lac qui est un peu plus loin, au sud de la ville.

Riches d'adresses de producteurs et artisans locaux nous nous sommes arrêtés à la "Ferme Grandemange", 6 route du Beillard à Liezey (88400).rdVosges (15)Non seulement on y trouve du Munster affiné dans les caves de la laiterie familiale, mais on peut voir les vaches qui produisent le lait transformé. Ce sont pour la plupart  ces superbes vaches vosgiennes à la robe blanche tachée de noir sur les flancs. rdVosges 51La première fois que j'en ai vues, je n'en croyais pas mes yeux : la colonne vertébrale parfaitement blanche et les flancs aux tâches plus ou moins denses, les pattes claires, et la tête assez courte avec de fines cornes courtes. Superbes !

Nous avons pu aller voir les jeunes bêtes du troupeau, certains veaux tenant à peine sur leurs pattes et les vaches parturientes qui étaient restées à l'étable.rdVosges (20)Remarquable comme les couleurs semblent symétriques, vues de derrière ! La troisième en partant de la droite est une Monbéliarde. Il paraît qu'il y a des Vosgiennes aux tâches rousses ... Car non seulement nous avons ainsi discuté  avec la maîtresse de maison de quelques caractères de cette vache dont le lait a toutes les qualités nécessaires pour obtenir le bon Munster, mais elle nous a aussi remis un fascicule édité par l'"Association du herd-book de la race bovine Vosgienne". Si nous nous ennuyons pendant les prochains jours nous pourrons rechercher les propriétaires des cinq meilleurs taureaux reproducteurs dont nous avons maintenant la photo, et l'arbre généalogique (des taureaux, pas de leurs propriétaires) !

Bien sûr je plaisante, mais un peu moins lorsque je vois que cette race a failli disparaître. Alors que son effectif était de 125 000 en 1914, victime des deux guerres, il a régulièrement décru pour n'être plus que de 3000 en 1977. Elle a alors bénéficié d'un plan de relance qui a permis d'obtenir un cheptel de 10 000 bêtes en 2000. Je n'ai pas de chiffre actualisé. Mais il semble que les groupements d'éleveurs avec le soutien du ministère de l'Agriculture s'organisent pour étendre l'élevage de cette vache que les ducs de Lorraine trouvaient si belle qu'ils en avaient garni les étables de leurs "animaleries". Finalement elle est presque royale cette vache à qui nous devons le goût authentique du Munster !

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Camille et Pierrette Filippi - dans Voyages familiaux
commenter cet article

commentaires

Celine 27/04/2012 11:22

Bon ben maintenant il ne vous reste plus qu'a venir decouvrir nos 'vaches panda' (comme les appelle Nad), les Belted Galloway (vaches a ceinture de Galloway).

http://www.google.co.uk/search?q=belted+galloway

Grosses bises

Camille et Pierrette Filippi 28/04/2012 13:54



Super info ! Je ne savais pas qu'il y avait d'autres races de vaches très interessantes en Ecosse, autre que la High Land. Voilà une bonne raison d'organiser un voyage !


Bisous.



Recherche

Liens